Ciel radieux (un) - Actualité manga
Ciel radieux (un) - Manga

Ciel radieux (un)

Rédaction
Lecteurs
16.25/20
Manga - Ciel radieux (un)
Age conseillé

Résumé

Une nuit d'été, un terrible accident a lieu dans une rue de la banlieue de Tokyo, entre un motard et une fourgonnette. 10 jours plus tard, le conducteur de la fourgonnette, Kazuhiro Kubota, 42 ans, meurt sans avoir repris connaissance. Au même instant, l'encéphalogramme du motard, Takuya Onodera, 17 ans, en état de mort cérébrale, montre à nouveau des signes d'activité. En une vingtaine de jours, il a repris connaissance et semble en voie de guérison totale : un vrai miracle. Mais celui qui se réveille dans le corps de Takuya, c'est Kazuhiro. Après un instant de surprise, il admet ce qui lui arrive et comprend qu'une deuxième chance lui a été donnée. Mais cette chance est temporaire : en effet, la mémoire du vrai Takuya lui revient petit à petit. Avant de rendre le corps de Takuya à son légitime propriétaire, Kubota décide de transmettre coûte que coûte à sa femme et sa petite fille de 8 ans qu'il les aime et qu'il regrette de les avoir trop souvent négligées jusqu'à sa mort. Mais qui pourra croire son histoire ?

Derniers commentaires

nolhane

De nolhane [5327], le 09 Octobre 2020 à 11h50

16/20

Un ciel radieux est un mélodrame prenant et intime qui touche au fantastique.
Un soir, un accident de la route survient entre Takuya Onodera, un jeune motard de 17 ans et Kazuhiro Kabuta, un homme de 42 ans conduisant une camionnette. Les deux hommes sont dans le coma suite à l'accident mais Kabuta décède quand Onodera survie. Miraculeusement, ce dernier sors de manière inespéré de son coma. Sauf que s'est Kabuta, l'homme de 42 ans qui se réveille dans le corps du jeune motard.
Alors que les médecins crient au miracle et que tout le monde croit Onodera sauf, Kabuta va devoir apprendre à vivre dans le corps d'un autre, face à une famille qui lui est inconnu tout en faisant face à la mort de son propre corps.
La manière d'être de Kabuta dénote dans le corps du jeune homme de 17ans et ce n'est pas facile pour la petite amie de Onodera d'accepter la situation. Alors que Kabuta aimerai consoler et parler à sa femme et à sa fille, l'esprit de Onodera refait de plus en plus surface et souhaiterai récupérer son corps.
Cette histoire tout en finesse permet d'aborder à Taniguhci de questionner le lecteur sur de nombreux sujets. Kabuta doit faire face à sa propre mort, à la culpabilité d'avoir abandonné sa famille pour son travail au point de déclencher un accident de la route qui coûta la vie à un jeune homme de 17ans. Kabuta doit également affronter une vie qui n'est pas la sienne sans la juger, puis au fur et à mesure que le récit avance il va devoir accepter la venue de sa propre mort, les souvenirs amer d'une vie qui s’éteint, les adieux impossibles avec ses proches. Le conflit entre les âges, un homme de 42 ans et un de 17 ans étant forcé de cohabiter pendant quelques temps montre la différence d'être et de point de vue selon l'âge, le vécu et la personnalité. Tout ses éléments font d'un ciel radieux une lecture aussi intéressante qu'émouvante.
On retrouve dans la dernière partie du récit un aspect un peu larmoyant et des envolées un peu trop appuyés dans l'émotion à mon goûts. Je fais souvent ce reproche à Taniguchi mais malgré cette déception, la fin de l'histoire est touchante et marquante.
Le dessin est comme d'habitude excellent, expressif, puissant et dense quoique parfois un peu trop rigide.
Un ciel radieux est un manga qui pourra plaire au plus grands nombre tant son approche est universelle, son histoire touchante et la narration accessible. Un belle œuvre du maître Taniguchi qui y amène des réflexions intéressantes.

pepparshoes

De pepparshoes [117], le 02 Octobre 2014 à 12h34

17/20

Ce manga est une histoire étrange et émouvante, du début à la fin. La fin nous prend au tripe, et ne nous laisse pas indifférent. 

Voir tous les commentaires

Les volumes de la série

Voir tous les volumes du manga

1re Edition