Redline - Actualité anime

Redline


Age conseillé
Note de la rédaction
Note des lecteurs
16/20
La course la plus violente de l'univers!
Partager

Synopsis

Pilote fauché, JP est obligé de vivre en participant à des courses truquées. Malgré le peu de victoires à son actif, son look retro décalé et ses nombreux crashs lui apportent le soutient de fans aux quatre coins de la galaxie.
Après une course de qualification particulièrement violente, de nombreux pilotes se retrouvent hors jeu. Et lorsqu’arrive le moment de choisir les noms de ceux qui participeront à la REDLINE, une course où tous les coups sont permis, JP se voit qualifié de manière inespérée grâce aux votes du public !
Face à la belle Sonoshi et les plus enragés des coureurs, vitesse et adrénaline lui seront nécessaires pour réaliser son rêve : franchir le premier la mythique REDLINE !

Thèmes

Les points forts de la série

Le film a été projeté au Festival international du film d'animation
d'Annecy 2010 dans la catégorie des longs métrages hors compétition.
Mention spéciale du jury pour le Prix international Longs métrages aux
Utopiales 2010
Prix SyFy du public catégorie Longs métrages aux Utopiales 2010

Dernières news


Voir les actualités du DVD

If you liked it...you should like this

Cowboy Bebop

Derniers commentaires

16/20

Redline est un film qui m'avait été conseillé un trèèèès grand nombre de fois. Étant fan de Gainax et des travaux de Imaishi, c'était le titre avec lequel ces œuvres était le plus souvent comparés, de par leur style graphique très proches et de par leur scénario, assez similaire dans les enjeux et les concepts.

Redline est en effet une simple course de voiture ... Du futur ! Si à ces mots vous ne vous faite pas une idée, dites vous qu'il s'agit de la course de pod de star wars I, avec de la musique (et quelle musique), des explosions partout, et tout simplement plus d'énergie.
On est en effet plongé dans un monde à la star wars, ou les aliens son tous uniques, mais ou les courses de voiture terrestres, et non de voitures anti-gravité, sont populaire au delà de l'imaginable !
Le reste est expliqué dans le synopsis, et à vrais dire l'histoire de ce film est plutôt naze, ainsi que ses personnages, mais après tout il ne s'agit clairement pas d'un point important du film, étant intégralement axé sur l'action ... Ou presque.
Car voyez-vous, quand l'action démarre dans Redline ... Elle démarre, et elle est incroyablement intense, soutenue par une musique juste ... Excellente ! J'ai simplement eu des frissons dès les 1eres minutes du titre !
Le problème ... Ce sont les pauses ... Souvent bien gérées, mais parfois maladroites ... Et empiétant sur la course en elle même. Je ne parle pas des quelques jours de repos avant la course, qui permettent de présenter les personnages, et de faire monter la tension et l'attente de la course ... Je parle des scènes de combats ... En voiture certes, mais bien trop encombrantes, ralentissant paradoxalement le rythme, car au lieu de montrer une course décérébré et surtout effrénée vers la fameuse ligne rouge, les personnages s'arrêtent et se battent contre des méchants qui sont certes charismatiques, mais ... Enfin on s'en fout quoi ... Personne ne regarde son film pour ses intrigues politiques, ses enjeux interplanétaires ou que sais-je encore ... Nous ce que l'on veut c'est une course !

Ces problèmes peuvent faire penser à ceux de initial D d'ailleurs, la série brillait lorsque l'eurobeat se faisait entendre, ici, c'est le morceau yellow line qui nous annonce que c'est cool, le problème, c'est que le morceau s'arrête bien un moment :/ .


Enfin, n'exagérons rien, les pauses sont peut être intempestives, mais elles n'enlèvent en rien la qualité sidérantes des scènes de course ... Et plus généralement de l'animation.
Graphiquement ce film fait parti des plus belles production japonaise. Point à la ligne.
Plus précisément, il s'agit d'un film qui fait péter le budget en permanence, qu'importe si la production doive s'étendre sur 7 ans ! Et c'est un film qui sais utiliser pleinement le potentiel de l'animation, pour proposer quelque chose que le cinéma en image dites réelles ne pourra jamais atteindre, ça bouge de partout, ça bouge n'importe comment, les objets se déforment, les trajectoires sont improbables et les couleurs ... Les couleurs sont simplement sublimes ! Le style très contrasté adopté ici, avec des ombres simplement noires et des couleurs sinon très vives donne un côté rétro au titre, et aussi un côté Imaishi (dead leaves en tête, gurren lagann ensuite). On parle souvent des films de makoto shinkai comme étant composés de 24 fonds d'écrans par secondes pendant 1h ... Mais on pourrais très bien dire la même chose pour ce film ... Pendant 1h45.


Rien que pour son aspect graphique juste ahurissant, Redline vaut le coup d’œil (prenez la meilleure qualité possible ! C'est essentiel) et c'est bien sur un must pour tous les amateurs d'action un peu déjantée, et complétement over the top.
On pourra cependant lui reprocher des pauses trop nombreuses, et des enjeux superflus, ainsi qu'une conclusion assez bâclée ... Mais dans l'ensemble ... C'est quand même 1h45 de bonheur ... 1h45 qui aurait pu en être seulement 45 et bien mieux s'en porter, mais ce que l'on a reste toutefois fantastique ! Les amateurs du style de Watanabe, et surtout de Imaishi serons ravis ... Même si le film n'arrive pas à égaler l'intensité de Gurren lagann, il parvient aisément à le surpasser graphiquement !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 26 September 2015 à 01h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News