Au Grand Air Vol.5 - Manga

Au Grand Air Vol.5

Rédaction

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 22 Février 2019

Après une fête de Noël chaleureuse où nos cinq jeunes héroïnes ont pu profiter ensemble de petites festivités en plein air, et où Rin a encore un peu plus montré ses changements, l'approche du nouvel an est surtout l'occasion pour certaines d'entre elles de profiter des jours de repos pour essayer de se faire un peu d'argent de poche, argent qui bien sûr a de fortes chances de partir ensuite dans du matériel de camping ! C'est notamment le cas pour Nadeshiko et Ena, qui travaillent à la poste, l'une pour distribuer les cartes de voeux et l'autre dans les bureaux, ou encore pour Chiaki. Rin, de son côté, entreprend plutôt de reprendre l'un de ses petits voyages en solitaire, mais quelques surprises souvent bonnes risquent de vite se glisser auprès d'elle !

C'est donc en pleine saison hivernale que se poursuit la série d'Afro, mais cela n'empêche aucunement les adolescentes de profiter, chacune à sa manière, car chaque saison a évidemment son charme, et le froid n'empêchera certainement pas Rin et les autres de profiter de chaque instant. Au grand air, de préférence. Ainsi, tout en amusant encore autour des petits boulots de nos héroïnes, des adorables frimousses de toutous comme Saucisse, des bonnes bouilles de Nadeshiko et des autres, ou encore des petites boulettes de Chiaki, le mangaka livre surtout son petit lot de dépaysement à travers le nouveau voyage solo de Rin. Quand elle ne profite pas de jolis paysages et de moments de calme salvateurs, la jeune connaît quelques petits problèmes, comme l'impossibilité de rentrer chez elle à cause des routes gelées. Mais ces petits problèmes, grâce à ses amies la jeune fille a l'occasion d'en faire des choses positives afin de toujours profiter de chaque instant. Qui plus est, tout ceci est également l'occasion de faire connaissance avec certains proches de nos héroïnes.

Les petits "conseils camping" sont un peu moins présents, mais l'atmosphère, elle reste, intacte, que ce soit grâce au côté dépaysant et agréable que dégagent ces adolescentes insouciantes, ou à travers des visuels toujours aussi aérés et dotés de paysages que l'on aime admirer en même temps que les jeunes fille,s ne serait-ce qu'un lever de soleil sur le bord de mer ou juste au dessus du Mont Fuji. Afro reste très doué quand il s'agit d'utiliser ses visuels pour faire ressortir toute l'atmosphère paisible et positive de son manga.

Au Grand Air reste donc un très bon bol d'air frais avec ce cinquième volume, d'autant plus que cette fois-ci ce qui a été adapté dans la première saison de l'anime et derrière, le manga nous offrant donc bel et bien de l'inédit.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai
15 20
Note de la rédaction