Digimon - Digital Monsters - Coffret Vol.5 - Actualité anime

Digimon - Digital Monsters - Coffret Vol.5

Review du dvd : Digimon - Digital Monsters - Coffret Vol.5

Publiée le Lundi, 28 October 2013

Le pouvoir d’Arukenimon sur 100 Tours Noires a entrainé la naissance de Blackwargreymon, un Digimon maléfique à la recherche de son destin, certain que sa raison de vivre se trouve dans le combat. En plus de mettre à mal les Digisauveurs, l’ennemi cherche à détruire les Pierres du Destin, des reliques qui maintiennent l’équilibre du Digimonde. Sans attendre, nos héros vont chercher à le contrecarrer en comptant sur les digivolutions ADN…


Avec ce cinquième coffret, nous assistons à la fin de Digimon Adventure 02, la deuxième saison de la saga. Et force est de constater que la série est aussi riche en qualité qu’en défauts…
D’abord, ce qui saute aux yeux à la fin du visionnage est le grand nombre d’idées qui ont murit dans l’esprit des scénaristes de la série. En effet, les intrigues sont nombreuses et souvent intéressantes que ce soit autour de Blackwargreymon, du monde obscur, du maléfique Daemon ou des Spores Noires… Il y a de quoi donner de la tête mais malheureusement, à avoir trop d’idées sans réel fil conducteur, les scénaristes n’ont pas su toutes les exploiter à bon escient. Digimon Adventure 02 forme, dans son ensemble, une intrigue générale appuyée par certains éléments, mais d’autres trouvent difficilement leur place au sein du récit et sont régulièrement évoqués sans trouver de finalité. Comment ne pas être frustré par la non exploitation de la mer obscur, dépeinte par les yeux de Kari dans le précédent coffret ? Ou par Daemon, antagoniste présenté comme redoutable mais qui disparaît presque aussi vite qu’il est apparu ? Malgré ça, il demeure une histoire assez plaisante à suivre, peu avare en rebondissement, quoique parfois tirée par les cheveux. A ce titre, les tous derniers épisodes en laisseront plus d'un perplexe, tant le plus charismatique antagoniste de Digimon Adventure se voit souillée et l'apparition de Digisauveurs dans le monde entier n'est pas toujours convaincante.


Concernant les personnages, les impressions laissées par le précédent coffret sont toujours d'actualité. La nouvelle team de Digisauveur n'arrive définitivement pas à la cheville de la première et, à la surprise générale, le pénible Davis est devenu au final des plus sympathiques même s'il n'endosse pas de véritable rôle de leader. Ken reste un personnage toujours aussi complexe et attachant, son évolution prend ici fin et prend un tournant pertinent et plaisant. L'ennemi devenant un allié est une ficelle classique de ce genre de série, mais le schéma est ici très bien traité. Puis vint Blackwargreymon, nouvel ennemi de la série qui s'avère tout aussi complexe que Ken, bien que d'un autre genre. Le personnage n'agissant jamais gratuitement et se remettant sans cesse en question, son intérêt et décuplé et on prend plaisir à suivre son évolution. Enfin vient Oikawa, dernier ennemi de la série, humain à la surprise général. Le personnage apparaît antipathique de prime abord mais les scénaristes de la série s'étant donné à fond sur les différents ennemis, nous avons une nouvelle fois affaire à un antagoniste particulier dont l'heure de gloire dans le dernier épisode est véritablement touchante et ne manquera pas de faire couler quelques larmes chez les plus sensibles des spectateurs.


Pour parler une nouvelle fois de l'adaptation française de la série, le massacre de Saban est toujours aussi désastreux. Les dialogues sérieux laissent la place aux vannes douteuses, le jeu de comédiens est parfois discutable, surtout concernant le doublage des Digisauveurs du monde entiers dont les accent virent dans la caricature la plus totale, et les passages optionnellement forts frôlent le ridicule, la bataille finale par exemple... Bref, là où Digimon Adventure restait un minimum convaincant, Digimon Adventure 02 possède un doublage français plus que ridicule, dénaturant cette série jeunesse pourtant mature.


Ainsi s'achève Digimon Adventure 02, seconde saison de la saga. Le bilan est au final très mitigé et malgré de bonnes idées scénaristiques, des ennemis souvent travaillés et attachants et des concepts de digivolution variés, restent amer en bouche des héros trop convenus, des pistes de scénario qui manque de développement, et une surenchère qui semble être parfois la solution des scénaristes pour pallier à leur manque d'idée. C'est dommage, cette saison 2 avait du potentiel mais celui-ci ne fut pas justement exploité.


Néanmoins, ce cinquième coffret ne s'arrête pas à la conclusion de la saison 2 et nous propose de déguster les 5 premiers épisodes de la saison 3 : Digimon Tamers ! Cette fois, nous changeons totalement d'univers puisque l'histoire entamée par la première saison est terminée. Digimon Tamers démarre dans un monde où Digimon est une franchise à succès qui s'est déclinée en anime, en jeu vidéo, mais surtout en jeu de cartes. Ce que le commun des mortels ne sait pas, c'est que les Digimon existent bel et bien et interagissent avec le monde réel. Takato est un fan des Digimon et lorsque apparaît parmi ses outils de jeu une carte bleu qui se change en un Digivice, l'engin absorbe le dessin du jeune homme d'un Digimon tout droit sorti de son imagination : Guilmon. La créature prend vie, à la surprise de Takato qui découvre que certains enfants ont leur propre compagnon Digimon à qui il arrive de combattre les monstres qui atteignent le monde réel. Ces enfants sont appelés les « Tamers », ou « dompteurs ».


Ces cinq premiers épisodes développent une phase d'introduction de la série où nous est présenté l'univers, mais surtout le trio phare de la série et leurs compagnons Digimon. On change ici complètement de registre puisque pour l'instant, les aventures se déroulent dans le monde réel. L'accent est mis sur les trois protagonistes aux caractères bien distincts, mais aussi les liens qu'ils tissent avec leurs compagnons Digimon. Les premières batailles présentées sont au final secondaires et ne servent qu'à développer un enjeu psychologique, comme la fermeté de Rika vis à vis de Renamon ou le traumatisme de Henry à faire se digivolver Terriermon. Il est encore trop tôt pour se prononcer vraiment sur la série mais les premiers instants qui nous sont présentés sont de bonne facture. La saga semble se renouveler et augure du très bon pour la suite, c'est avec grand enthousiasme qu'on se lancera dans la suite de cette saison 3

Remarquons que l'adaptation de Digimon Tamers paraît moins désastreuse que celle d'Adventure 02. Les jeux de mots lourds sont moins présents, et la tonalité paraît plus fidèle à la version d'origine car mature, espérons que cela dure !

Ce cinquième coffret achève ainsi Digimon Adventure 02 qui, malgré de très bons points, possède aussi un nombre important de défauts. En revanche, Digimon Tamers démarre de fort belle manière. En initiant un nouvel univers et en mettant l'accent entre humains et Digimon, les scénaristes annoncent d'ores et déjà un renouveau passionnant de la saga !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14 20


Note de la rédaction





MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News