Au Grand Air Vol.3 - Actualité manga

Au Grand Air Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 05 November 2018

Critique 2


Interrogations passées et vacances d'hiver en approche... Voilà à l'heure actuelle les préoccupations de Nadeshiko qui n'attend qu'une seule chose ; refaire une sortie camping avec Rin ou avec ses amies ! Mais avant ça, elle fait une petite virée shopping avec Aoki et Chiaki. Pas des moindres puisqu'il s'agit d'un grand magasin basé sur le thème de la nature, de la randonnée et du camping. Entre matelas, lampes et réchauds, il y a tellement de choix. Autant dire que les trois demoiselles sont au paradis ! 


Rin de son côté réfléchi beaucoup sur sa nouvelle escapade... La fera-t telle seule ou accompagnée de Nadeshiko ? Perplexe, mais voulant cette fois-ci sortir de son calme habituel, elle va proposer à son amie de la rejoindre. Nadeshiko qui n'a même pas besoin de réfléchir, bien sûr la réponse est déjà jouée d'avance.


Mais cette dernière attrape froid et est clouée au lit une fois le jour J arrivé. Rin n'a donc pas d'autre choix que d'y aller seule avec son scooter. Bien sûr, la collégienne ne se laisse pas abattre ! Accompagnée d'Aoki, de son portable et surtout d'Internet, Nadeshiko guidera Rin à travers de bons plans et des directions à prendre. Sauf que, plus elle avance et plus elle fait de détours du point que Rin c'est fixée... Entre routes barrées, froid, désorientation et nuit tombante, l'adolescente rencontrera quelques petites péripéties.


Ce troisième tome d'un air reposant offre en réalité des frayeurs minimes concernant Rin. Elle cherche toujours à vouloir s'aventurer, explorer de nouveaux horizons et admirer de magnifiques paysages. Elle testera, à son grand enchantement, un bain chaud qu'elle ne voudra plus quitter ! Nadeshiko malade, ne pouvant pas quitter sa maison décide tout même de faire à moitié partie de l'aventure de Rin qui devait être la sienne aussi. Elle s'investit donc vraiment à vouloir guider son amie. Aoki, quant-à-elle, s'improvise chef culinaire en préparant un repas qui de base était destiné à Nadeshiko, mais qui va se retrouver à cuisiner pour toute la famille.


D'ailleurs la nourriture est aussi un des centres d'attention des conversations des filles... Elles en parlent dans le terme du camping, elles adorent s'arrêter manger quelque part et partagent leurs goûts culinaires. Ce qui n'est pas pour déplaire et qui apporte chaleur à cette histoire.


Encore une fois, Afro nous partage des conseils à travers les chapitres concernant chaque domaine du camping. Et là, il fait part de son savoir dans les différents types de matelas, de réchauds, etc. Sans oublier qu'un petit bonus attend patiemment qu'on le découvre à la fin de la lecture. Afro à toutes les clés pour continuer sur la qualité qu'il produit depuis le commencement. Des personnages à caractères chibi, une histoire douce et une saison qui rime avec chaleur au petit coin du feu. Nobi Nobi a visé juste dans le choix des dates de parution ainsi que dans la couverture qui reste de qualité. Une très belle réussite !


Critique 1


Dernière arrivée dans le cercle de camping de son lycée, Nadeshiko a encore beaucoup à découvrir sur les activités en extérieur aux côtés d'Aki et Inu, et dans le début du tome cela passe par un passage dans un lieu qu'elle ne connaissait pas: un magasin spécialisé en randonnées et en activités de plein air ! Ce petit passage permettra à la jeune fille d'approfondir encore un petit peu plus ses connaissances sur certains éléments, et par la même occasion c'est aussi le lecteur que le mangaka Afro informe, sur les différentes catégories de matelas de camping par exemple.


Mais c'est encore autre chose qui va occuper tout le reste du volume: alors que Rin, comme promis, a invité Nadeshiko en voyage avec elle pour les vacances d'hiver, Nadeshiko tombe malade et ne peut malheureusement pas l'accompagner ! C'est donc seule que Rin fera son voyage, non sans imprévus... et non sans Nadeshiko, Aki ou Ena, qui restent en contact avec elle par téléphone.


Cette longue virée en scooter de Rin s'avère tout d'abord captivante pour le voyage en lui-même et ce qu'il nous invite à découvrir de la province japonaise profonde. Décidée à aller jusqu'à Kamiina, dans le sud de la préfecture de Nagano, l'adolescente solitaire prend le pari d'éviter les grandes routes et de prendre des "raccourcis" à travers les montagnes. Forcément, vu que l'hiver bat son plein, cela lui créera quelques imprévus (une route barrée, etc...), mais ça lui permettra aussi de faire plusieurs escales parfois inattendues dans des recoins au charme certain, comme le temple Kôzen-ji, Komagane ou le Mont Jinbagata, avec ce que ça implique de jolies vues rafraîchissantes que le dessinateur croque toujours aussi.


Loin d'être rébarbatif, le voyage de Rin est ponctué de pas mal de notes d'humour et d'instants paisibles où elle profite des pauses et des alentours. Mais ce sont bien ses discussions sur téléphone avec les autres filles qui animent le plus les choses ! Tout d'abord avec Nadeshiko, qui amène beaucoup de chaleur avec son insouciance et ses idées positives (comme servir de "gps" à son amie), mais aussi avec Ena, plus discrète, mais rigolote et assez maligne dans une petite évolution de Rin qu'elle enclenche en fin de tome. Sans oublier Aki, qui va s'inviter à la fête en venant voir Nadeshiko chez elle. Un peu plus en vue dans ce tome, Aki dynamise volontiers certains moments, apporte-t-elle aussi quelques bons passages conviviaux (avec à la clé une recette de hôtô, un plat régional typique de Yamanashi)... et participe, elle aussi, à l'évolution de la solitaire Rin. Rin le dit elle-même au début de son escapade, elle a plutôt du mal avec Aki, mais ici elle pourra mieux découvrir les bons côtés de cette fille. En plus de la présence de Nadeshiko et des messages d'Ena, Aki pourrait-elle, elle aussi, devenir une raison suffisante pour motiver Rin à participer au futur camping en groupe envisagé pour Noël ?


Ajoutons à ça un chapitre bonus fait de petites histoires plutôt rigolotes, et on obtient à nouveau un très joli tome pour Au Grand Air. Les petites infos sur le camping sont toujours là, la longue escapade de Rin permet nombre de moments dépaysants et relaxants, on sent que la jeune fille continue de s'ouvrir un petit peu au contact de ses camarades de classe, l'humour et la fraîcheur restent eux aussi de la partie... Après trois tomes, pas de lassitude du tout pour cette très bonne lecture !


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koalam

16.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News