Not Equal ≠ Vol.2 - Actualité manga

Espace Membre

inscription identifiants oubliés ?

Manga - volume

Not Equal ≠ Vol.2

Contenu Erotique
16+
Note de la rédaction
Note des lecteurs
Price
8.99 €
Une histoire d’amour impossible qui défie le temps.
« Si j'avais su que tu étais mon fils, je n'aurais pas couché avec toi ».
Ryô est revenu de son voyage dans le passé et se retrouve devant celui qu'il a aimé 22 ans plus tôt, mais Konomi repousse obstinément le Ryô qui est devenu son fils. Malgré les 22 ans qui se sont écoulés pour Konomi, Ryô n'arrive pas à oublier l'amour qu'il vient à peine de partager avec lui et le poursuit déraisonnablement. Voici le dernier volume de cette œuvre singulière qui nous fait réfléchir sur l'amour et le bonheur.

Aussi connu sous:

≠不等號

Second et dernier tome de Not Equal, ce yaoi un peu surprenant qu’on n’attendait pas. Ryo est revenu dans le présent, retrouvant en son père celui qu’il a appris à aimer 22 ans avant l’époque actuelle. A l’époque, les choses paraissaient plus simples parce que Ryo était convaincu que, malgré le tabou de la situation, il avait le droit d’aimer qui il voulait. Mais le Konomi actuel n’est pas vraiment de cet avis et il refuse totalement toute idée de relation amoureuse. Il lui dit même que, s’il avait su, il n’aurait jamais couché avec lui, avec son fils. Mais le tout jeune homme ne parvient pas à oublier Konomi, refuse de tirer un trait sur l’amour qu’il ressent toujours pour lui. Parce que lui n’a pas passé 22 ans à oublier peu à peu, à se rendre compte que son amour ne reviendrait pas, alors que Konomi a souffert tout ce temps en se sentant abandonné et en ayant le temps de tourner la page. Ryo va devoir s’armer de beaucoup de patience et de persuasion … pour finalement, un résultat assez mitigé la plupart du temps.

D’ailleurs, le sexe est nettement moins représenté que dans le premier opus où on avait eu droit à une scène très explicite et détaillée. Ici, il sert davantage l’histoire qui, dans ce second tome, est plus sombre. A noter que l’auteur ne juge pas vraiment si oui ou non c’est bien ou mal. Elle nous explique juste que chacun a sa propre définition du bonheur. Le tabou est encore une fois abordé sans conclusion, juste pour qu’on puisse y réfléchir. Le temps passe, pour laisser aux protagonistes le temps de réfléchir et de vivre, et c’est ça qui nous plait autant. Les choses sont réfléchies, construites. L’émotion que dégage Ike Reibun par ce manga est toute particulière, car teintée de notre éthique qui en prend un coup. On vit vraiment avec Ryo et Konomi, et on ne peut s’empêcher d’être émus sur la bataille qu’ils livrent pour être heureux.


NiDNiM



Suivre les commentaires du volume

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

Volumes of the serie

Enigma

D'où vient cette réplique ?
je suis venue...pour faire sauter la cervelle
[ Voir la réponse ]

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News