Jeu Video - Actualité manga

Resident Evil 4 - Mobile Edition

Le test du jeu video:

Publié le Mardi, 08 December 2015

Resident Evil 4, sorti sur Gamecube il y a quelques années, continue de déchaîner les passions. Après un cinquième opus relativement décevant, certains reprocheront à cette quatrième itération d'être l'origine du changement de la saga. Plus d'action, moins d'horreur, un parti pris qui divise encore et toujours les actuels et anciens amateurs de la série horrifique. Si la version iPhone est également disponible, c'est bien de l'édition HD iPad dont nous allons parler aujourd'hui.

Histoire de poche

D'emblée, on remarque que le jeu reprend grossièrement la narration de la version console. Les grandes lignes du scénario sont racontées par de simples écrans de texte, accompagnés de quelques screenshots tirés de cinématiques. Il est également possible de lire de brefs résumés des précédents épisodes. Un bon point, même si les images fixes contenues dans ces bonus sont de très mauvaise qualité. C'est avec plaisir qu'on retrouve les "classiques", comme le mystérieux revendeur d'équipement, mais aussi un menu très complet, aidé par une navigation tactile excellente.

Mobilité zéro

On reprochait déjà à Resident Evil 4 sa rigidité dans les déplacements, et force est de constater que ça ne s'arrange guère sur iPad. Le personnage doit être contrôlé grâce à un unique stick analogique virtuel, chaque action  nécessitant d'appuyer sur le bouton correspondant. Par exemple, si un ennemi se trouve en face de Léon, on doit appuyer sur le bouton pour sortir l'arme et viser, tirer, puis ensuite appuyer sur le bouton pour ranger l'arme. Si cela paraît anodin sur le papier, la pratique rend le gameplay très lourd. Ajoutez à cela une difficulté totale à maintenir la précision de l'arme équipée. Heureusement, quelques mouvements sont là pour assouplir la maniabilité : pas sur le côté, retournement à 180 degrés etc… Mais on se rend bien vite compte que Resident Evil 4 iPad edition est loin du rythme de son homologue console.

Keep it real

En effet, toute l'action est plus lente et les ennemis apparaissent assez loin, la plupart du temps. Peut-être pour nous laisser le temps de viser approximativement dans leur direction ? Dans tous les cas, et malgré la présence de nombreux modes de difficultés, le jeu n'arrive jamais à s'affranchir du voile "casual" qui l'entoure. Le format de l'appareil et la disposition des boutons dérangent plus que d'habitude : on ne sait pas si il faut jouer avec l'iPad dans les mains, ou posé sur les genoux.

Demi-teinte

Resident Evil 4 iPad est un titre complet, avec un mode histoire certes décousu et peu garni, mais offrant une replay value conséquente. Classements en fonction du score et bonus à débloquer devraient sans doute vous aider à passer outre la jouabilité médiocre. Passons sur l'anecdotique mode "tir à pièce", sorte de contre la montre complètement ruinée par la visée imprécise. Le but est de tirer dans des médailles disséminées çà et là sur la map avant la fin du temps imparti. En promotion à 2,99€ sur le marché d'Apple, cet opus ressemble plus à un "Resident Evil 4 pour les nuls" qu'à un vrai jeu, mais il n'est pas dénué d'atouts. On retiendra surtout un moteur graphique convaincant ainsi que le respect de l'univers du quatrième épisode de la série. A réserver à un public averti, en complément d'un autre achat par exemple.


Par Argod argam


Note de la rédaction








MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News