Chronique Manga - Ad Astra - Scipion l'Africain & Hannibal Barca- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Chronique Manga - Ad Astra - Scipion l'Africain & Hannibal Barca


Samedi, 06 July 2019 - Source :Manga-News

Ki-oon aime l'Histoire! L'éditeur possède un catalogue de titres historiques (ou s'y apparentant) relativement impressionnant!
Parmi les plus récents on pourrait citer Issak, mais ils ont été nombreux à le précéder, et Ad Astra a fait parti de la première vague!
Après l’excellent Cesare, toujours en cours de parution ; l’éditeur poursuit l’aventure des titres historiques avec Ad Astra qui se situe également en Italie ou presque car cette fois nous faisons un bond dans le temps pour remonter en 241 avant JC pour suivre le parcours et le destin croisé de deux hommes dans une guerre opposant Rome contre Carthage : Hannibal Barca et Publius Cornelius Scipion dit Scipion l’Africain.

En treize tomes nous allons suivre le destin croisés de deux hommes d'exceptions, deux stratèges de génie, qui ont révolutionné l'art de la guerre!


Tout comme Cesare Borgia, ces deux personnages ont bel et bien existé, et tout comme lui, ils n’en sont pas à leur première adaptation avec ce manga. On les trouve déjà en personnages secondaires dans le titre « Drifters » de Hirano Kota, on a pu les découvrir dans des films, et même le célèbre Hannibal dans la série culte « L’agence tous risques » est une référence aux talents de stratège du personnage historique Hannibal Barca.
Mais cette fois, un peu à l’image de Cesare, le titre se veut réaliste et documenté.

Carthage est sur le point de tomber face à une Rome toujours plus puissante et dont rien ne semble pouvoir stopper l’extension. Le fils du général Hamilcar Barca, malgré son jeune âge ; observe cela d’un air détaché, lui qui face à la défaite a déjà clairement analysé la situation et se montre menaçant face au consul romain.
Carthage va donc finalement tomber et on retrouve Hannibal des années plus tard menant une armée composée de mercenaires et de Gaulois en direction de Rome depuis l’Espagne. Mais le destin va l’opposer à un autre stratège de génie, le jeune Scipion, fils du général du même nom. De son coté il va assister à la cuisante défaite que son père va subir face à Hannibal ce qui ne manquera pas d’attiser son intérêt pour cet adversaire désigné par le destin !
De batailles en batailles, la guerre que vont se livrer les deux hommes via la nation qu'ils défendent va durer une quinzaine d'année; ils vont mûrir, apprendre l'un de l'autre se respecter...leurs vies seront liées!


On comprend aisément que ce titre soit recommandé par Historia tant il se veut riche en informations tant sur les personnages que sur le contexte. Bien entendu tout ne peut pas être traité, et c’est là que l’adaptation en manga se révèle ardu : adapter des faits historiques avec notamment des éléments connus de tous (ou tout du moins par un grand nombre) tout en respectant une narration qui se doit d’être prenante et possédant des rebondissements pour éviter toute linéarité. De même il faut des personnages principaux et des personnages secondaires qui se doivent d’être intéressants pour inciter le lecteur à continuer l’aventure. Et bien que l'auteur s’excuse dans les notes à la fin du premier tome de n’avoir pas forcément respecté à la lettre l’Histoire, pour le lecteur non expert le titre s’avère absolument passionnant de bout en bout grâce justement à une narration impeccable qui nous prend par la main, nous donne toutes les infos nécessaires pour comprendre le contexte sans non plus nous abreuver de détails jusqu’à nous y noyer.
Bien entendu on peut toujours reprocher à l’auteur certains choix de narration comme le fait de raconter par ellipse la traversée des Alpes par Hannibal à dos d’éléphant, ce qui contribua à sa légende et à en faire le personnage historique connu qu’il est aujourd’hui.

Mais pour que le titre fonctionne il fallait donner vie à des personnages intéressants et auxquels le lecteur pouvait potentiellement s'attacher, le fait qu'il aient réellement vécu n'était pas suffisant!
On découvre ainsi, et ce très rapidement, un Hannibal extrêmement sur de lui, froid et calculateur, présenté même comme un élu des Dieux. Il va prendre de haut nombre de ses adversaires, y compris Scipion avant de commencer à le considérer comme une menace.


Ce dernier est d'abord présenté comme chaleureux et facétieux (c'est un gamin au début du titre), va gagner en maturité tout en demeurant plus "accessible" et plus humain que son adversaire!
Mais l'autre force du titre réside surtout dans le fait de passer d'un point de vue à l'autre, de celui de Scipion et des Romains à celui de Hannibal et des ennemis de Rome; ainsi le titre évite tout manichéisme primaire ne diabolisant ni ne glorifiant aucun des deux camps. Aucun parti pris, juste l’Histoire qui se rejoue sous nos yeux !

On va donc suivre leurs destins croisés sur plusieurs années, de leurs naissances à leurs morts en s'attachant autant à l'un qu'à l'autre, tantôt on prendra plus le parti de l'un, tantôt plus le parti de l'autre, et on se régalera des stratégies élaborées par chacun d'entre eux!
Chaque tome apportera son lot de surprises et à aucun moment le lecteur ne s'ennuiera, toujours plus curieux de découvrir la suite!


Le trait de l’auteur, qui se veut précis et dynamique, renforce le coté historique et donc réaliste. Les visages sont expressifs et le découpage est à la fois classique mais intelligent, on a ici clairement à faire à ce genre de titre qui n’autorise que très peu d’audace si on veut conserver justement le réalisme propre à l’histoire.
La travail de l’éditeur est une nouvelle fois de grande qualité, qu’il s’agisse du grain de la couverture, de l’encrage, de la traduction…un sans faute.

Un titre fort et prenant de son premier à son dernier tome, qui ne plaira pas seulement aux amateurs d'Histoire mais à tous ceux qui apprécient les bonnes histoires!


AD ASTRA PUBLIUS CORNELIUS SCIPIO AFRICANUS MAJOR & HANNIBAL BARCA © 2011 by Mihachi Kagano / SHUEISHA Inc.





Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

L'an dernier, Arté a diffusé un documentaire sur Hannibal. Mais quel homme et stratège incroyable ! Avoir attaqué Rome avec une armée d'éléphants, n'hésitant pas à sacrifier ses hommes pour leur faire traverser le Rhône (en plus des Pyrénées et des Alpes) car il savait que les éléphants était les meilleures cartes de son jeu.

Du coup, je suis très très tentée...

Chocolatine

De Chocolatine [68], le 07 July 2019 à 14h22

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Excellent manga!!

Fred

De Fred [4192], le 07 July 2019 à 13h13

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News