Beez Entertainment - Actualité manga

Beez Entertainment

Interview






Bonjour, Adrien, merci d’avoir accepté cet entretien!

Avant toute chose, peux-tu nous expliquer ton rôle au sein de BEEZ?

Bien sûr! Je suis Adrien Lorenzo, attaché de presse de BEEZ Entertainement. Je m’occupe de tout ce qui est partenariat, je conseille sur les licences à acquérir, je touche un petit peu à tout sur les DVD, y compris l'évènementiel comme ici sur le salon. On essaie de couvrir un maximum les évènements en France et c’est moi qui ai cette charge!

Peux-tu revenir brièvement sur la naissance de BEEZ?

BEEZ Entertainement est la filiale européenne de Bandai, un des leaders sur le marché du jouet dans le monde. Ils ont deux maisons de production de dessins animés au Japon : les studios Sunrise et Bandai Visual. Ils ont créé une entité aux États-Unis qui était donc Bandai Entertainement puis, il y a  à peu près six ans, est née BEEZ, la filiale éditoriale vidéo pour l’Europe.

Comment choisissez vous vos titres? Est-ce Bandai qui vous les impose?

Bandai ne nous impose rien du tout. Au début quand on s’est lancé, le premier titre qui est apparu était Gundam Wing, du studio Sunrise. La série avait été diffusée sur M6 à l’époque, c’était un peu le moyen de faire connaître BEEZ. Après effectivement, on a pioché dans le catalogue Bandai, et on continue de le faire étant donné les facilités que cela nous apporte, au niveau de la recherche de matériel mais aussi du contact, vu qu’on leur parle très régulièrement. On reste quelque peu indépendants dans le sens où l’on peut acquérir des licences d’autres ayant-droits. C’est sûr que c’est plus facile avec Bandai, mais on se renseigne toujours pour d'autres licences! Par exemple, nous avons pu éditer « Tokyo Tribe 2 », qui à la base n’est pas du tout concerné par Bandai, ça ne pose pas de problèmes au groupe.

Le marché commence à saturer et le secteur de l’animé devient très concurrentiel, quelle est votre position à ce niveau?

Nous avons toujours essayé de fournir des titres de qualité. On essaie d’augmenter la « valeur ajoutée » de nos titres en rajoutant des bonus, en soignant les doublages, les coffrets, le packaging. On essaie vraiment d’avoir un produit vraiment complet plutôt que d'aller au moins cher et au plus rapide. Donc c’est vrai qu'on va plutôt avoir tendance à prendre notre temps, attendre vraiment de pouvoir faire l’édition que nous souhaitons pour sortir un produit de la meilleure qualité possible.

J'espère que les fans pensent cela également. On essaie au maximum de n’avoir aucun bug, que les qualités audio et vidéo soient bonnes, afin de pouvoir fournir en France une qualité semblable au marché Japonais.

Tout à l’heure, vous nous parliez de Gundam, série pharaonique culte au Japon, qui dispose de plus de quarante titres dérivés entre les séries, films, OAVs…parle-nous un peu de ce titre, comptez-vous tout éditer à long terme ?

Gundam est une licence qui date de 1979. Gundam Wing est la première série que l’on a sorti puis nous avons acquis la série qui était à la mode il y a trois ans, Gundam Seed, qui a eu une suite, Gundam Seed Destiny. A ce moment là, on s'est effectivement posé la question de ce savoir ce qu’on allait faire de tout l’univers Gundam! Quand on sort Gundam Wing et Gundam Seed, tous les fans qui suivent cette série depuis des années nous demandent quand est-ce que l’on va sortir le reste, tout ce qui fait l’univers Gundam! On ne pense pas sortir l’intégralité de l’univers Gundam car ça fait beaucoup trop de choses à sortir… Il y a vraiment une grosse demande pour Gundam mais on ne pourra pas permettre aux gens d’acheter dix séries Gundam dans l’année, donc on prend notre temps pour en sortir petit à petit.

Pour les anciennes séries, on a sorti les trois premiers films qui ont été remontés d'après la première série, un film datant du début des années 90, intitulé « Char contre-attaque », puis deux autres films : F91, un film original, et 0083 qui est un remontage de la série du même nom. On a beaucoup de demandes sur des anciennes séries Gundam, notamment Zeta Gundam, qui a aussi eu droit à des remontages en film, donc on sortirait plutôt les films. Certaines séries n'arriveront probablement pas en France, comme Turn A Gundam ou Gundam G. On se penche toujours sur la 8eme MSTeam, une série assez courte, qui pourrait être produite assez facilement pour la France… On continue vraiment d’étudier ce répertoire. Il y a de la demande,   sans oublier qu’avec Gundam Seed et Gundam Wing, on a tout de même touché de nouvelles générations. Pour ce qui est des séries intégrales, on s’est basé sur la continuité des séries les plus récentes, donc la suite logique, Gundam 00 devrait arriver au plus tard début 2009…c’est vraiment là dessus qu’on va mettre l’accent!

N’est ce pas difficile de récupérer les plus vieilles licences de la série pour les produire sur le marché Français?

Non, ce n’est pas très difficile. Au niveau de l’image de marque, les gens s’attendent à ce que ce soit BEEZ qui les sorte, donc au niveau de la concurrence, il y a moins de demande. Après il est clair que ce n’est pas réservé, si quelqu’un d’autre allait chercher une série au studio Sunrise, les Japonais se renseigneraient sur l’intérêt de la chose. Mais pour le moment BEEZ leur a clairement dit qu'on avait envie de s’occuper de cette licence… donc Gundam devrait rester très vraisemblablement chez BEEZ.

Pour rester sur Gundam, les séries cartonnent au Japon. Les japonais sont très demandeurs de méchas, alors qu’en France la demande n’est pas la même, c’était un pari risqué…

Effectivement, les méchas n’ont pas forcément la meilleure image qui soit en France, voire même en Europe. Gundam Seed a été une belle opération, ça a été diffusé sur MCM,  il y a des fans qui sont nés après avoir vu cette série. Mais quand on travaille dans le milieu professionnel, on sait qu’il y a énormément de fans des premiers Gundam. On trouve toujours des gens qui en parlent sur Internet, il y a quand même des gens qui se tiennent au courant… Gundam ne fait pas parti de ces licences nostalgiques que l’on a pu découvrir quand on était plus jeune, mais malgré tout elle est très connue et dispose d’une image reconnue. On pense qu’elle a sa place!
C'était un pari risqué à la base mais au final ça a été plutôt bien accueilli, donc c’est encourageant pour la suite!

Concernant Gundam Seed, toujours lui, vous avez fait un coffret exceptionnel proposant notamment un jeu de plateau. Comment est née cette idée?

Gundam Seed était vraiment une série très appréciée. On a reçu beaucoup de courriers, de mails de fans. On avait juste proposé une édition avec dix DVD, on s’est dit qu’il fallait faire quelque chose de plus sympa pour les fans avec un coffret collector. On a cherché ce qu’on pouvait faire comme goodies, mais Gundam c’est essentiellement de la maquette dans les produits dérivés Bandai et ça n'a pas une grande place en France ou en Europe. On a donc cherché un concept nouveau qui pourrait plaire aux fans. On a donc créé un jeu de société disponible avec le deuxième coffret, qui n’existait pas au Japon.
Jun-Ichi Takeda (ndlr : traducteur ayant travaillé sur les sous titres de Gundam), notre expert en Gundam, a préparé tout un tas de petites questions, pour faire une sorte de « Trivial Pursuit ». On peut jouer par équipe, il y a des phases actions, des évènements spéciaux qui apparaissent au fil du jeu…ça a été bien perçu, on a eu de bons retours!

Vous nous avez parlé d’Internet. Quel est l’intérêt d’un tel média pour le développement d’une société comme BEEZ?

Aujourd’hui, on ne peut plus se contenter uniquement de la presse papier, bien qu’elle soit encore importante. Internet, c’est là où vont la plupart des fans, surtout en Japanim', pour chercher directement sur les forums : les infos, les nouveautés, les sorties... Ils savent tout à l’avance, c’est là que ça se passe, les buzz partent directement d’Internet, c’est incontournable. Et un éditeur comme BEEZ ne peut pas se passer d’Internet. En plus, on a pu voir qu’il y avait beaucoup de sites qui avaient des chroniqueurs qui s’y connaissent énormément, qui sont écoutés. Les gens aiment comparer, du coup ils vont fouiller à droite et à gauche et en tant qu’éditeur, nous sommes obligés d’aller donner des informations sur Internet.

Mais en contrepartie, il y a les téléchargements et les fansubs…

Effectivement, les fansubs sont bien présents, c’est par là que les fans découvrent l’animation Japonaise. Il fut un temps où il fallait attendre qu’un éditeur achète la licence pour pouvoir la proposer, mais aujourd’hui quand nous sortons un produit, la plupart des personnes qui sont intéressées par ce produit l’on déjà vu et nous sommes obligés de le prendre en compte. Une série qui sera beaucoup fansubbée sera une série très attendue.
Mais c'est un cercle vicieux. Nous on va essayer d’annoncer la licence le plus tôt possible pour arrêter le fansub. En France, c’est plutôt bien respecté : une fois les licences annoncées les teams de fansubs s'arrêtent et attendent le travail de l’éditeur, à ce niveau là c’est déjà bien. Si on le fait trop tôt, la licence va être quelque peu boudée par les fans qui perdent leur intérêt pour la série et étant donné le temps nécessaire pour sortir un DVD, ils passent à autre chose et ça se ressent au final!

Dans le meilleur des cas, il n’y aurait pas de fansubs et les produits des éditeurs seraient beaucoup plus viables. Ils pourraient ainsi proposer des produits peut être moins chers et dans de meilleures conditions. La réalité est que ça n’est pas possible, il y a beaucoup de teams de fansubs…très clairement, le fansub est devenu inévitable! En ce moment, la question qui se pose est de savoir si une série très fansubbée n'aura plus du tout de poids sur le marché ou, au contraire, elle très appréciée et c’est celle là qu’il faut avoir? Les éditeurs vont se renseigner pour savoir quelles sont les titres les plus attendus par les teams de fansubs, et ce sont les licences de ces séries qu'ils vont tenter de récupérer.

Pour conclure, auriez vous quelques nouveautés à annoncer ou d’autres surprises tels que de beaux coffrets?

Pour la Japan Expo, nous avons pu annoncer un nouveau film de l’univers .Hack avec la présence de Hiroshi Matsuyama, le réalisateur de ce film. C’est un long métrage entièrement en cell-shading, qui ressemble beaucoup aux images du jeu vidéo. Hiroshi Matsuyama a d'ailleurs lui-même beaucoup travaillé sur le jeu vidéo, il est très connu pour avoir travaillé sur l’univers .Hack mais aussi sur Naruto. C'est un concept véritablement nouveau, on va pouvoir le comparer à des films comme Appleseed, mais ça a gagné en fluidité et ça va démontrer qu’en image de synthèse on peut avoir le niveau de l’animation 2D classique!

Il y aura aussi Freedom, une série dont le design est d'Otomo, le papa d’Akira… Freedom devrait arriver d’ici la fin de l’année, directement en Blu–Ray, mais les DVD sont à l’étude!
Gundam Wing, première série sortie par BEEZ, avait souffert à l'époque de la jeunesse de la société, il n’y avait que deux personnes qui s’occupaient de tout. Tout avait été fait rapidement de manière à pouvoir être diffusé en télévision et même si la version télé était satisfaisante, les DVD étaient sortis rapidement et ne bénéficiaient pas de la qualité BEEZ dont on parlait tout à l’heure. On va donc sortir un coffret intégral d’ici la fin de l’année. Tous les bugs seront corrigés, l’image sera remasterisée, ce sera vraiment une version améliorée qui sera proposée.

Un autre coffret d’ici la fin de l’année concernera Wolf’s rain, une de nos séries phares.  La série est sortie il y a 4 ans, mais il y a toujours des demandes. On va célébrer ça par un coffret prestige en forme de livre! On va reprendre le concept de la fable lié à la série, et à chaque page, il y aura quelque chose de différent : des illustrations, des interviews, les DVD insérés…l’intégralité de la série sera donc dans ce livre et on espère que ça fera plaisir aux fans!

Nous avons beaucoup de négociations de licences en cours, j’aimerais pouvoir en dire plus aujourd’hui, mais il va falloir attendre un petit peu avant de pouvoir annoncer tout ça. Ce que je peux vous dire c’est que la fin de l’année 2008 et le début de l’année 2009 devraient être assez riches en sorties et nouveautés chez BEEZ!

Et bien merci pour tout!
Merci!

Entretien réalisé par Erkael (Juillet 2008)

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News