Ariadne l'empire céleste Vol.2 - Actualité manga

Ariadne l'empire céleste Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 06 September 2019

Désormais adoubé Chevalier de l'Azur par Leana, Lashil a déjà entamé son voyage avec la princesse d'Ariadne, afin de découvrir le monde avec elle dans les six mois où elle peut être libre. Mais au coeur de la cité de Taeic, un obstacle se dresse déjà sur leur route: une troupe de 5 guerriers emmenée par Löw, brillant soldat de la garde royale, bien décidé à ramener la jeune fille au sein de l'empire céleste ! Et l'agressivité des membres de cette bande passe encore un cap quand ils apprennent que Leana a adoubé Lashil, ce qui est normalement un privilège réservé aux meilleurs...

C'est donc sur ces considérations que s'enclenche une phase d'action qui va occuper environ le premier tiers du volume. Tout en restant assez simple dans le trait et dans le rendu des coups, l'affrontement à 1 contre 5 se veut dynamiques et plutôt bien mis en scène, avec un découpage fluide qui fait ressortir l'essentiel du combat sans problème. C'est donc facilement prenant, mais l'essentiel réside encore ailleurs: Lashil sera-t-il à la hauteur et saura-t-il montrer sa valeur à Löw, Diva et les autres ? Ces derniers comprendront-ils pourquoi Leana a décidé de faire entièrement confiance au jeune garçon au point de l'adouber ? Et que représentent exactement ces valeureux et forts combattants de l'Empire céleste pour la jeune princesse ? Très vite mais plutôt bien, Norihiro Yagi arrive à répondre à ces questions, et parvient à faire ressortir en Löw voire en Diva des êtres importants pour Leana, en plus d'être des combattants très doués. Et le contraire est tout aussi vrai: on cerne assez facilement, de façon basique mais claire, l'affection que ceux-ci ont pour la princesse, au point d'accepter ses décisions. En revanche, les trois guerriers sont plus transparents.

Cette phase passée, place à quelques explications supplémentaires, autour d'un conflit interne entre royalistes et militariste au sein d'Ariadne, mais aussi autour des ententes ou mésententes entre les 7 pays célestes. Suite à quoi, le voyage reprend, mais de découvertes de nouvelles contrées, de nouvelles espèces animale, de nouveaux peuples humanoïdes... un schéma très classique, mais souvent animé par la relation entre nos deux héros qui est ponctuée d'humour grâce à leur caractère. Et le tout permet d'amener le lecteur jusqu'à une nouvelle étape importante auprès du peuple des vin-bos. Chacun se fera son propre avis sur le côté un peu fan-service de ce peuple: des femmes aux poitrines énormes se promenant en bikini, servant des verres de lait tout frais en provenance directe de leurs mamelles... on pourra trouver ça drôle ou juste beauf, selon les goûts. En tout cas, ça n'empêche pas ces dames d'être fortes en cas de danger. Et en filigranes, la petite intrigue qui s'installe au coeur des mines amène une nouvelle petite dose de danger et d'action, pour un résultat entretenant assez bien le parfum d'aventure et de découverte.

La lecture reste donc sympathique. Norihiro Yagi, après deux tomes, suit un schéma plutôt classique, mais l'univers qu'il continue de mettre en place et de nous faire découvrir possède un certain charme.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.25 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News