When the Camellia Blooms - Drama manga

When the Camellia Blooms

Critique du drama

Publiée le Lundi, 06 January 2020

J’aime tout particulièrement Netflix ces derniers temps. Il faut dire que dans leurs nouveautés dramas, j’ai réussi à trouver mon compte : un super drama d’action, un drama historique qui m’a fait renouer avec le genre et enfin une comédie romantique sur laquelle je n’aurais pas parier un sou !

« When The Camelia Blooms » nous raconte l’histoire d’une mère célibataire, Dongbaek, et de son fils, Pil Gu. Un jour, ils croiseront chacun la route d’un jeune policier revenant dans sa ville natale, Yong-Shik. Ce dernier a la fâcheuse tendance d’agir avant de réfléchir (il n’est pas très futé en plus) et c’est le hasard, et sa soif de justice, qui l’aura mené à sa carrière de policier. Il aura le coup de foudre pour Dongbaek, et même s’il découvre qu’elle a déjà un enfant, il n’abandonnera pas, il partira à la conquête de son cœur, contre vent et marées ! Reste à savoir si le retour du père de Pil Gu et surtout du Farceur, un tueur en série, ne risque pas de tout chambouler…



Si je me suis mise à ce drama, c’est avant tout pour l’actrice principal, Gong Hyo Jin, que j’avais adoré dans « The Master’s sun » et « It’s okay that’s love » (les deux disponibles sur Netflix). Une actrice très particulière qui ne plaira pas à tout le monde mais qui me charme toujours. Pour ce qui est du casting principal masculin, Kang Ha neul est un acteur que j’aimais bien, mais qui ne m’a jamais marqué plus que cela, si ce n’est dans son rôle dans le fantastique drama « Moon Lovers Scarlet Ryeo » (drama qui divise pas mal le public mais que j’ai personnellement adoré, à quand une suite ?!!), quant à Kim Ji Seok, il a souvent eu le droit aux seconds rôles, mais il reste toujours très amusant. Autant dire que le casting de ce drama promettait de belles choses, alors je me suis laissé tentée.

Je vous préviens tout de suite : ce drama prend son temps pour mettre en place son intrigue et ses personnages. Je vous conseille donc de regarder au moins deux épisodes pour vous faire une bonne idée de ce qu’il va vous offrir. Ce drama est en effet une comédie romantique tranche de vie qui nous amener dans une petite bourgade de Corée du Sud où tout le monde se connait, où les femmes ont le pouvoir sur hommes, donc une petite ville où les rumeurs vont bon train et si l’on a des difficultés à s’intégrer, la vie peut y être très compliquée. C’est le cas de Dongbaek, qui a en sa défaveur d’être une mère célibataire et d’être propriétaire d’un bar devenu le QG des hommes de sa bourgade. Elle est donc assez mal vue, mais pas mise à l’écart, comme on le verra par la suite.



En effet, malgré leurs petites remarques, les commerçantes d’Ongsan se sont attachées à Dong-baek et elles n’hésiteront pas à la protéger quant le farceur refera surface et qu’il s’en prendra à elle. Cette histoire, c’est avant tout celle d’une Corée du Sud plus rurale, plus dure mais aussi plus authentique. Tout le débat autour du statut de mère célibataire de Dong-baek peut nous paraître bien archaïque, mais dans le contexte de la Corée du Sud, un pays très patriarcal, ce n'est pas forcément exceptionnel. La femme en général doit toujours plus batailler pour être reconnue, d'autant plus en Corée, et encore un peu plus si elle est mère célibataire, sans avoir été mariée. Alors quand en plus on s'installe à la campagne, où les normes sociales sont d'autant plus ancrées dans les esprits. Une autre norme très présente : l'importance de l'avis des anciens. Dans les sociétés asiatiques, lon ne traite pas ss anciens comme chez nous, leurs avis est souvent primordial, ce qui va amener un véritable mur à franchir pour notre jeune couple. En effet, Yong-Shik devra convaincre sa mère que Dong-Baek est la personne qu'il lui faut, chose qui s'annonce ardue malgré l'amitié entre les deux femmes. Après tout, tous nos beaux discours sont bien peu de choses quand cela concerne nos proches, et d'autant plus nos enfants...



On notera qu’une intrigue policière a été rajouté en fond de ce drama, intrigue qui n’était pas forcément nécessaire. Oui, cela permet de développer encore plus les malheurs de Dong-baek, de montrer pourquoi elle peut être si courageuse par moment, mais comme je l’ai dit plus tôt, cela aurait pu être tout autre chose. L’intrigue policière est pour moi, une solution de facilité des scénaristes pour le coup. Non pas qu'elle soit foncièrement mauvaise, mais elle aurait soit pu être bien mieux, soit ne pas être là, le propos de l'histoire serait resté tout aussi intéressant. Pour ma part, je ne suivais pas cette série pour savoir qui était le meurtrier, mais parce qu je voulais voir comment toutes ces relations compliquées et entremêlées allaient se dénouer, et surtout si Dong-baek et Yong-shik  finirait par être heureux !

« When the Camellia Blooms » est un bon drama. Pas excellent, mais c’est un très bon divertissement, assez hypnotique à la longue, qui vous donnera envie de suivre l’histoire de ces personnages, des plus attachants aux plus… particuliers. Au fil des épisodes, vous ne pourrez plus vous passer de Ongsan et de ses habitants, de leurs petits problèmes si ordinaires au conséquences tantôt amusantes, tantôt dramatiques...
  

Chroniqueur : kayukichan

Note de la rédaction
Note des lecteurs





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News