Alive Last Evolution Vol.12

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 19 Febuary 2010

Tandis que Yûta et Jun font le guet, Taisuke, Nami, et Ray se sont infiltrés dans la base de Yokosuka pour y récupérer le coeur d'Acro, mais au moment même où ils vont atteindre leur but, une redoutable ennemie se présente face à eux, une jeune fille nommée D4, l'un des soldats rapprochés du sergent McPherson. Surentraînée depuis l'enfance par le sergent et dotée d'un instinct et de réflexes hors du commun, elle neutralise nos trois héros... avant que n'arrive l'impensable: ressentant la présence de Taisuke, le Coeur d'Acro, qui ne fait plus qu'un avec Hirose, s'emballe et commet un véritable carnage au sein de l'armée, et nos héros se voient obligés de s'enfuir tandis que le Coeur, une fois calmé, est embarqué sur un porte-avions...

Après deux volumes de transition, ce douzième tome nous relance bel et bien dans les choses sérieuses. Ainsi, la première moitié du tome voit se dérouler le premier rapprochement entre Taisuke et Hirose depuis deux ans, qui se conclut sur un carnage qui confirme que les deux adolescents autrefois amis, aujourd'hui ennemis jurés, sont plus que jamais liés par un lien mystérieux... Nous avons également droit ici à une petite révélation qui pourrait vite devenir primordiale, sur la véritable nature du pouvoir de Taisuke. Enfin, on notera l'habileté des auteurs pour dépeindre de nouveaux ennemis intrigants, à l'image du dérangé docteur Horner, des très mystérieux D2 et D3, dont on ne sait pour le moment absolument rien, mais surtout de D4, jeune fille aux incroyables facultés de combat, n'ayant jamais été blessée, agissant presque comme un robot n'ayant comme seul intérêt que celui de servir McPherson, ce qui se confirmera lorsqu'elle connaîtra sa première blessure. Enfin, nous découvrirons juste ce qu'il faut de son passé, sans que cela ne devienne envahissant. Notons également la très brève réapparition dans l'histoire d'une porteuse de pouvoir amicale ayant eu son rôle plusieurs tomes auparavant. Aura-t-elle à nouveau un rôle à jouer ?
Maîtrisant parfaitement leur récit, les auteurs nous prouvent une fois de plus l'importance qu'ils accordent aux nombreux personnages de leur série.

La deuxième moitié du tome est un peu plus calme au niveau de l'action, mais on ne peut plus riche au niveau des rebondissements et des pistes pour la suite. En attendant une nouvelle occasion de s'emparer du Coeur d'Acro, Taisuke, Nami, Yûta et la famille décident de se séparer. Mais refusant de revoir sa soeur avant que tout ne soit réglé, Taisuke part passer quelque temps dans la famille de Nami... la réaction des parents de la jeune fille sera propice à quelques notes d'humour. Mais à côté de cela, une constatation s'impose: Nami et Taisuke ont évolué. La première, qui n'avait à la base pour seul objectif que de tuer Kanon pour venger son petit frère, a vu ses objectifs changer au contact de Taisuke. Quant à notre héros, il semble à présent ne plus avoir aucune hésitation quant à ce qu'il doit faire: ancien ami ou pas, il a à présent assez de volonté pour pouvoir tuer Hirose.

Enfin, tandis que le Coeur d'Acro est sur le porte-avions et que nos héros attendent une nouvelle opportunité, la troisième "force", elle, refait surface et attaque à nouveau: comme on s'y attendait, Katsumata n'est pas mort, et semble s'être fait de nouveaux sbires, comme en témoigne l'étrange porteur de pouvoir qui parvient à s'infiltrer au coeur même du porte-avions transportant le Coeur... La suite s'annonce on ne peut plus mouvementée.

Quant aux toutes dernières pages, elle concluent le volume sur un nouveau bouleversement, la réapparition d'un personnage crucial dans l'intrigue, entouré de mystère quant à ce qui lui est arrivé depuis le réveil du Coeur d'Acro deux ans auparavant. Et qui est donc le très étrange individu qui l'accompagne ?

Action, rebondissements en pagaille, révélations, nouveaux mystères, travail sur les personnages qu'il s'agisse des héros ou d'ennemis nouveaux ou refaisant leur apparition... Tout est réuni dans ce douzième volume, qui redémarre réellement la série sur des chapeaux de roue. Après deux tomes de transition, la machine est à nouveau bel et bien en marche, plus que jamais menée par une narration limpide et un coup de crayon impeccable. A quand le tome 13, étrangement absent des plannings des prochains mois de l'éditeur ?


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

18 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News