Are You Alice? Vol.9 - Actualité manga

Are You Alice? Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 12 June 2018

Après avoir suivi bien des chemins et bien des personnages, tous plus originaux les uns que les autres, Alice se retrouve de l'autre côté du miroir avec un nouveau statut et une nouvelle mission...mais alors qu'il veut partir, son nouveau protecteur, le cavalier blanc s'oppose à lui! Les choses prennent une tournure encore plus étrange lorsque le chapelier fou intervient et dévoile sa véritable identité... 


Alors que nous étions inquiets pour la suite de la publication, ce neuvième opus arrive peu de temps après le huitième, laissant supposer que les choses sont belles et bien rentrées dans l'ordre et que nous pouvons espérer avoir la fin de la série dans les meilleures conditions possibles! 


Et cela aurait été d'autant plus dommage de ne pas avoir ce volume aussi rapidement puisqu'il s'avère qu'il s'agit d'un volume charnière, expliquant bien des choses et levant le voile sur de nombreux mystères liés à la série! 


Suite à une courte introduction opposant Alice au cavalier blanc, personnage aussi ambigu qu'étrange, le retour du chapelier fou va tout remettre en question... Dans un premier temps il va créer un véritable malaise en utilisant son arme avec une nonchalance angoissante...il tue sans le moindre regret, n'accordant pas la moindre importance aux vies qui l'entourent. Si jusqu'à maintenant le personnage avait pu se montrer attachant, on le perçoit désormais sous un autre angle. 


Mais on passe encore un cap lorsqu'il dévoile sa véritable identité...et là c'est le choc: entre mise en abyme et schizophrénie, la série évolue totalement et tout va désormais changer, en particulier notre façon d'aborder les personnages! 


Nous allons donc pour un temps quitter le pays des merveilles pour revenir dans notre monde, un monde plus concret, plus réel, mais rapidement la frontière va devenir floue autant pour les personnages que pour le lecteur! Et surtout on va apprendre d'où vient notre héros, quelles sont ses origines et pourquoi lui aussi porte le nom d'Alice... 


Nous entrons donc dans la tête d'un auteur aussi fou que peut l'être le chapelier, dans la tête d'une petite fille qui s'invente des amis imaginaires, une famille imaginaire, et c'est sur ces bases, totalement bancales, que se construit le récit tout entier, que viennent au monde des personnages qui semblent désormais vivre en suivant leur propre volonté, quitte à aller à l'encontre de leur créateur, leur père, à savoir l'auteur! 


Il aura fallu attendre d'arriver au neuvième opus pour que ce récit prenant, mais confus délivre des clés de compréhension aussi importantes! Désormais moins mystérieux, le titre se veut toujours aussi étrange et confus, mais devient encore plus intéressant et passionnant! 


Il fallait bien ça pour rendre hommage au génie couplé de folie de Lewis Caroll! 


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News