Blue spring ride Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 17 August 2015

Futaba sort désormais avec Tôma, et tous deux se sont récemment échangés un baiser, ce qui met la jeune fille dans tous ses états. Au fil des jours, elle a encore l'occasion de voir à quel point son petit ami peut être doux et attentionné... mais également assez jaloux ! De son côté, Kô semble depuis quelque temps étonnamment souriant et jovial, et si Shûko et Kominato ne sont pas dupes sur son petit jeu, Futaba, elle, se dit que c'est sûrement grâce à Narumi...
Dans un début de tome où Futaba fait tout pour faire définitivement une croix sur Kô, notre héroïne affiche certains regrets liés à ce qu'elle a pu dire à Narumi. En croisant cette dernière dans la rue, elle décide d'aller lui parler pour s'excuser... La spontanéité de Futaba, qui n'hésite pas à aller à la rencontre de Narumi est toujours un plaisir à voir, et les quelques paroles échangées auront un impact intéressant sur une Narumi en plein doute, qui sait très bien ce qui l'attend au bout du chemin...

Arrive alors le voyage scolaire à Nagasaki, dans des conditions assez particulières. Si Futaba sort désormais avec Tôma et semble l'apprécier de plus en plus, notre héroïne continue de montre rune certaine attention envers Kô. Est-ce une simple inquiétude amicale due au fait que Kô va devoir retourner dans la ville de ses douleurs passées, ou y a-t-il un peu plus que cela ? La question est lancée, la chose trouble forcément un peu Tôma qui a toutefois confiance en Futaba et montre à nouveau beaucoup d'attention envers elle, et pendant ce temps la façon dont Kô se retient reste intéressante, d'autant que Shûko montre soudainement un étrange intérêt pour lui et déstabilise par la même occasion Kominato...
Fidèle à lui-même, Kominato est ici touchant dans ses petits tracas... Shûko commencerait-elle à avoir le béguin pour Kô ? La réponse arrivera un peu plus tard, et dévoilera une jolie facette de la belle brune, un peu plongée dans une certaine culpabilité liée à son amie. Par la même occasion, comme le dit si bien Kominato, on constate que Shûko a beaucoup évolué en se montrant désormais attachée aux autres. Enfin, notre blondinet est amené à s'interroger sur ses qualités, sur ses atouts, afin de pouvoir conquérir sa belle... Saura-t-il faire le point ?

Sur fond de visite des recoins de Nagasaki, le voyage scolaire permet à chacun des personnage de continuer d'évoluer, petit à petit, et les dernières pages où ils sont tous ensemble, en plus d'aborder joliment le passé de Kô sans en faire trop, cristallise un peu plus la cohésion du petit groupe. Blue Spring Ride poursuit sa route à son rythme de belle manière.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News