Hokuto no Ken Film 1 - L'Ère de Raoh - Blu-Ray - Actualité anime

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Anime - Bluray

Hokuto no Ken Film 1 - L'Ère de Raoh - Blu-Ray

Age conseillé
12+
Note de la rédaction
Price
24.95 €

Après une guerre atomique, l'humanité erre dans un monde post-apocalyptique où la désolation et la violence règnent sans partage. Dans ces terres désolées, de puissants guerriers, détenteurs de techniques ancestrales s'affrontent pour imposer l'avenir de l'espèce humaine.


Kenshirô est l'unique héritier du Hokuto Shinken, un art de combat ultime qu'il met au service des populations opprimées. Une autre école domine, celle du Nanto, dont l'héritier proclamé est Souther, dit l'Empereur sacré, qui assoit sa domination en terrorisant les populations. Pour accomplir sa destinnée de sauveur, Kenshirô doit combattre Souther, mais dans l'ombre du destin, un ennemi plus cruel se dresse devant lui : son propre frère Raoh qui revendique dans le sang des innocents le titre d'unique héritier du Hokuto Shinken...

Est-il encore nécessaire de présenter Hokuto no Ken, plus connu chez nous sous le nom de "Ken le survivant" ? Shônen à succès publié entre 1983 et 1988 dans le Shônen Jump puis paru sous la forme de 27 volumes, la saga s'est fait connaître chez nous par le biais du Club Dorothée, à travers une adaptation et une censure faisant que la première monture animée un petit bijoux de nanardise, dans sa version française. Depuis quelques années, la grande saga Ken a droit à une seconde jeunesse, aussi bien au Japon qu'en France. Chez nous, elle fut avant tout marquée par une réédition du manga chez Asuka qui fut rattaché à Kazé, mais aussi la parution de nombreux spin-off. La première série animée a eu droit à une édition collector contenant pour la première fois une VOSTFR. L'un des projet à l'origine de cette renaissance, c'est bien cette saga de films et OAV réalisée par le studio North Stars Pictures. Le but de ces nouvelles montures animées ? Proposer une relecture de certains chapitres de la saga sous un autre angle. Le premier des trois films, L'ère de Raoh, est sorti en 2006 au Japon et a même bénéficié d'une sortie dans certains cinéma français.

Le premier opus de cette trilogie ne se replace pas au premier volume du manga. A la place, nous avons droit à une adaptation de l'arc Souther se situant aux alentours du dixième tome. Pour autant, le nouveau spectateur ne sera pas perdu dans la mythologie de la saga puisque les grandes lignes sont expliquées grâce à une séquence d'introduction : Suite à une guerre nucléaire, le monde se trouva ravagé et les rares survivants luttent désormais pour leur survie. Si certains tentent de retrouver désespérément une existence paisible, d'autres s'adonnent à la destruction et à la désolation. Dans son monde post apocalyptique où règne la loi du plus fort, Kenshirô arpente les villes au secours des faibles face aux brutes qui sévissent. Sa particularité est de posséder l'arc du Hokuto Shinken consistant à détruire intérieurement un adversaire en pressant ses points vitaux. Parmi les mégalomanes de cette ère sévissent Souther, n'hésitant pas à dominer les plus faibles et à en faire ses esclaves, mais aussi Raoh la conquérant, souhaitant rétablir la paix de ce monde en le dominant...

Pour ce premier film, l'équipe de North Stars Pictures a placé la barre haute. Dès les premières secondes du film, il y a de quoi rester bouche béé : Nous sommes visuellement très proche du dessin de Tetsuo Hara, les effets de couleurs sont somptueux, et l'animation de grande qualité ! Pour les fans, l'heure est à la délectation et pour le nouveau venu, un moyen audiovisuel efficace pour découvrir cette grande saga.
Le scénario ne tarde pas vraiment à décoller et petit à petit, nous apprenons à connaître les trois factions qui régissent ce premier film : Ken et ses camarades, l'armée de Raoh et l'empire de Souther. L'originalité de ce film est d'ailleurs de ne pas constamment prendre le parti pris des « gentils », à savoir le camp de Ken, mais de se focaliser énormément sur le groupe de Raoh. Ce dernier, certes mégalo, apparaît de prime abord comme une brute épaisse et bien que son rôle soit finalement mineur dans cette bataille face à Souther, nous apprenons à connaître les motivations de l'un des plus grands personnages de ce manga et à l'apprécier. Pour l'occasion, de nouveaux personnages jusqu'ici inédits font leur apparition, ce qui octroie une humanité jusque là presque inédite au personnage et permet accessoirement de faire le lien avec le spin-off manga focalisé sur Raoh.
Parallèlement, ce film s'intéresse bien entendu au combat de Ken, mais pas que. Nous suivons avec grand intérêt ses rencontres, ce périple qui va l'amener à croiser le chemins de protagonistes marquants. Si lors des combats l'accent est mis sur la violence et l'épique, ce premier film de Ken ne cesse de prouver le côté humain de l'oeuvre de Buronson et Hara. L'émotion est omniprésente, du début à la fin, et tout est mise en scène de telle sorte à montrer la noirceur de cette ère de désolation présentée par l'histoire. Ceux qui ont connu la série par sa version française lors des années Club Do' seront surpris par ce film à l'ambiance terriblement marquante !

Le format BluRay est une aubaine pour savourer ce film au travail visuel de grande qualité. L'image paraît nette, l'animation toujours plus fluide, la haute définition reste ainsi un véritable plus pour savourer tout l'aspect technique de ce long métrage. Du côté des musiques, elles s'avèrent touchantes et souvent utilisées pour renforcer l'ambiance épique des bataille ou le dramatique de certaines séquences. Et malgré un générique de fin musicalement peu adapté à cette épopée, on apprécie de retrouver en insert-song une reprise de Ai wo torimodose, le générique d'origine de Ken !

L'édition de Kazé est très minimaliste, un peu trop même. Les seuls bonus sont quelques bandes annonces, pas de quoi satisfaire le fan de Ken. Cependant, on apprécie en dehors de la VOSTFR un doublage vraiment de très haute qualité, montrant de comédiens impliqués, jouant leurs personnages à la perfection. On ne peut que saluer la prestation des différents comédiens qui ont su rendre au film son ambiance, violente, tragique et surtout humaine.

Ceux qui considèrent Hokuto no Ken comme une simple série violente reverront sans doute leur jugement après visionnage de ce premier film. Les fans seront sans doute ravis de retrouver la saga dans cette nouvelle monture proposant différents points de vue et bénéficiant d'une réalisation de grande qualité, et la haute définition proposée par le BluRay est un excellent outil pour s'en délecter d'avantage !


Takato


Suivre les commentaires du dvd

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
Plus brillante est la lumière, plus noire est l'ombre
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News