Grand Blue - Manga

Grand Blue

Rédaction
Lecteurs
16.4/20
Manga - Grand Blue
Age conseillé

Résumé

Pour son entrée à l’université, le jeune Iori emménage chez son oncle, propriétaire d’une boutique de plongée en bord de mer. Plein d’entrain pour cette nouvelle vie d’adulte qui commence, il n’était pas préparé à se faire recruter de force dans le club de plongée totalement désinhibé de sa fac, qui enchaîne les beuveries sans aucune retenue ! En plus de ça, Iori a peur de l’eau…

Derniers commentaires

RonRon

De RonRon, le 07 Novembre 2021 à 08h55

16/20

16/20 pour ma part

Eidan

De Eidan [63], le 01 Octobre 2021 à 10h29

10/20

J'ai acheté les deux premiers en pensant rire dans ma barbe et passer un bon moment .

Voici mon analyse : je ne vais pas me faire des amis ...

Le thème : La plongée sous marine.

C'est un thème qui ne m'intéresse pas plus que cela, c'est l'humour que je cherchais ici. Il est cependant faiblement abordé pendant les deux premiers tome. Le thème réel de cette série à ses débuts c'est l'alcool et la 'vie' estudiantine si on peut appeler cela comme ça. 

L'histoire : Arrivée d'un personnage extérieur dans un biome existant et déjà bien huilé. Un classique vu et revu. Une personne inadapté qui va devoir changer pour pouvoir vivre selon les us et coutume qui lui sont imposé.

Les personnages : Pour le moment c'est très creux, pas de relief, c'est bourrin et classique à souhait. Une Tsundere, Un otaku, Deux bruttos insipide, la nana canon usuelle et blasée, le seul point positif est que des personnages homosexuels/bisexuels sont présent et ne s'en cache pas trop. Iori, n'est vraiment pas attachant et ne prend un peu de relief qu'au bout du tome 2.

L'humour : C'est la que le bas blesse le plus... je le cherche encore.

J'ai souris deux fois pendant la lecture. Peut être que si j'avais lu cette série il y a 20 ans j'en aurait pensé autre chose. Mais la, l'humour passer loooin au dessus de ma tête et les thèmes abordés m'ont exaspéré par leur répétitivité et la lourdeur scénaristique.

Peut être en attendais-je bien trop.

Dessins : De bonne qualité généralement. Peu de réalisme, mais ce n'est pas ce qu'on cherche ici. Le trait est propre et bien maitrisé.

Conclusion : Je n'irai pas plus loin pour ma part.

Aucune surprise, lourdeur scénaristique, humour très limité et profusion d'alcool. Je me suis forcé à lire les deux tomes ce qui n'est jamais gage de qualité dans mon cas.

Paradoxalement de ce a quoi je m'attendais, ce sont les moments ou on parle de la plongé que j'ai préférés.

 

 
RonRon

De RonRon, le 06 Avril 2021 à 21h31

18/20

Je mets 17/18 en note

RonRon

De RonRon, le 06 Avril 2021 à 21h30

C'est pas faux

etagereimaginaire

De etagereimaginaire [106], le 03 Avril 2021 à 16h12

10/20

Parmi la foison de nouvelles licences que lance Meian cette série a fait un gros buzz sur les réseaux sociaux, aussi lorsque j’ai trouvé les deux premiers tomes dans un envoi de mon partenaire j’étais plutôt optimiste sur cette découverte qui me fait sortir de mes habitudes. Alors disons le tout de suite, Grand blue s’adresse aux young adults en abordant l’entrée à l’université d’un jeune homme confronté aux affres du déjanté club de plongée de son oncle. Archi codifiés, ces deux premiers volumes nous rappellent immédiatement les délires du collège foufoufou, de DR. Slump et autres joyeusetés pas fines de l’humour populaire nippon. C’est d’ailleurs cet aspect énorme  qui fonctionne plutôt bien côté humour. Le schéma est le suivant: le club de plongée est composé de garçons qui passent leur temps à se mettre à poil et à picoler comme des trous, embarquant contraint et forcé le héros qui souhaiterait attirer le regards de l’une de ses cousines quand l’autre le méprise pour sa vulgarité (… bien involontaire vous l’aurez compris). Là où le bas blesse c’est qu’après cent-cinquante pages à rire plutôt volontiers on finit par se lasser des mêmes gags qui tirent la ficelle un peu trop longtemps. L’humour c’est toujours compliqué à régler et il est certain que les auteurs ne nous trompent pas sur la marchandise. Personnellement j’aurais aimé avancer un peu plus dans l’esprit plongée pour aérer un peu la farce permanente du manga et varier les interlocuteurs. Il reste néanmoins de belles séquences de running-gag comme cette séquence de décoration de la chambre qui passe par tout ce pour quoi ne veut pas passer Iori auprès des donzelles… Au final je reconnais que cet humour japonais de taverne m’a souvent laissé de marbre et que si j’ai rigolé par moment, cela ne suffit pas pour enchaîner une série de plus de quinze tomes à ce jour. J’en resterais donc là mais si vous pensez que ce type d’humour vous correspond n’hésitez pas à chausser les bouteilles, dans le genre Grand blue fait plutôt bien le job.

A noter qu’une série animée en douze épisodes et un film en live-action sont sortis au Japon.

 

Voir tous les commentaires

Les volumes de la série

Voir tous les volumes du manga
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.1
coup de coeur
Vol.1
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.2
Vol.2
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.3
Vol.3
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.4
top
Vol.4
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.5
Vol.5
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.6
Vol.6
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.7
Vol.7
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.8
Vol.8
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.9
Vol.9
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.10
Vol.10
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.11
Vol.11
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.12
Vol.12
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.13
Vol.13
Manga - Manhwa - Grand Blue Vol.14
Vol.14