Joséphine impératrice

Additional Info:

Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, dite Joséphine de Beau- harnais, est née le 23 juin 1763 en Martinique. Elle est issue d’une famille de riches colons martiniquais. Après une enfance heureuse dans la plantation familiale, elle quitte à 16 ans son île natale et sa famille pour épouser Alexandre, vicomte de Beauharnais.
Le mariage de Rose et d’Alexandre ne sera pas heureux.
Cependant, le couple donne naissance à deux enfants : Eugène puis Hortense.
En 1785, le couple se sépare dans des conditions difficiles. Rose se réfugie à l’abbaye de Penthemont où elle va parfaire son éducation au contact des nombreuses jeunes femmes de très bonne famille que leurs familles ont placées ici.
Quand elle en sort, elle s’installe chez son beau-père, le marquis de La Ferté-Beauharnais, avant de retourner en Martinique en 1778.
Mais la Révolution de 1789 l’incite à regagner la France fin 1790 et Paris où son mari occupe maintenant la situation très en vue mais dangereuse de président de l’Assemblée constituante. Alexandre est arrêté en mars 1794 sur l’ordre du Comité de sûre- té générale. Joséphine est emprisonnée à son tour à la prison des Carmes. Alexandre de Beauharnais sera guillotiné le 23 juillet 1794.
C’est presque par miracle que Joséphine évite l’échafaud.
À sa sortie de prison, sa beauté et ses amitiés lui ouvrent les portes des salons à la mode. Veuve, elle fait partie des élégantes qui constituent
la cour de Barras. Celui-ci lui fait rencontrer Bonaparte. Subjugué par tant de beauté, Bonaparte l’épouse en mars 1796 et décide de l’appeler Joséphine. Leur vie de couple sera orageuse mais Joséphine a une part prépondérante dans l’élévation de son mari.
Napoléon sera nommé Premier Consul en décembre 1799, puis Empereur des Français le 2 décembre 1804. Lors de la cérémonie, c’est Napoléon lui-même qui posa la couronne impériale sur la tête de Joséphine et qui la proclama impératrice.Joséphine partage le trône pendant cinq ans, mais ne pouvant lui donner l’héritier tant attendu, elle doit se résoudre à accepter en 1809 le divorce, par consentement mutuel des deux époux, devant la Cour réunie aux Tuileries.
Napoléon permit néanmoins à Joséphine de conserver le titre d’impératrice douairière en lui donnant l’Élysée, le château de la Malmaison, ainsi que le château de Navarre près d’Évreux.
Joséphine se retira au château de Navarre pendant deux ans puis au château de Malmaison où toutes les têtes couronnées d’Europe, défilèrent.
C’est pour avoir souhaité montrer son jardin au tsar Alexandre Ier, vêtue d’une légère robe, que Joséphine prend froid et contracte la pneumonie qui l’emporte en 1814.

Dans ses derniers jours à Sainte-Hélène, Napoléon parlera de José- phine et du rôle qu’elle a joué dans sa carrière politique.
Il avouera qu’elle demeurait le seul grand amour de sa vie !

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News