Chocotan Vol.13 - Actualité manga

Chocotan Vol.13

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 30 July 2020

Aux côtés de sa maîtresse Nao, l'adorable et puérile Chocotan continue de vivre bien des choses ! Quand elle fait la connaissance d'un lévrier afghan bien capricieux avec son maître, elle décide d'adopter le même comportement que lui en n'écoutant plus Nao, afin de se montrer plus mûre en prenant ses propres décisions, mais ne risque-t-elle alors pas de faire du mal à sa maîtresse adorée ? Par la suite, que pensera-t-elle de sa rencontre avec un surprenant chien robotique ? Quand un petit chien renversé par une voiture risque d'être euthanasié, Chocotan et les maîtres du jeune canidé sauront-ils adopter la meilleure solution possible ? Entre autres surprises, telles sont quelques-unes des dernières aventures de la petite teckel. Des aventures souvent rapides et donc plutôt bien adaptées à un jeune public, d'autant plus que derrière le quota d'humour ou de mignonnerie la mangaka s'applique toujours autant à esquisser des choses plus importantes. Par exemple, Chocotan apprendra une importante leçon à l'issue du chapitre avec le lévrier afghan. Quant au cas du petit chien Kotarô renversé par une voiture: l'autrice a le mérite de ne pas idéaliser les choses et de les aborder avec un certain réalisme, pour autant sans négativité. Surtout, chaque nouvelle petite péripétie est à nouveau un vrai d'amour envers nos amis les toutous et tout ce qu'ils peuvent nous apporter en guise d'amour et de bien-être... même s'ils font parfois des bêtises !

Mais au fil de ce dernier tome de Chocotan, il y a aussi une chose inévitable: l'heure de dire adieu à tous ces personnages attachants... On espère alors un final à la hauteur, et de ce côté-là Kozue Takeuchi ne déçoit pas ! En effet, la mangaka s'applique suffisamment pour boucler tout ce qui devait l'être: les sentiments de Nao envers Arima, le pouvoir de Chocotan, sa place auprès de sa maîtresse... On sent quand même, sur certains points (surtout les sentiments de Nao et d'Arima ainsi que la rivalité amoureuses apportée par Erika), que c'est un peu rapide, une impression qui tend à se confirmer quand on apprend dans les mots de la mangaka qu'elle aurait aimé poursuivre encore la série et qu'elle a dû changer de responsable éditorial juste pour le dernier chapitre. Et pourtant, la sauce prend très bien, car en plus de conclure tout ce qui devait l'être, ce final a lui aussi le mérite de ne pas tout idéaliser (notamment concernant la voix de Chocotan et l'opération qu'elle doit subir), permet de revoir brièvement plusieurs visages secondaires ayant animé l'oeuvre (on aurait juste aimé un peu plus de présence pour Erika, même si heureusement elle n'est pas oubliée au bout des pages bonus), et surtout cristallise très bien la relation forte entre Nao et Chocotan, qui ont toujours pu compter l'une sur l'autre pour aller de l'avant. Surtout Nao qui, sans les encouragements de sa petite chienne, n'aurait sans doute jamais appris à braver son manque de confiance en elle. Et puis, il ne faudrait pas oublier les très chouettes dernières pages en forme d'épilogue, où la situation sentimentale n'a pas évolué que du côté de Nao et Arima !

En somme, après une première partie de tome poursuivant sur les habitudes de la série, l'autrice parvient ensuite, sur quelques dizaines de pages, à apporter une conclusion touchante, belle et globalement satisfaisante... le tout en seulement 120 pages environ puisque le reste du tome est consacré à des chapitres bonus... mais des bonus valant largement le coup aussi ! Difficile d'en dire plus sans spoiler vu qu'ils s'inscrivent dans la continuité du final, alors soulignons juste qu'ils ont tout autant intérêt que l'histoire principale et qu'ils permettent d'achever les choses sur une note très positive.

Au bout du compte, Chocotan est une série qui, en alliant humour, mignonnerie, mais aussi moments plus durs et émouvants et très jolies leçons de vie (surtout sur tout ce que peuvent nous apporter nos amis à 4 pattes), aura su conserver son charme d'un bout à l'autre. Une très bonne série canine pour jeune public... ou pour tout amoureux des chiens !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News