Ascendance of a Bookworm  - OVA - Actualité anime

Ascendance of a Bookworm - OVA

Review de l'anime : Ascendance of a Bookworm - OVA

Publiée le Lundi, 01 June 2020

Après une très bonne première partie de 14 épisodes qui fut initialement diffusée d'octobre à décembre 2019 et sur laquelle nous sommes récemment revenus (lire notre chronique), Ascendance of a Bookworm a repris depuis début avril, au Japon mais aussi en France via la plateforme Crunchyroll, avec sa deuxième partie de 12 épisodes qui se conclura normalement fin juin. Mais entre les deux parties, Crunchyroll proposa également, le 9 mars dernier, de découvrir les deux OAV de la série, vouées à prolonger un petit peu le plaisir et à susciter l'attente pour la suite.

  

Nommés respectivement, dans leur pays d'origine, "Eustachius no Shimtamachi Senyû Daisakusen" et "Corinna-sama no Otaku Hômon", ces deux petits épisodes de respectivement 13 et 12 minutes sont en réalité deux parties formant ensemble un épisode complet, et ont été proposés au Japon en guise de bonus de l'édition limitée du 1e volume de la 5e partie du light novel d'origine, sortie le 10 mars. Autant dire, donc, que Crunchyroll a bien joué son coup en pouvant nous les proposer en même temps qu'au Japon, alors qu'il s'agit initialement de bonus d'une édition limitée ! Et sur la plateforme, ces deux épisodes sont référencés sous la numérotation d'épisodes 14.5 Partie 1 ("Histoire annexe, 1re partie – Eustachius incognito dans la ville") et 14.5 Partie 2 ("Histoire annexe, 2e partie – La visite chez Mlle Corinna"), une numérotation on ne peut plus logique puisqu'ils se déroulent pile entre la 1e et la 2e partie de la série (donc entre les épisodes 14 et 15).

  

Dans la première partie, on retrouve donc l'attachante Maïn alors qu'elle se rapproche encore un peu plus de son rêve de bibliophile: dans peu de temps, elle deviendra une apprentie vestale au Temple en tant que Novice Bleue (ou Robe Bleue) ! Mais avant cela, le Grand Prêtre du Temple Ferdinand, qui est on ne peut plus intrigué par cette fillette étrange et intelligente alors qu'elle est une roturière victime de la Mangeuse, ordonne à deux de ses hommes, Eustachius et Eckhart, d'aller se renseigner sur elle. Mais le hic, c'est que ces deux hommes n'ont jamais mis les pieds dans la pauvre ville basse et qu'ils risquent vite de la sentir passer ! Tandis qu'Eckhart se sent bientôt mal face au climat des lieux, Eustachius tente bien que mal d'effectuer ses recherches dans ces rues populaires, auprès des habitants...

  

Ce premier petit récit vaut tout d'abord le coup non seulement pour la mise au premier plan d'Eustachius et d'Eckhart, des figures secondaires que l'on sera sûrement voués à revoir dans la 2e partie de la série, mais aussi et surtout pour la possibilité qu'il nous offre de redécouvrir un petit peu la ville basse à travers des yeux nouveaux, ceux de deux hommes plutôt de haut rang et ne connaissant donc rien de cette ville où vivent les plus pauvres. Les deux hommes n'ont évidemment aucun mauvais fond, mais on s'amuse de leurs quelques mésaventures étant insupportables à leurs yeux (en particulier Eckhart qui ne tiendra pas le coup) comme les odeurs ou le crottin de cheval, ainsi que de leur décalage dans ce cadre populaire (notamment via leurs vêtements mal adaptés, ou le déguisement paysan mal choisi d'Eustachius). Mais à travers les recherches d'Eustachius en particulier, et ses interactions avec les passants, les vendeurs et les habitants, on cerne également mieux à quel point ces gens  à la vie plus modeste que les riches/nobles tâchent de s'épauler, de se soutenir. Et en prime, on se régale toujours autant du travail effectué sur les rues et les architectures de cette ville aux allures médiévales.

  

Dans la deuxième OAV, retour auprès de Maïn, qui a elle-même fort à faire pendant qu'Eustachius tente de trouver des informations sur elle ! En effet, la jeune fille est invitée à rendre visite à Corinna, la soeur de Benno qui tient un atelier. Au vu de la différence de statut et de la santé fragile de sa fille Maïn, Eva hésite d'abord, avant de se laisser convaincre par la malicieuse insistance de la fillette et de Tuuli. Voici donc les trois filles de la famille parties en visite chez Corinna, où elles n'ont peut-être pas fini de tomber des nues... d'autant que notre petite héroïne compte bien en profiter pour faire marcher ses affaires !

  

Cette deuxième partie a plus d'un petit intérêt: l'application de la toujours aussi adorable Tuuli pour répéter les petites leçons de politesse de sa mère Eva, l'émerveillement de ces deux-là devant les vêtements et broderies de Corinna (avec à la clé un rendu visuellement plaisant de cette petite part artisanale), la découverte en Corinna d'une jeune femme belle et aimable tout à fait appréciable... mais le plus gros est sans doute à chercher dans la petite mise en avant du sens des affaires de Maïn, qui s'applique ici pour céder au meilleur prix les droits exclusifs sur la vente de ses barrettes ! Un petit aspect "commercial" rapide mais efficace, où l'interlocuteur de notre héroïne ne fera pas forcément le poids face aux petits arguments et à la persuasion de la fillette.

  

En somme, le temps d'une grosse vingtaine de minutes, ces deux OAV s'avèrent tout à fait plaisantes car, sans être indispensables, elles apportent tout de même des petites choses à l'oeuvre, ne serait-ce qu'un regard différent sur la ville basse à travers Eustachius, ou la petite mise en avant des affaires façon Maïn. L'atmosphère de la série est bien là, les personnages secondaires sont très honnêtement exploités... En somme, il y a bel et bien de quoi prolonger un tout petit peu le plaisir avant d'attaque la 2e partie de la série.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.5 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News