Kaleido Star - Intégrale Collector VO/VF

Review du dvd : Kaleido Star - Intégrale Collector VO/VF

Publiée le Jeudi, 23 October 2008

Sortie tout droit du studio Gonzo en 2003, Kaleido Star est une série de 51 épisodes pour le moins originale, puisqu'elle nous propose une incursion enchanteresse dans le monde du cirque. Declic-images nous propose de découvrir dans cette édition collector la première saison, qui s'étend de l'épisode 1 à l'épisode 26.

Sora Naegino, jeune japonaise de 16 ans, rêve d'intégrer le Kaleido, la plus grande et la plus célèbre scène de cirque du monde, depuis qu'elle a assisté dans son enfance à un spectacle avec ses défunts parents. Malgré l'opposition de ses beaux-parents, elle participe à une audition afin de réaliser son rêve. Après quelques soucis, elle atteint son but, mais les autres membres de la troupe se montrent particulièrement froids envers elle, et notamment Layla Hamilton, la grande vedette du Kaleido. Mais, petit à petit, sa jovialité et son optimiste attirent certaines personnes, et notre héroïne se fait des amies, dont les plus proches sont Anna et Mia, deux filles ayant intégré le Kaleido en même temps qu'elle.
Ajoutons à cela une petite dose de fantastique avec le personnage de Fool, une sorte de génie qui prédit l'avenir et est un peu pervers sur les bords, et qui ne peut être vu que par les personnes possédant un talent exceptionnel, et qui seraient capable de réussir la Grande Figure Légendaire...

Kaleido Star est construit d'une manière assez classique: une jeune fille optimiste prête à pour réussir son rêve, d'abord refoulée par tout le monde, qui finit par attirer la sympathie de certaines personnes et qui, à force d'entrainements difficiles, fait preuve d'un talent exceptionnel. Bien entendu, Sora est donc au coeur de l'histoire, mais les personnages secondaires ne sont pas oubliés, et les principaux d'entre eux auront leurs moments de gloire, de doutes, verront leur passé révélé, et certains réserveront bien des surprises, à commencer par la délicieuse Layla, plus sensible qu'il n'y paraît, ou encore Yuri, qui cache en lui un côté sombre...

La construction est classique, mais le thème du cirque offre beaucoup d'originalité, de fraîcheur ainsi qu'un petit côté féérique à la série, et les personnages sont terriblement attachants, si bien que l'on se laisse facilement transporter par les aventures bourrées d'humour et d'émotion de Sora et des autres. Et ce d'autant plus que la réalisation est excellente: l'animation, malgré quelques baisses de régime par moment, est d'une qualité constante, les couleurs sont vives, chaleureuses et expressives, la mise en scène sait parfaitement mettre en valeur les moments amusants ou, au contraire, intenses en émotion, et les musiques, même si elles restent assez classiques, collent parfaitement à l'ambiance de la série et soulignent elles aussi fort bien les passages importants. Au final, même si certains épisodes sont un peu moins intéressants, on ne s'ennuie pas une seule seconde.

Si, pendant environ deux tiers de la série, on assiste à différentes préparations de spectacles, à l'apprentissage parfois difficile de Sora, à des révélations et mises en avant de son entourage, on change un peu de ton à partir de l'épisode 16, puisque le Kaleido se retrouve en danger. Enfin, les derniers épisodes de la série se centre sur le duo Sora-Layla, et sur leur envie de réussir la dangereuse Grande Figure Légendaire pour sauver le Kaleido. Ce final est largement prévisible, et pourtant, il tient toutes ses promesses, et arrive même à nous surprendre grâce à un ultime drame, qui ne manquera pas de toucher les plus sensibles.

Enfin, la série ne manque pas de mettre en avant des thème classiques mais importants, comme la primauté de l'amitié et du courage, et la détermination dans l'accomplissement de son rêve. "Ne baisse jamais les bras, même dans les moments les plus critiques" pourrait être la message de Kaleido Star.

Bien que classique dans sa construction et malgré quelques épisodes un peu plus mous, Kaleido Star se révèle être une série irrésistible, dotée d'un univers frais et original, de personnages terriblement attachants et d'une excellente réalisation. Voici une série qui plaira sans nul doute aux jeunes et aux moins jeunes.

Pour cette édition collector, Déclic-images nous propose, en plus de la VOST, une VF. S'il faut un temps pour s'y habituer, on se rend peu à peu compte que celle-ci n'est vraiment pas mal. Les voix collent vraiment bien aux différents personnages, et malgré quelques fausses notes - notamment quand il s'agit de montrer la tristesse des personnages - les doubleurs sont plutôt convaincants.
Le gros point noir de cette VF vient clairement de ses génériques: en effet, comme pour toutes ses séries sorties en édition collector, l'éditeur a décidé de traduire les génériques en français, ce qui est parfaitement inutile. Mais en plus, le résultat obtenu est impossible à écouter en entier tant il est mauvais, et DI n'a même pas pris la peine de traduire tous les génériques: alors qu'il y a normalement 2 openings et 2 endings, seuls les premiers ont été traduits.

Hormis ceci, Déclic-Images a mis les bouchées doubles au niveau du packaging, qui est tout simplement magnifique. Le fourreau, illustré par des magnifiques images contenant des éléments argentés et en relief, contient deux digipacks.
Le premier digipack, embelli par des illustrations des principaux personnages, contient l'intégralité de la série, soit 7 DVD eux aussi très joliment illustrés par des images directement inspirées des épisodes propres à chaque galette. Sur la bande au milieu du digipack, on retrouve les noms des 26 épisodes.
Le deuxième digipack, quant à lui, est également joliment illustré, et contient un DVD bonus et un livret de 24 pages. On ne retiendra rien du DVD: celui-ci ne contient que les génériques sans crédits, les karaokes des génériques français (on a déjà bien du mal à les écouter en temps normal...), un reportage de 15 minutes pas plus intéressant que ça sur le monde du cirque, une galerie d'images dont je ne pourrai rien vous dire puisqu'elle est buggée chez moi, et, le must du must, les génériques français chantés en live (tout simplement pitoyable). Heureusement, le livret est déjà plus intéressant, puisqu'il contient notamment plusieurs informations sur le staff, l'univers et les origines de la série, et une présentation des personnages et du Kaleido Stage.

En ce qui concerne les DVD en eux-mêmes, on ne peut qu'être satisfait par l'excellente qualité de l'image. Le son est lui aussi très bon, mais on notera tout de même quelques problèmes de volumes par moments, certains ayant un volume sonore moins élevé.

Au final, même s'il n'est pas parfait - surtout au niveau des bonus - ce coffret collector est un magnifique objet, qui fait fort bien honneur à cette excellente première saison. Il ne nous reste plus qu'à espérer que Déclic-Images sortira rapidement un coffret de la même envergure pour la deuxième saison (déjà disponible en édition simple, signalons-le).

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

17 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News