Lucia - Actualité manga

Lucia

Critique de la série manga

Publiée le Jeudi, 06 Febuary 2020

Oui. Je sais. On va encore en parler, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien se passer. Même si Delitoon nous fait croire que les webtoons ce ne sont que des isekai à la coréenne, ce n'est pas tout à fait le cas. Je vous le jure !

Bon, trêve de plaisanteries, il est temps de s'attaquer à une série qui me titille depuis un petit moment. Je l'ai vu arriver avec un œil circonspect, et les premiers chapitres m'ont rapidement fait un peu tirer la langue. Bon, l'héroïne ne vient pas d'un autre monde, mais il n'en reste pas moins qu'on a ce gimmick assez énervant du : « je sais ce qu'il va m'arriver, donc je vais devoir trouver une autre voie pour me sortir du pétrin », l'autre voie étant souvent le mariage... Bon sang, mais vous savez que vous pouvez aussi changer de vie, d'identité ? Enfin, je ne sais pas, pourquoi toujours dépendre d'un homme ? M****
Je préviens tout de suite, je ne suis pas une grande féministe, en revanche je pense que l'on vaut beaucoup mieux que cette image de femme soumise qui doit se mettre sous la protection d'un homme pour « survivre ». Surtout quand ce n'est absolument pas justifié, comme dans cette série. Car oui, notre personnage principal, Lucia, est une princesse totalement oubliée de ce royaume. Tellement oubliée qu'elle sortait du palais comme elle le voulait en ce faisant passer pour une servante, car personne ne se souvenait de son visage. Donc, elle avait le champ libre pour partir vivre une vie de bohème, ce qui ne l'aurait pas dérangé d'ailleurs. Donc, pourquoi est-ce que tu t'imposes ça ?
Et non, ce n'est pas une question d'argent ou pour protéger sa copine, c'est faux. Ce sont des excuses bidons pour pousser le scénario dans cette direction. Le roi en avait oublié son existence, il l'aurait cherché deux trois jours et basta, il l'aurait fait passé pour morte.



Bref, passons sur ce petit *kof kof* détail... Lucia est donc la seizième princesse d'un royaume, et elle a eu une sorte de rêve de sa vie future. Et plutôt que de chercher à se tirer à l'anglaise de cette vie sans que personne ne se soucie de son sort, là voilà décider à se marier au Duc Taran, un homme en apparence froid mais qui cache au fond de lui un petit cœur tendre... Non, je tire des conclusions hâtives. Pour le moment, on a juste eu le droit à la version froide du personnage, qui tue sans vergogne. Un personnage visiblement meurtri par son passé qui a caché son petit cœur tout tendre sous une couche de glace, que l'amour de Lucia saura faire fondre... ? C'est bizarre, ça me rappelle un truc, attendez... Je crois que ça commençait par « cinquante » et ça finit par « grey »... Ah, ça finira sans doute par me revenir !

En fait, leur relation reste assez flou pour le moment. On les a bien vu coucher ensemble, une scène qui est une de mes préféré parce que... Oui. Dans la plupart de ces mariages arrangés, on ne voit jamais cette étape, qui est sensé être une étape clé tout de même. Bon, ici, ça reste quand même assez douteux, car notre mâle alpha tombe tout de suite sous le charme de Lucia... Alors que ce n'était pas le cas avant. Si encore il trouvait son corps particulièrement séduisant, pourquoi pas, mais là ce sont ses yeux qui le marque... Euh, tu ne les voyais pas avant ? Bon sang. Je me doute que c'est pour le montrer plus vulnérable et romantique mais ce... n'est... pas... crédible... (faites un effort s'il vous plaît, c'est pas difficile d'écrire une bonne histoire d'amour, surtout aujourd'hui!)
D'ailleurs, je tiens à rappeler à tout le monde qu'elle n'était pas sensée tombée amoureuse de lui ( et réciproquement). Et à peine quelques chapitres plus tard, ils se sautent presque dessus. Euh... La logique ? Et ne me sortez pas l'excuse du désir, c'est beaucoup trop facile. Parce que si c'était vraiment le désir, pourquoi ils n'en avaient pas le moindre l'un pour l'autre avant de se marier ? J'appelle juste ça de la flemme scénaristique. Ou de l'incompétence. Ou les deux.
C'est tout.


Pour ce qui est des personnages secondaires... J'ai eu un vague espoir avec l'écrivaine, mais elle a rapidement été reléguée aux oubliettes, à voir si par la suite elle revient pour faire quelque chose d'utile. Il y a bien les serviteurs du duc, mais bon, rien de bien intéressant de ce côté là non plus, on voit le truc venir : « votre femme est quelqu'un d'exceptionnel, messire » et tout son personnel sera en pâmoison devant elle, parce qu'elle leur a souri et elle a été « juste » une fois avec un garde. La profondeur des personnages... J'en suis tout éblouie.

Pour ce qui est du travail de Delitoon sur cette série, ça reste très correct. On aimerait un peu plus de prise de risque au niveau de choix de typo, peut-être, mais sinon tout le reste tient la route.

Bon, après toutes ces digressions, que conclure de cette série ? Et bien... C'est pas très bon. C'est sympa à lire quand on a rien de mieux à faire, certes, mais ce n'est pas bon, vraiment. En fait, ça m'a fait le même effet que ces comédies romantiques qui passent sur TF1 et M6 l'après midi. C'est assez hypnotisant pour que vous restiez devant, mais ça n'empêche pas le fait que c'est ultra codifié et souvent assez médiocre. « Lucia » a au moins le mérite d'avoir un dessin assez joli et plutôt « atypique ». C'est un bon webtoon « Harlequin » en somme. On a vu pire, mais on a aussi vu BEAUCOUP mieux. Une histoire qui vous laissera dans l'illusion que l'amour peut changer les gens. Pour ma part, je n'ai pas besoin d'avoir beaucoup d'expériences dans ce domaine pour vous dire que c'est souvent beaucoup plus compliqué que ça. Et petit conseil d'amie: évitez les « bad boys » dans la vraie vie.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

11 20

Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News