Au Grand Air Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 25 September 2018

Critique 2


Nouvelle venue dans son lycée, Nadeshiko commence tout juste à découvrir les joies du camping et des sorties en plein air au sein du cercle de camping, aux côtés de Chiaki et d'Aoki... mais peut-être encore plus en compagnie de Rin Shima, la jeune fille adepte du camping en solitaire, qu'elle a rencontrée lors de son arrivée en ville ! Aux côtés de ces trois demoiselles, la jeune fille va encore découvrir beaucoup de choses...


Après un premier volume très réussi, le mangaka Afro ne change pas sa recette, et continue d'installer une atmosphère particulièrement relaxante au fil des escapades de ses jeunes héroïnes. Cette fois-ci, Afro nous emmène notamment au plateau de Takabocchi, au parc Fuefuki et au lac Shibire, des lieux naturels assez différents qui ont tous leur propre charme, et que l'auteur s'applique à bien retranscrire dans ses dessins à la fois assez riches dans les traits et légers dans leur ambiance. Le mangaka s'amuse aussi à proposer quelques petits éléments sur lesdits lieux, par exemple sur une légende du lac Shibire qui fera faire quelques sursauts à Rin. Et il n'oublie jamais de rendre son ambiance encore plus dépaysante en tirant parti du côté comique de certaines situations ou de ses personnages, en tête desquels une Nadeshiko toujours aussi savoureuse dans ses différentes frimousses et dans son caractère assez insouciant. Et puis, quoi de plus dépaysant que de manger un barbecue devant un paysage enchanteur en bonne compagnie ?


Chacune des escapades des adolescentes reste un bon prétexte pour que l'auteur glisse différentes petites informations propres au camping. On pense notamment à certaines différences entre les types de camping ou de tentes, mais aussi à des choses plus pratiques: comment improviser un feu à partir d'une bûche, quelques façons d'allumer un barbecue, comment bien préparer celui-ci, comment préparer sa poêle... Des petites informations utiles qui sont présentées naturellement, sans lourdeur, en s'ancrant bien dans le récit.


Du côté des personnages, pour l'instant on attend encore un peu plus de Chiaki et Aoki, sympathiques et amusantes, mais encore peu en vue (mais elles ont droit à un bon passage en fin de tome), et on espère encore plus voir une Ena pour le moment très discrète, mais qui est plaisante à chacune de ses apparitions. L'essentiel se consacre à Nadeshiko et Rin, et à l'amitié qui est bien née entre elles, tant elles affichent parfois une certaine complicité malgré leur différence de caractère (les messages téléphoniques qu'elles s'échangent en sont un bon exemple). Plutôt adepte du camping en solo jusque-là, Rin semble changer un peu, on la sent plus désireuse de vivre des moments avec les autres (Nadeshiko en tête), ce qui donne plutôt chaud au coeur. Enfin, la dernière partie du tome voit arriver un nouveau personnage qui devrait avoir son importance.


Au grand Air se poursuit de très belle manière. On attend un peu plus de certains personnages, mais dans l'ensemble l'oeuvre d'Afro affirme ses qualités et son charme, pour un grand bol d'air frais.


Critique 1


Tandis que Rin fait une petite virée en montagne, seule avec son scooter et son sac à dos, Nadeshiko continue sa découverte des sorties en plein air en compagnie de Chiaki et Aoki. Elle apprend par la même occasion, la meilleure technique pour allumer un barbecue dans l'espoir de partager ça avec Rin autour de bonnes grillades. Mais malgré la distance qui sépare nos deux protagonistes, elles n'hésitent par à s'envoyer des SMS toute la nuit ainsi que des photos de leurs réussites, trouvailles et paysages.


En effet, Rin s'aventure à la recherche de panoramas inoubliables et souhaite aussi profiter d'une source chaude quitte à parfois prendre quelques risques ! Rien de bien grave puisque le week-end passé, toutes les copines se retrouvent à l'école, fières de pouvoir raconter leur sortie, alors que de son côté, Ena, très discrète, mais efficace, reste toujours un rôle important, car avec ses encouragements, c'est elle qui oblige Rin à aller contre sa solitude et d'offrir le cadeau qu'elle a acheté à Nadeshiko.


Cette aventure rime entre nature et technologie, l'utilisation des téléphones portables, des éléments plus développés comme les outils de camping dernière génération y sont subtilement ajoutés au scénario pour vraiment convaincre les lecteurs que le camping n'est pas une vieille activité, mais une passion réelle qui peut être à la portée de n'importe qui. Il s'agit là de généraliser le style du manga pour toucher un public varié.


Aussi bien dans ce tome ci que le précédent, Afro nous donne ses trucs et astuces pour devenir de parfaits campeurs ! Des recettes, de la gestion des ressources, des dépenses, et même l'utilisation d'un petit barbecue électrique que Rin se fait le plaisir de s'offrir... Ce qui est d'ailleurs un joli contraste entre la lecture et l'apprentissage de bases, comme ci le mangaka nous invitait indirectement à essayer le camping.


Rin et Nadeshiko vont essayer de profiter un maximum du nouveau gadget en passant par le supermarché avant leur nouvelle escapade, histoire d'aller s’acheter des grillades dignes d'être sur les grilles des meilleurs campeurs... ou plutôt le peu de viandes à griller qui restent en vente (on est tout de même en hiver).


Avec de grands yeux et un vocabulaire parfois enfantin, Au Grand Air arrive à nous donner l'envie de retourner quelques années plus tôt et de partager la joie des retrouvailles entre amis, insouciants avec beaucoup d'entrain. Les graphismes que nous procure Afro ainsi que les paysages magiques illustrés dans ce tome sont soulignés par une qualité de papier satisfaisante propre aux éditions Nobi Nobi. Sans oublier que nous avons la surprise de découvrir une première page en couleur et de petites histoires sous la couverture...


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koalam

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News