Au Grand Air Vol.8 - Actualité manga

Au Grand Air Vol.8

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 22 January 2020

Nos jeunes héroïnes ont décidé d'enfin revivre ensemble un séjour de camping, direction Izu ! Mais un tel voyage, ça se prépare bien, d'autant qu'Aoi décide d'embarquer avec elle sa petite soeur Akari, qui meurt d'envie de voir les capybaras de l'un des parcs d'Izu. Sous la surveillance de leur prof responsable Minami, Nadeshiko et les autres effectuent donc leurs quelques préparatifs, avant que la belle échappée ne démarre.

Dans les premiers moments de ce tome, Afro prépare très bien l'attente des héroïnes et des lectrices et lecteurs vis-à-vis de ce nouveau voyage tous ensemble et plus loin que jamais. L'auteur joue efficacement sur l'impatience et l'excitation, installe vite et bien la petite Akari, et souligne pas mal de petits à-côtés liés aux préparatifs, comme les réflexions sur le trajet à faire, sur les plats, sur les outils indispensables... Du côté de Rin, qui souhaite faire le voyage en scooter pendant que les autres seront en voiture (l'occasion pour elle d'enfin faire un trajet qu'elle avait autrefois dû annuler), il faudra également bien penser aux révisions sur le deux-roues, le mangaka en profitant même pour nous immiscer un petit peu plus dans la vie de famille de la jeune fille, entre des parents bienveillants, un grand-père lui-même baroudeur et ne manquant pas de bons conseils... L'ambiance chaleureuse et dépaysante est ainsi déjà installée avant même le début du voyage.

Et ce voyage, il ne manque pas de séduire dès qu'il commence, car le mangaka a décidément à coeur de faire découvrir nombre de charmes d'Izu et de ses alentours: ses recoins naturels, ses vues amples, ses côtes maritimes, ses reliefs volcaniques, ses sources thermales... sans oublier, bien sûr, sa cuisine, et ses campings parfois légèrement étonnants ! L'aspect camping est toutefois moins présent cette fois: le petit groupe profite avant tout des lieux qu'il parcourt, lieux qu'Afro s'applique toujours aussi bien à retranscrire à travers ses agréables vues photographiques très bien retravaillés et dotées d'angles de vue souvent soignés. Et puis, tout au long des débuts de ce périple, l'auteur manque rarement une occasion d'animer les pages, entre les petits imprévus obligeant à repenser vite et bien les choses (c'est aussi ça le charme d'un voyage !), les taquineries que se lancent les demoiselles (les "soeurs mythos" étant des championnes dans ce registre), les petits défis, la joie face aux découvertes, le fait de profiter tout simplement des paysages et de ce qui les entoure...

Le voyage à Izu n'est pas fini à l'issue de ce volume, mais sa première partie est donc très bonne. Afro équilibre très bien les choses autour des diverses petites découvertes de la région, du parfum de dépaysement et des instants animés et conviviaux que passent ensemble les attachantes héroïnes.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News