Ballad Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 08 July 2016

Dans le quartier de la banlieue tokyoïte où les mystérieuses boîtes estampillées "Ahashima" ont fait revenir à la vie nombre de personnes disparues, la situation devient de plus en plus délicate. Pendant que la police et l'inspecteur Kakogawa poursuivent leur enquête pour essayer de trouver une explication à tout cela, les forces militaires s'organisent pour mettre le secteur en quarantaine et empêcher que les informations ne fuitent sur cet événement.
Pourtant, le jeune Ryô, qui a vu réapparaître ses deux frères décédés, est désireux d'en apprendre plus sur cette affaire, et c'est ensemble que les trois frères décident finalement de suivre l'énigmatique Takako, fille du fondateur de l'association Betten, jusqu'à un endroit surnaturel où toute la vérité sur le plan Ahashima finira par se dévoiler...

Déjà la fin pour Ballad, courte série qui proposait dans son premier tome un pitch intrigant, porté par une ambiance assez nonchalante plutôt réussie. Et ici, le récit trouve bel et bien une conclusion, avec des réponses apportées concernant l'essentiel des énigmes, et où l'on trouve surtout un intérêt dans l'exploration du mythe japonais de la création du monde.

Et pourtant, malgré le fait que ces deux tomes parviennent à se suffire à eux-mêmes puisque le scénario est bien bouclé, il reste en bouche comme un arrière-goût de frustration et de trop peu, dont la cause provient essentiellement de la brièveté d'un récit qui, dès lors, va beaucoup trop à l'essentiel. En effet, les rebondissements sont minimes, et quand ils sont présents soit ils sont trop faciles (la fuite du secteur en quarantaine) soit ils ne dégagent rien à cause de leur aspect expéditif (ce qui arrive à Kyôko, par exemple). De même, le travail sur les personnages devient beaucoup plus succinct, à commencer par le rapport de Ryo à ses deux frères retrouvés.

Le problème ici, c'est qu'on a trop l'impression que Yuri Narushima déballe de façon totalement linéaire et convenue les tenants et aboutissants de son histoire. Ça manque de vrais rebondissements, ça manque d'enjeux... mais aussi d'ambiance, car l'aspect assez nonchalant devient ici un problème tant il accentue le côté trop linéaire.

Il résulte alors de Ballad un récit au pitch intéressant, mais qui aurait peut-être mérité d'être un tout petit peu plus long afin de paraître moins linéaire et expéditif. Dans l'ensemble, cette courte série se suit sans mal, mais on pouvait en espérer plus.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News