Bas les Masques ! - Actualité manga

Bas les Masques !

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 19 August 2019

Um Boran est une secrétaire accomplie. Malgré des débuts assez chaotiques dans sa boîte, elle a rapidement su devenir indispensable à son patron, l’intransigeant et souvent désagréable Kwon Se-Hu. Bien qu’elle reconnaisse sa compétence, elle ne peut s’empêcher de déplorer le comportement de son supérieur, ce qu’elle va, plus ou moins subtilement, dénoncer dans un livre pour enfant. Pas de chance pour mal, « L’enfant masqué », le livre qu’elle a fait paraître anonymement via la maison d’édition de sa meilleure amie, est le livre préféré de Kwon U-Bin, le neveu adoré de son patron. Celui-ci désire par-dessus tout rencontrer l’autrice du livre, souhait que va essayer d’exaucer son oncle. Problème : Boran refuse catégoriquement que son directeur ne découvre que c’est elle qui est derrière ce livre ! Comment réussira-t-elle a garder secrète sa « double identité » malgré l’insistance de son patron ?


Si la comédie romantique « à la japonaise » à tendance à se passer au lycée, en Corée du Sud, le monde de l’entreprise est souvent le terrain de jeu de ce genre. Avec « Bas les masques », on a le droit à un classique : une romance entre le directeur et sa secrétaire. L’un est tyrannique, l’autre est efficace, dévouée et a bien souffert pour en arriver à obtenir la reconnaissance d’un tel personnage. Jusque là, rien de bien neuf. Ensuite, on va avoir le droit au coup du « secret ». Un procédé scénaristique très souvent utilisé dans ce genre de comédie romantique souvent basé sur un malentendu. Ici, on a le cas de Boran qui a réalisé un de ses rêves, faire un livre pour enfants, dans lequel son patron lui sert de modèle pour le méchant. Pas de chance pour elle, c’est le neveu de ce dernier, un orphelin choyé par son oncle, qui va se prendre de passion pour son livre et la forcer à tout révéler au redoutable Kwon Se-Hu. Une révélation qui sera sans conséquences pour elle, si ce n’est que le petit U-Bin s’est mis en tête de marier son oncle à l’autrice de son livre. Une idée que va suivre Se-Hu, plus par fierté dans un premier temps que par intérêt. En effet, voir sa secrétaire le rejeter catégoriquement le blessera un peu dans son amour propre. Et cette obstination va le conduire à se comporter de manière assez intrusive avec elle, mais aussi à la découvrir sous un nouveau jour. Bien qu’il la côtoie tous les jours, il ne voyait pas vraiment, et il finira par se prendre sincèrement d’affection pour elle. Là encore, on est en terrains connu, mais il faut reconnaître que, quand c’est bien fait, c’est très efficace. « Bas les masques » se dévore, les péripéties s’enchaîne sans discontinuer avec beaucoup d’humour et de second degré. Les personnages secondaires, l’amie éditrice de Boran, Lee Su-Ah, et le chef du secrétariat, Choi Ki-Jun, sont très attachants et amusants à suivre.



Pour ce qui est du dessin, on est dans la moyenne de ce qui ce fait dans ce genre de série. On appréciera en tout cas le soin apporté aux expressions des personnages, notamment pendant les moments comiques qui sont particulièrement efficaces. Les couleurs sont également très bien gérées et le rendu est très harmonieux.

En ce qui concerne le travail de Delitoon sur cette série, on sent qu’il s’amuse avec le lettrage lors des moments de comédie. Pour ce qui est de la traduction, celle est de très bonne facture, comme d’habitude.

« Bas les masques » remplis totalement son cahier des charges. C’est une comédie romantique efficace, avec sa petite dose de drame et de malentendus. Les personnages secondaires ne sont pas nombreux mais on apprécie vraiment de les suivre. Ce webtoon s’adresse à tous les fans de comédie romantique, et surtout à celles et ceux adeptes de dramas coréens. Et cela a beau être classique, on est rapidement pris dans les filets de cette série et à réclamer la suite !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
kayukichan

15 20
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News