Berserk Vol.36

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 04 January 2013

Totalement absent de l’année 2012, Berserk nous revient enfin après de longs mois d’attente !
Et autant le dire de suite, pour être tout à fait franc, depuis pas mal de temps déjà alors Berserk a de plus en plus de détracteurs, la série déçoit, et malheureusement ce tome continue sur cette triste lancée.

L’âge d’or de la série est bel et bien fini, il est loin le temps où Guts était seul face à ses démons, où il affrontait des apôtres monstrueux mais « accessibles »… Le nouveau ton de la série est assez étrange, entre des personnages de plus en plus nombreux et pas forcément utiles, avec un coté sombre de plus en plus malsains mais mêlé à de l’humour de bas étage… Pendant un temps cela passait, mais il faut reconnaître que cette partie qui s’étend inutilement n’apporte rien mis à part des défauts.
Alors cette partie s’étend oui et non…car a bien y regarder cela fait peu de tomes que nous sommes dessus, mais avec même pas un volume par an cela semble interminable !
On a ici l’impression que l’auteur en fait trop, après que Guts ait difficilement défait une horde de mollusques géants , on apprend qu’il ne s’agissait que de « la barbe » du dieu des mers (oui la barbe…). Il va donc falloir pénétrer à l’intérieur d’un monstre absolument gigantesque (cela n’est pas sans rappeler l’incursion des gears dans le ver géant dans « Gears of War 2 » pour les connaisseurs). Cette démesure au lieu d’impressionner va jusqu’à nous blaser…c’est tout simplement trop ! Et après on aura droit à quoi ? Comment faire plus ? Comment faire passer Zodd et Griffith pour des adversaires crédibles après ça ?
On assiste également à une bataille navale relativement inutile entrecoupée de blagues ratés qui ne font pas d’effet si ce n’est celui de nous agacer encore… Ce n’est pas comme ça qu’on aime Berserk ! On l’aime sombre et torturé !

Pourtant de la noirceur il y en a dans ce tome, beaucoup même. Guts lutte à nouveau contre son armure, contre son coté sombre. Il y a la créature gigantesque qui est étouffante d’horreur…mais malgré cela ça ne prend pas. Sans doute à cause d’une trop longue attente qui n’est récompensé que par un volume qui nous donne l’impression de ne pas avancer, car c’est exactement ça, à l’issue du volume on a le désagréable sentiment de ne pas avoir avancé par rapport au tome précédent…

Espérons que le volume suivant (mais quand ?) sera plus intéressant que celui ci.


erkael


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

12 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News