Art de mon voisin Totoro (l') - Edition 2018 - Actualité manga

Art de mon voisin Totoro (l') - Edition 2018

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 14 Juin 2018

En cette année 2018, les éditions Glénat semblent avoir l'excellente idée de remettre à l'honneur leur collection dédiée au Studio Ghibli. Et en attendant Le Voyage de Chihiro à la rentrée, quoi de mieux, pour démarrer, que de mettre en avant Mon Voisin Totoro, qui célèbre cette année ses 30 années d'existence ? En plus de l'album du film et de l'anime comics, l'éditeur propose donc de retrouver une toute nouvelle édition de l'Art de Mon Voisin Totoro, artbook qui avait déjà été édité en français en 2013 et qui s'offre ici une nouvelle maquette (le contenu, lui, ne change pas).


Au programme de cet artbook de 176 pages et au format 21x29,7cm, un contenu assez copieux qui a de quoi satisfaire nombre de fans du film et de Ghibli.


Après un petit préambule resituant le film, l'ouvrage propose d'abord sur une vingtaine de pages des croquis préparatoires présentant les premières bases du long métrage, à savoir un livre pour enfants que Hayao Miyazaki avait commencé à confectionner dès la deuxième moitié des années 1970. Entre des croquis qui ont été gardés tels quels pour le film et d'autres qui n'ont pas été conservés, ces premières bases permettent d'entrevoir le Totoro que Miyazaki avait d'abord imaginé à l'origine, avec notamment certains designs qui ont pas mal changé.


La partie suivante est la plus longue: s'étirant jusqu'à la page 152, elle présente une sélection de croquis préparatoires, de storyboards, d'esquisses, de cellulo (parfois non traités), et d'images tirées du film suivant la chronologie de l'histoire, génériques compris. Personnages, décors, angles de vue, travail des couleurs... l'ensemble se veut diversifié et assez riche en revenant point par point sur nombre de moments du film, y compris les plus célèbres bien sûr.


Si l'on regrettera un peu, dans ces deux parties, certaines images parfois un eu petites pour que tout puisse entrer dans l'artbook en un certain nombre de pages, on en appréciera largement d'autres pour leur grandeur qui permet d'apprécier au mieux les détails et les évolutions. Surtout, quasiment tous les visuels possèdent une petite légende explicative (parfois trop évidente et succincte), et plusieurs d'entre eux bénéficient de commentaires de Miyazaki lui-même ou d'autres membres de son équipe, ces commentaires étant souvent très intéressants pour cerner un peu plus la démarche du réalisateur et de son staff, et pour découvrir pas mal de petites anecdotes (par exemple sur la création des célèbres Noiraudes).


A partir de la page 153, place à une partie de 10 pages un peu plus technique, puisqu'elle s'intéresse aux différentes techniques d'animation utilisées pour le film, avec des exemples commentés par Tetsuya Endô, l'assistant du réalisateur. Elaboration des effets spéciaux, utilisation du carbone marron, utilisation de l'aérographe, détails sur la réalisation technique des Noiraudes, mise en scène de la vapeur du bain ou de la pluie... ces quelques pages offrent un panorama éclectique des différentes techniques, et s'avèrent vraiment passionnantes pour quiconque souhait approfondir un peu plus cet aspect du film. Endô avoue en toute fin de cette partie qu'il aurait volontiers donné d'autres exemples s'il en avait eu la place, et on n'aurait clairement pas dit non, car ça reste un peu court même si l'essentiel est là.


Quant à la dernière partie, qui compte 13 pages, elle propose de retrouver un reportage sur la fabrication du film, basé sur une série d'articles nommés "Masaaki Nomura en reportage chez Ghibli" et parus initialement dans Animage à partir de décembre 1987. On y a appréciera beaucoup des photos d'époque de l'équipe ainsi que nombre d'anecdotes et de détails, pour un résultat en bonne immersion et possédant une certaine richesse.


La fabrication de l'artbook est bonne, avec notamment un papier semi-glacé rendant assez bien honneur aux images, et une traduction claire malgré quelques légères coquilles d'inattention. Au final, le livre bénéficie d'un bon rapport qualité/prix au vu de son contenu assez riche et permettant d'apprendre pas mal de choses, et constitue bel et bien un indispensable pour quiconque veut approfondir sa connaissance de Mon Voisin Totoro et aussi un peu du studio Ghibli.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News