Brigades Immunitaires (les) - Hataraku Saibô - Actualité anime

Brigades Immunitaires (les) - Hataraku Saibô

Critique de l'anime : Brigades Immunitaires (les) - Hataraku Saibô

Publiée le Dimanche, 30 Septembre 2018

Les brigades immunitaires, réalisé par David Production et diffusé durant l’été 2018, pourrait être présenté comme une sorte d’« Il était une fois la vie » à la mode japonaise. Très ludiques, les 13 épisodes qui composent la série ont pour objectif de nous faire découvrir le fonctionnement du corps humain, tout en divertissant. Un pari réussi haut la main.



Au fur et à mesure, nous ne pouvons que réaliser le potentiel informatif de cette série. Alors oui, les noms des personnages peuvent être difficile à retenir, de prime abord. Hématie, Neutrophile, Macrophage sont des noms génériques et un brin scientifique mais aussi ceux des personnages principaux.



Après quelques épisodes on parvient finalement à s’en rappeler et mieux, à apprendre les fonctions de chacune de ces cellules. D’autant plus qu’elles ont suffisamment de personnalité pour nous marquer. Au fur et à mesure des épisodes, la fonction de chacune d’entre elles nous est rappelée régulièrement par l’intermédiaire de notes d’information glissées çà et là.

Qu’il s’agisse des héros ou des bactéries, le charadesign est particulièrement réussi. La conception de ces dernières est toujours spectaculaire et nous attendons avec impatience de voir à quoi ressemblera les suivantes.



Les brigades immunitaires est un anime épisodique où l’intrigue est structurée autour des problèmes que le corps humain peut rencontrer au quotidien. Exposé tous les jours, la plus petite blessure peut entraîner de grandes catastrophes s’il n’est pas suffisamment préparé.

Ainsi, les antagonistes mais aussi les catastrophes naturelles (raz de marées, séismes) sont des métaphores très parlantes de ce qui arrive quand le corps doit lutter en cas de coupure, d’intoxications alimentaires ou de grippe.



Toutefois, il ne faut pas prendre cette série pour un banal cours de S.V.T, bien au contraire ! L’anime est aussi très déjanté. Loin d’être départi d’humour, il passe souvent du coq à l’âne. En un battement de cil, une scène sombre devient particulièrement comique.



Vers la fin, la série subit une légère baisse de qualité mais l’esthétique de la série reste tout de même particulièrement beau. Les arrière-plans détaillés sont magnifiques tandis que les lieux sont toujours plus vibrants à chaque nouvel épisode.

Les gags visuels sont également très solides, tout comme les combats qui sont extrêmement exagérés, le sang giclant dans tous les sens et tâchant les corps blancs des neutrophiles est très bien réalisé. On sent que l’animation a fait des efforts de ce côté.



De manière générale, la minutie du travail est même très surprenante, sachant qu'à ce moment-là, David Production était également occupé avec la série Captain Tsubasa 2018 et la très attendue saison de Jojo’s Bizarre Adventure – Golden Wind.



En conclusion, cette adaptation du manga éponyme de Shimizu Akane est une très bonne surprise ! Le charme du manga est parfaitement adapté et même, dynamisé. Nous pouvons regretter que l’anime se soit aussi vite achevé, cependant il a su nous charmer durant toute la saison, nous divertir et nous cultiver.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
zebuline

16.5 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News