Black Butler Vol.28

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 08 November 2019

C'est une sombre vérité qui vient d'être dévoilée. Depuis le début, le comte Phantomhive que nous connaissons usurpait l'identité de son défunt frère, Ciel, et lui prenait alors le flambeau de la famille. De retour à la vie, le véritable Ciel compte ainsi reprendre la place qui lui est due. Le faux Ciel se trouve alors en bien mauvaise posture, tant le complot manigancé contre lui semble solide... Quelle échappatoire pourra-t-il trouver ?

Les révélations des tomes précédents ont totalement chamboulé nos acquis de la série, une volonté de Yana Toboso qui se confirme avec ce 28e opus qui vient apporter une dynamique totalement nouvelle. Loin d'être une révélation en l'air, l'apparition de l'autre Ciel nous permet d'avoir un regard nouveau sur l'oeuvre, en plus de créer un climat totalement différent pour la suite et de justifier, en partie, les actions douteuses d'Undertaker depuis quelques volumes. S'il est toujours difficile de savoir si l'autrice avait en tête ce twist scénaristique depuis le début, il faut reconnaître que la série semble partir sur un chemin bien affirmé, ce qui lui permet de se renouveler.

La fin de l'intense flashback est donc l'occasion de développer les répercussions de cet énorme chamboulement sur les enjeux de la série. Voilà qui permet à l'arc du culte bleu de trouver une conclusion crédible, et d'ouvrir la voie à un avenir plus qu'incertain pour la série. Si Black Butler s'était toujours découpé en arcs distincts, nous placer dans un climat d'incertitude de la sorte est une excellente chose, tant il nous est difficile d'imaginer la forme des opus suivants. Une contre-attaque, certes, mais de quelle manière ? Les volumes suivants seront très certainement intenses, et voilà bien longtemps que la série ne s'était pas montrée si excitante.

Autre point fort : Yana Toboso, bien consciente qu'elle ne pouvait pas apporter de tels rebondissements à la légère, fait vraiment tout pour que son choix soit le plus crédible possible. Certes, quelques incohérences subsisteront certainement au cours d'une relecture globale, mais la mangaka sauve efficacement les meubles, ne serait-ce avec le personnage d'Elizabeth dont le comportement depuis le début de l'arc est largement justifié.

En somme, l'ensemble du volume constitue une grande transition entre les révélations autour des deux Ciel, et la suite de l'histoire. Forcément, le tome paraît endiablé que les précédents, mais ne manque pas non plus d'intensité. C'était sans doute une étape nécessaire en vue de la suite, car c'est bien celle-ci qui déterminera la pertinence de tels rebondissements au sein de la série. Aussi, il reste beaucoup de zones d'ombres dans la grande intrigue de Black Butler, et peut-être que ce changement de cap permettra de les aborder comme il se doit.

Il y a donc de quoi être curieux de lire la suite, on attend alors de voir ce que Yana Toboso nous proposera après une réorientation si ambitieuse de sa série.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News