20th century boys - Deluxe Vol.9 - Actualité manga

20th century boys - Deluxe Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 19 October 2015

Le monde est désormais sous le joug total d’Ami qui s’est reclus dans Tokyo, derrière de gigantesques barricades, alors que l’humanité a été partiellement décimée. Suite aux directives d’Otcho, Katsuo et Sanae cherchent à prévenir la « Reine des glaces » de ne pas donner l’assaut contre le tyran lors du 20 août…

Après une amorce assez lente du troisième et dernier arc de la série, Naoki Urasawa passe à la vitesse supérieure pour traiter la partie finale de son histoire, et force est de constater que ce neuvième volume, équivalent aux tomes 17 et 18 originaux, ne manque pas d’approfondissement et de surprises.

L’un des grands axes de ce volet est bien entendu la « Reine des glaces », maintes fois évoquée lors du volet précédent, mais qui est ici explicitement introduite, sa réelle identité étant d’ailleurs très prévisible. A travers ces retrouvailles, on en apprend plus sur la situation du monde, le phénomène des vaccins contre le virus, permettant au lecteur de se rendre compte de la situation on ne peut plus chaotique qui frappe la Terre. Difficile alors d’entrevoir une seule lueur d’espoir puisque Otcho, pourtant l’un des plus vaillants personnages de l’œuvre, semble lui-même ne pas avoir de solution à proposer pour renverser Ami.

Pourtant, il y a un dernier espoir, celui qui a ouvert le troisième arc lors du huitième tome et qui fait son grand retour dans ces pages. Pour le coup, Urasawa joue sa carte maîtresse, mais laisse planer de grands mystères autour du retour de l’individu, pourtant censé être mort sachant qu’il lui aurait été difficile d’en réchapper. Il faudra donc qu’avant la fin de la série, l’auteur nous éclaire afin de ne pas nourrir d’incohérences scénaristiques.
Mais pour l’heure, le retour de « ce » personnage apporte un renouveau dans la série. Otcho et Kanna ne sont donc plus les figures centrales de la bataille contre Ami et même si celui qui s’apparente à un nouveau sauveur fait briller une étincelle d’optimisme, difficile de l’imaginer se battre à l’heure actuelle des choses, son rôle dans ce volume permettant surtout de mettre en lumière l’absurdité de la société nouvelle engendrée par Ami.

Et pourtant, ce tome en propose des avancées dans l’histoire de la série. Outre le fait que chaque personnage ait son rôle à jouer, notamment la jeune Sanae qui semble définitivement intégrer la petite troupe anti-Ami, c’est les derniers chapitres de ce neuvième pavé qui vont mener le lecteur de surprise en surprise, par le biais du retour d’un ennemi très important de l’œuvre, sauf que ses objectifs ont changé. La lumière commence à se faire autour des manigances du dictateur, d’abord sur le fait que ses miracles de jeunesse n’étaient que des supercheries, ce qui va amener un grand twist concernant la fameuse résurrection qui a eu lieu dans le tome précédent. Certains ne s’y attendaient sûrement pas et pour le coup, Naoki Urasawa apporte un rebondissement qui a de quoi surprendre et nous fait même enrager de ne pas avoir le dixième tome Deluxe de la série à portée de mains ! Il semblerait que toute la vérité à propos d’Ami se rapproche…

On aurait eu tort de penser que Naoki Urasawa perd de son imagination à cause du début un peu mou de son troisième arc. Ce tome 9 montre un scénario qui progresse, qui apporte ne cesse de développer le contexte de cette dernière partie et qui sait utiliser intelligemment ses personnages, aussi mineurs soient-ils. Un seuil d’intensité est atteint avec la fin du volume, aussi la suite s’annonce excitante, en espérant que l’auteur poursuive sur cette voie pour achever brillamment sa série.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News