Attaque Des Titans (l') Vol.26

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 14 December 2018

C'est au cours du discours de Mahr qu'Eren passe à l'action et sème un véritable carnage. Rapidement, il est épaulé par le Bataillon d'Exploration, plus revigoré que jamais, qui aide le jeune homme dans son combat contre les grands titans. Petit à petit, ce qui ont subir le pire des désastres commettent, à leur tour, un terrible massacre...


Depuis l'ellipse, L'Attaque des Titans a pris une tout autre couleur, et une forme nettement différente de ce qu'on a connu jusqu'à présent. Ce 26e tome se révèle particulièrement majeur puisque dépeint un tournant de la série concernant ses thématiques, tout en confirmant l'ampleur de ce nouveau cycle du manga.


Alors, la bataille qui est dépeinte dans les trois premiers quarts du volume est une véritable pépite d'action, d'intensité... et de carnage. Aucun des deux camps n'est épargné, mais Hajime Isayama semble vouloir nous choquer volontairement en montrant les ravages que peuvent causer Eren et le Bataillon d'Exploration. Malgré l'efficacité de la mise en scène et les rebondissements incessants, l'effet de cette partie du tome n'est pas seulement de divertir ou de nous faire trépigner d'excitation, mais bien de nous choquer.


Car s'il y a un message puissant qui ressort de ce tome, c'est celui de l'absurdité de la guerre. Thématique assez commune et pleine de bon sens, oui, mais que l'auteur explorer avec une intelligence notable. L'enthousiasme de retrouver tous les personnages forts de la série, âgés de trois années de plus, se mêle ainsi à l'horreur de les voir responsable d'un massacre sans précédent. A ceci se mêle un parallèle habile entre ceux que furent Eren, Mikasa et Armin autrefois, et ces nouveaux jeunes personnages que sont Gaby et Falco, réagissant de manière très similaire aux trois protagonistes de l'oeuvre aux événements qui se déroulent sous leurs yeux. L'idée de la spirale infernale du conflit est fortement présente, et cette image de proies devenant chasseurs pour les personnages principaux de l’œuvre glace aux plus hauts points, le lecteur les ayant toujours soutenus dans leur révolte jusqu'à présent. Un cruel dilemme qui soulève toute la maturité de l'arc en cours, d'autant plus que certains rebondissements, abrupts et choquants, viennent nous glacer le sang. L'Attaque des Titans serait devenue un manga pessimiste sur la nature humaine ? Seuls les prochains tomes pourront nous le dire.


Néanmoins, en dehors de toute cette dimension glaçante du titre, l'intrigue demeure toujours aussi surprenante et habilement menée. Hajime Isayama nous offre quelques retournements de situation dont il a le secret et qui se révèlent lourds de sens pour l'ensemble de la série, nous renvoyant même à plus d'une dizaine de tomes auparavant pour certaines pistes scénaristiques. Une fois encore, le mangaka prouve que rien n'est laissé au hasard, rendant son écriture toujours plus habile compte tenu de tous les messages qu'il véhicule dans ce tome, et des passionnantes évolutions de personnages proposées.


Après 26 tomes, il est toujours aussi impressionnant de voir que L'Attaque des Titans, outre sa capacité à se renouveler, ne tourne jamais en rond et explore sans cesse de nouvelles voies. Les titres grand public aussi passionnants sont rares, il faut alors en profiter sachant qu'au Japon, à l'heure où ces lignes sont écrites, l'arc final va être entamé...


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News