Banana fish Vol.6 - Actualité manga

Banana fish Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 14 March 2011

Toujours prisonnier des mains d’Arthur, le nouveau bras droit de Dino et ennemi juré d’Ash, notre héros est en bien mauvaise posture, surtout que tous ses amis se retrouvent soit attachés soit ... fous. Shorter, après avoir été mis en présence de la drogue appelée Banana Fish, vit torturé et avec la blessure incessante de devoir faire quelque chose. De façon impérieuse. Et ce quelque chose, c’est tuer Eiji. Devant Ash. Sauf que les plans d’Arthur et Dino ne s’arrêtent pas là, et sont bien plus sadiques : il s’agirait de laisser le jeune homme éliminer la menace qui pèse sur ce qui est devenu un ami très cher. Et ce retournement de situation va ronger le cœur du jeune homme, totalement abandonné à l’idée de mourir et suppliant même Arthur de l’achever. Ce qu’il aurait dû faire, au final, étant donné qu’une fois libre Ash sera plus redoutable qu’une catastrophe naturelle pour le clan de Dino. Et cet instant arrive, alors que deux groupuscules s’introduisent dans la propriété que Dino et Arthur viennent d’abandonner pour un rendez-vous d’affaires. L’objectif ? Sortir de là tout le monde en relative bonne santé.

Ce qui va induire une lutte cruelle pour la victoire, où l’on découvrira un Ash transformé, d’un dynamisme et d’une précision incroyables mais aussi, malheureusement pour son âge, d’une absence totale de pitié et d’une conviction sans égales. Ce volume est alors un véritable feu d’artifice, rempli d’une délicieuse action relevée bien souvent par le regard de notre héros, et les plans de l’auteur qui joue de simples ombres pour rendre une scène particulièrement pertinente. Mais de fil en aiguille la tension retombe et c’est le désespoir, le remord et la colère qui prennent place dans le récit, pour un injustice qui n’aurait pas dû avoir lieu, et la vengeance commence à gronder plus sérieusement entre les crocs du jeune voyou. Des oppositions charismatiques fabuleuses, des méchants idéaux dans leurs rôles, un personnage principal délicieusement perturbé et animé d’une force et de convictions qu’il n’avait jusque fait qu’effleurer, c’est sans aucun doute un grand tome de la série. Avec un impact incroyable sur le lecteur, qui est totalement happé par la rapidité d’exécution de tout cela, par la violence que doit gérer un adolescent, et par l’importance qu’il place dans l’amitié qui le lie avec ses proches. Une petite merveille, donc, qui remue à la lecture et nous laisse présager d’un nouvel arc plus réflexif, basé autour d’une vengeance froide et calculée ... le récit se lance enfin vraiment !


NiDNiM


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

19 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News