Au Grand Air Vol.9 - Actualité manga

Au Grand Air Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 September 2020

Accompagnées par leur enseignante responsable Mlle Toba ainsi que par Akari, la petite soeur d'Aoi, qui rêve de voir les capybaras, nos héroïnes ont entrepris toutes ensemble un voyage de trois jours pour visiter la péninsule d'Izu. Toba se charge de conduire la voiture qu'elle a pu emprunter à sa soeur, Rin accompagne le petit groupe avec son fidèle scooter, et c'est ainsi que le petit groupe découvre nombre de merveilles naturelles... tout en n'oubliant pas de profiter des petites joies du camping !

Ainsi l'escapade à Izu occupe-t-elle encore l'intégralité de ce 9e tome, pour s'achever dans ses dernières pages, si tant est que l'on ne compte pas les habituelles pages bonus de l'auteur. Et ici, la lecture reste foncièrement agréable.

Tout d'abord, bien sûr, pour la petite mise en avant de différents lieux dépaysants de la péninsule. Au fil de leur périple, nos héroïne sont l'occasion de visiter bon nombre de géosites: le cap de Koganezaki, le parc Sawada, Dôgashima, le tombolo de l'île Sanshirô, le plateau du mont Daruma, etc, etc... Parfois Afr ne fait que les aborder brièvement, pour d'autres il s'y attarde un petit peu plus pour nous faire découvrir certaines petites richesses moins connues. Ses dessins de paysages photographiques retranscrivent toujours efficacement le charme naturel des lieux, on suit avec plaisir les filles dans leurs petites escapades et observations (ne serait-ce qu'un coucher ou un lever de soleil sur la péninsule)... si bien que l'on aurait presque envie de pouvoir visiter avec elle ces recoins.

Mais au-delà de la simple découverte de différents sites de la péninsule, Afro s'applique évidemment à animer les choses de façon à ne pas avoir un simple "guide touristique", et de ce côté-là nos héroïnes et leurs moments de camping font le job ! On appréciera les instants où elles profitent ensemble de certaines joies possibles du camping, à commencer par la cuisine bien sûr qui a ici une place assez importante, mais aussi une séance ciné bien emmitouflées dans les plaids, le fait de veiller tard, une discussions tard dans la nuit entre Nadeshiko et Ena, l'escapade solitaire très matinale que la lève-tôt Rin se permet de faire, une petite fête d'anniversaire forcément pas comme les autres... Mais au-delà de ça, on s'amusera des différentes notes d'humour autour par exemple des idioties de Chiaki, de la crédulité d'Akari concernant le tombolo, du fait qu'Ena est en manque flagrant de son cher toutou Saucisse, et son suivra avec un plaisir communicatif la découverte tant attendue des capybaras par la soeur d'Aoi. Enfn, difficile de ne pas souligner les petites évolutions qu'un tel voyage immiscent chez Ena, qui s'imagine déjà passer le permis pour pouvoir revivre ce genre de choses, ou chez Mlle Toba, qui, alors qu'elle ne voulait pas s'occuper d'un cercle à cause des contraintes, prend désormais plaisir à voir ses élèves grandir et s'épanouir ensemble.

Afro nous offre ainsi un volume agréable et dépaysant, en n'oubliant pas non plus d'évoquer la pointe de mélancolie que l'on peut ressentir en rentrant d'une escapade entre amies si riche et unique... Mais ils 'agit surtout du genre de moments qui laissera d'impérissables souvenirs. La lecture reste un réel plaisir, et l'on se demande bien ce que l'auteur nous proposera par la suite après cet important voyage en groupe.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News