Yureka - Box Vol.1 - Actualité manga

Yureka - Box Vol.1

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 08 June 2020

Les chroniques du coffret seront faites tome par tome.


Tome 1

Yureka est de retour!!

Pour beaucoup de lecteurs, notamment parmi les plus jeunes, ceci n'implique pas grand chose, mais pour les moins jeunes d'entre nous (pour ne pas dire les plus vieux), c'est une excellente nouvelle, quelque chose qu'on n'attendait plus...mais vraiment plus du tout!
Je fais parti de ceux qui ont conservé leurs vieux tomes, persuadé de ne jamais lire la fin de ce titre...et pourtant...

Pour resituer dans le contexte, en Septembre 2003, l'éditeur Tokebi, spécialisé dans les titres Coréens nous propose de découvrir Yureka, un titre de fantasy plutôt original pour l'époque! C'était il y a donc 17 ans...certains lecteurs actuels de manga n'étaient pas encore nés!
L'éditeur, avant de logiquement couler, publiera 26 tomes sur les 41 que compte la série...une édition avec un papier dégueulasse...un éditeur qui ne manque à personne aujourd'hui (malgré quelques rares trouvailles, comme notamment Yureka)!
Septembre 2008 voit la naissance de Samji, un éditeur avec la même personne aux commandes qui reprend une partie du catalogue de Tokebi...L’aventure reprend et voit la publication des tomes 27 à 34 (auxquelles s'ajoutent une réédition des onze premiers volumes)...et l'aventure s'interrompt une nouvelle fois! L'éditeur coule et les lecteurs restent une seconde fois sur leur faim! Nous sommes alors fin 2011 / début 2012...et depuis plus rien!

C'est alors qu'un petit miracle se produit, l'éditeur Meian annonce la réédition et donc la suite de l'aventure Yureka! Cela apparaît improbable mais c'est pourtant vrai!
Si Meian n'est peut être pas le plus gros éditeur du marché, il publie des titres de qualité qui on l'espère lui assureront un bel avenir, épaulé notamment par la locomotive (et chef d’œuvre) Kingdom!
La différence avec ces prédécesseurs, est que Meian va limiter les risques en éditant Yureka sous forme de coffret de trois volumes...l'occasion pour votre serviteur de se replonger dans la lecture de ce qui fut autrefois un de mes titres préférés...

A l'heure où les Isekai sont (largement trop) à la mode, nous découvrons un monde où des lycéens se plongent dans un jeu par le biais de connexion, leur permettant de vivre totalement l'expérience du jeu!
Jangkun, Kwansu et Wunsuk sont trois lycéens ordinaires qui forment dans le jeu "Lost Saga" le redoutable trio d'aventuriers Lotto, Boromir et Adol!
Ils font parti des rares joueurs à être passé "maître" de leur classe de personnage et entament donc une nouvelle classe, ce qui a pour effet de duper les personnes qu'ils croisent!
Ils parcourent un monde de fantasy dans la plus pure tradition, où tous les codes des RPGs sont respectés, du bestiaire aux classes de personnages, du mana aux missions et quêtes fournis par les PNJ en passant par l'inventaire et l'expérience a gagner!

Le premier opus se montre très dense et très riche en information, il va nous présenter l'univers et les personnages principaux, mais également de nombreux personnages secondaires!
Et si à l'issue de ce premier tome on n'a pas véritablement d'intrigue autre que la volonté d'acquérir de l'expérience qui nous apparaît évidente, on a déjà un monde riche et complexe qu'on a envie d'explorer!

On découvre immédiatement notre trio de personnages principaux, chacun ayant une personnalité propre (peut être un peu cliché) et les auteurs vont nous prendre à contre-pied en nous les présentant comme des noobs, alors qu'ils font parti des meilleurs joueurs de ce jeu!
On découvre Lotto en "maître de l'épée" débutant alors qu'il est un mage surpuissant! Boromir (oui, la référence est évidente) est un guerrier novice alors qu'il maîtrise à la perfection les sorts de moine! Et Adol est de son coté un magicien peut convaincant alors qu'il est un guerrier impitoyable!
C'est le mariage de leurs deux classes qu'on pourrait croire incompatible qui va participer à les faire évoluer et les faire apparaître incroyables pour la suite du récit!

Pour le moment on les suit sans véritablement s'inquiéter pour eux, on alterne entre le réel et le monde du jeu où peu de joueurs peuvent prétendre être de leur niveau.

On devine déjà des sous intrigues qui ne demandent qu'à être développés et ce premier tome joue parfaitement son rôle introductif...maintenant il ne reste plus qu'à se plonger dans l'aventure!

Les dessins sont beaux et précis mais on regrette des arrières plans souvent vides, cependant, parlant en connaissance de cause, le trait ne va faire que se bonifier!

Il faut replacer ce premier tome dans son contexte, à l'époque la réalité virtuelle n'était qu'un concept abstrait, et même les soucis de connexion des joueurs apparaissent bien loin maintenant, mais on a malgré tout une remarquable approche d'un MMORPG en VR qui nous plonge dans une aventure qui promet d'être riche et complexe!
 
15/20


Tome 2

Alors qu'il doit faire renouveler sa carte d'identification, Jangkun croise la route d'une magnifique jeune fille qui laisse tomber la sienne.
En voulant se connecter, notre jeune héros se trompe de carte et se retrouve dans la peau de la jeune fille en question malgré les protections pour éviter ce genre de choses. Il en déduit qu'il doit s'agir d'une carte pirate mais décide de s'amuser avec ses compagnons en interprétant le rôle de cette jeune fille qu'il baptise Yureka...

Alors que le premier tome n’apparaissait que comme un volume d'introduction et se contentait d'introduire l'univers et les personnages, sans pour autant mettre en place une véritable intrigue avec des enjeux bien définis, ce tome se charge de rectifier le tir et nous propose de rentrer dans un vaste complot à base de piratage informatique! Les questions sont déjà nombreuses et notre curiosité vraiment titillée!
Ainsi on découvre un nouveau personnage essentiel, celui qui donne son titre au manga, apparition bien étrange et pour le moment inexpliquée.

Mais cela ne s’arrête pas là puisqu'après une introduction dans le monde réel, les auteurs vont encore développer celui de Lost Saga avec un grand classique des RPGs, à savoir l'exploration de donjons et plus particulièrement d'une tour avec des étages à gravir, ceux ci se montrant de plus en plus complexes!
Outre le fait que cette exploration nous apporte notre lot d'action tout en étoffant le bestiaire, elle permet aussi d'introduire un autre personnage déjà cité dans le précédent opus, un personnage que nous sommes appelé à revoir puisqu'il s'agit de celui connu comme le plus puissant du jeu, autrement dit un objectif à atteindre pour nos héros!

Mais clairement ce qui retient le plus notre attention c'est bel et bien l'introduction de Yureka avec tout ce que cela implique: le fait que Jangkun puisse jouer son avatar, qu'il entende une voix le guidant durant son aventure ou encore que ce mystérieux personnage intervienne en même temps que Lotto sans que ce dernier (ni le lecteur) ne comprenne vraiment ce que cela implique...

La curiosité prend donc le pas sur le reste avec ce deuxième opus qui se montre bien plus mystérieux que le premier et annonce un potentiel encore plus important que prévu!
On sort donc de cette lecture encore plus emballé que précédemment...et on se prépare à poursuivre l'aventure!

15/20
 

Tome 3

Toujours en quête d'aventures, le trio formé par Lotto, Adol et Boromir continue d'explorer le vaste monde de Lost Saga!
Mais Jangkun (le véritable nom de Lotto IRL) est intrigué par Yureka, l'intelligence artificielle qui le suit et dont il ne s'explique pas la présence! Ce qui est sur c'est qu'elle est surpuissante alors même qu'elle ne possède aucune "compétence"
Malgré ça, il la choisit pour être sa partenaire dans le tournoi qui arrive où les joueurs doivent participer par binôme...

Nous y voilà, il n'aura pas fallu attendre bien longtemps pour que les auteurs nous proposent un tournoi, un grand classique des shonens certes mais qui sont parfois posés là comme ça sans véritable justification...et c'est un peu le cas ici!
Qu'importe c'est l'occasion de voir briller nos héros, d'en apprendre plus sur Yureka et de découvrir de nouveaux personnages!

Cela commence très fort avec des milliers d'inscrits, on s'attend à quelque chose de grandiose, même si on sait forcément que les auteurs ne vont pas pouvoir présenter autant de monde...mais on ne s'attendait pas non plus à ce qu'ils tranchent autant dans le gras...de 1072 on passe à 16 en seulement quelques pages, c'est un peu radical. Pour cela une épreuve qualificative extrêmement difficile qui élimine le trop plein pour ne garder que le gratin!
Sans surprise dans le lot on retrouve les binômes Lotto / Yureka et Adol / Boromir! On retrouve également d'autres têtes connues comme les deux pop stars voleuses et Aradon le chasseur de PK!

Ce sont Lotto et Yureka qui vont ouvrir le bal et donc débuter le tournoi dans un affrontement où on retrouvera Low accompagné d'une sorcière! L'affrontement est intéressant et surtout n'est pas à sens unique, même s'il n'y a pas vraiment de suspens, on se doute bien que nos héros ne vont être éliminés de suite! Mais c'est intéressant car cela démontre la puissance folle de Lotto, celle de Yureka toujours plus mystérieuse, et permet de prendre Low un peu plus au sérieux!

Le second affrontement est à peine évoqué, avec un Boromir toujours plus drôle qui n'a aucun scrupule à briser le quatrième mur en se plaignant de n’apparaître que dans si peu de cases...

Le tournoi est lancé, la suite s'annonce aussi surprenante qu'intéressante...vous savez quoi faire!
  
14/20


Tome 4

Le tournoi se poursuit et pour le moment nos deux binômes de héros se sont qualifiés sans trop de problèmes...mais les deux affrontements à venir vont justement déterminer qui seront leurs adversaires pour le tour suivant, ces combats méritent donc toute leur attention...et ils ne seront pas au bout de leurs surprises!

Si le volume précédent avait pu se montrer un peu en dessous des tous premiers dans le sens où ce tournoi semblait sortir de nulle part, arriver bien trop tôt dans le récit et surtout ne pas forcément apporter grand chose, il se trouve que le deuxième opus consacré à ce même tournoi va s'avérer bien plus prenant et lever quelques questions étonnantes!

En premier lieu on retrouve dans le troisième affrontement du tournoi deux équipes qu'on a déjà croisé, ce qui, mine de rien, étant la première fois que cela se produit, apporte un regain d’intérêt. En effet, lorsque tous les participants sont connus, cela augmente l'implication du lecteur et de plus ajoute un véritable suspens sur le vainqueur!
On retrouve donc notre duo de pop stars voleuses face à la magicienne et son "gardien"; l'occasion pour les auteurs pour développer un nouveau concept, le détailler, y apporter ses règles, ses possibilités et ses limites!
Et il se trouve que Jean (là pour le coup dans un univers de fantasy, cela manque cruellement de charisme) va étonner tout le monde y compris nos héros! Et pour ce qui est des limites on peut justement se demander quelles sont les siennes!
Ce match introduit de plus le concept "d'objets maîtres", items surpuissants accordés à un joueur lorsqu'il atteint le rang de maître dans une classe! Cela ouvre des possibilités incroyables pour les auteurs!

L'affrontement en lui même n'est pas forcément super palpitant mais c'est bel et bien tout ce qu'il apporte pour enrichir l'univers qui va ici nous passionner.

Ensuite on retrouve Aradon et un mystérieux mage face à une équipe de faire-valoir qui là encore ne seront là que pour permettre aux auteurs d'expliquer de nouveaux concepts et autres subtilités du jeu! Ce match est aussi là pour nous faire comprendre à quel point Aradon est un monstre de puissance!
En ce qui concerne l'identité de son acolyte le suspens plane même si les auteurs manquent quelque peu de subtilité et lâchant une piste qui s'apparente à une révélation avant même la révélation...un peu dommage!

On a là un tome vraiment prenant qui ne fait qu'intensifier la curiosité du lecteur pour ce titre et son univers!
D'autant que la dernière partie vient encore soulever de nombreuses questions sur Yureka et ses limites...si elle en a!

A ce stade le meilleur opus de la série!

16,5/20
 

Tome 5

Le tournoi se poursuit et déjà seulement quatre équipes sont encore en lice!
La première demi-finale a déjà débuté et Lotto parvient à surprendre l'assemblé, non seulement en usant au mieux des capacités de Yureka, mais également en parvenant à franchir un bouclier infranchissable...

Alors que le volume précédent s'était montré particulièrement captivant, notamment du fait que les auteurs nous dévoilent de nombreuses informations sur le jeu et ses rouages, ici, alors que les combats apparaissent plus importants, on est un peu moins impliqués; sans doute justement parce que les combats ne sont pas particulièrement excitants!

Cependant ces affrontements sont une nouvelles fois l'occasion de nous dévoiler des astuces sur le jeu, et on devine que le "monde réel" risque de finir par prendre le pas sur le jeu. Alors qu'on aurait pu s'attendre à un récit uniquement centré sur le jeu, force est de constater que les auteurs délivrent de plus en plus de pistes sur la fabrication de ce dernier et nous laissent des éléments ça et là qui joueront sans doute un rôle important par la suite!

La première demi finale se termine sans gloire mais permet de mettre en avant des éléments non pris en compte par les développeurs du jeu, permettant aux joueurs de talent de détourner certaines règles. Cela a bien évidemment un coté pratique puisque certains éléments du monde de Lost Saga, qui est censé être un jeu codifié, ne peuvent être expliqués rationnellement !

Les deux tiers restants du tome nous proposent une demi finale beaucoup plus intéressante, et surtout beaucoup plus disputée !
Boromir et Adon entrent en scène face à un binôme redoutable avec notamment le mystérieux Alpha qui se dévoile...ce dernier ayant une classe de personnages n'étant pas censée exister dans le jeu...avant nous à faire à un pirate? Un bug? Il faudra attendre encore un peu pour en savoir davantage sur ce personnage qui demeure bien mystérieux malgré tout le potentiel qu'il a déjà dévoilé.

Un très bon tome, et malgré le fait que la série soit rentrée beaucoup trop rapidement dans un tournoi, on accroche de plus en plus ; sans doute car on voit déjà la fin du tournoi se profiler et qu’il pose les bases de nombreuses pistes à explorer, nous promettant une suite d'aventures passionnantes !

16/20
  

Tome 6

Le tournoi pour désigner les aventuriers dignes d'aller affronter le roi des démons se poursuit, et c'est en toute logique que nos héros se retrouvent dans sa dernière partie...mais il semblerait que Adol et Boromir soient tombés face à des adversaires bien plus coriaces que prévu!
Le combat est sans concession et débouche logiquement sur une finale de haute volée...

La seconde demi finale se termine donc dans la première partie du présent tome, et si quelque part on peut être surpris du résultat, la logique est respectée par rapport au tome précédent, on nous évite le retournement de situation incohérent !
Nous avons ici quatre guerriers qui donnent le meilleur d'eux mêmes et font preuve d'une redoutable efficacité

Bien évidemment on enchaîne sur la finale avec un Lotto de plus en plus insupportable...à ce stade je ne saurais dire s'il est plus amusant qu'agaçant ou l'inverse; son coté gamin capricieux et arrogant devenant trop présent...
Mais comme depuis le début, chaque affrontement est une occasion pour les auteurs pour nous en apprendre encore un peu plus sur les concepts et mécanismes du jeu qui se montre de plus en plus séduisant!

Alors que jusqu'à maintenant le tournoi s'est déroulé sans trop de surprises, la conclusion de ce dernier va s'avérer totalement inattendue et on accueille ceci avec un grand plaisir (d'autant que cela évite aux auteurs d'avoir à trancher sur un quelconque résultat)! Cela vient casser un peu la linéarité des sacro-saints tournois bien que ce type de retournements de situation ne soit pas non plus inédit!
Et donc à peine le tournoi terminé un nouvel événement nous attend, une grande bataille qui va impliquer tous les joueurs croisés jusqu'à maintenant et qui s'annonce particulièrement excitante!

Le destin de Lost Saga est en jeu et ce dans les deux mondes puisqu'à l'extérieur du jeu semble se dérouler un complot pour renverser le monopole détenu par ce dernier...
En multipliant les intrigues ainsi les auteurs multiplient les centres d’intérêts et nous rattachent à la réalité

Il n'y a plus qu'une seule chose à faire...se précipiter sur la suite!

15/20
  

Tome 7

Maintenant que le tournoi est terminé, les joueurs, mais également les développeurs, se préparent pour la grande guerre contre les démons, mais au lieu d'avoir une équipe d'aventuriers soudés, les dissensions se multiplient et ce groupe d'élite ressemble de moins en moins à quelque chose...mais une aide inattendue pourrait rebattre les cartes!

Le tournoi terminé, l'enjeu pour les auteurs est d’enchaîner correctement en gardant l'attention du lecteur intact sans pour autant oublier les multiples enjeux de la série, et bien évidemment tout en conservant l'humour...
Avant d'entamer cette nouvelle phase du récit (qui sera sans doute assez longue), ils décident de nous offrir quelques parenthèses qui vont notamment s'intéresser à des personnages secondaires.
Ainsi Laffa et Muria (leurs noms dans le jeu revenant plus souvent, je préfère nommer les personnages avec leurs noms "in game") ont droit à leur propre chapitre afin qu'on en apprenne davantage sur elles, qu'elles puissent démontrer une personnalité un peu plus approfondie. Et ce sera aussi l'occasion de découvrir enfin ce que Muria reproche à notre trio de héros, pourquoi elle leur en veut autant...nous n'avons pas encore tous les détails, mais on suppose que cela ne saurait tarder.

Avant de découvrir ces deux chapitres, nous avons pu découvrir Jangkun / Lotto s'essayer à un autre jeu (genre Counter Strike) et il s'avère qu'il maîtrise également ce type de jeu...un parfait geek! Mais outre le fait de nous faire sortir un peu de Lost Saga et de changer les univers, c'est aussi et surtout l'occasion de faire la connaissance d'un nouveau joueur, redoutable lui aussi qui aura un grand rôle à jouer (dans Lost Saga bien évidemment).

Suite à ces chapitres "parenthèses", on reprend le fil du récit et l'expédition se prépare, une expédition qui s'annonce plus compliqué que prévu avec la défection de plusieurs joueurs importants et un Basara qui ne semble pas disposer à travailler en équipe!
C'est là que notre inconnu du premier chapitre va entrer en scène dans Lost Saga pour proposer son aide et permettre à la quête d'avoir lieu...une quête qu'on est pressé de suivre et qui promet d'être épique!

Un tome rafraîchissant qui vient quelque peu casser la dynamique de la série mais qui nous propose de varier un peu les plaisirs, ce qui n'est pas désagréable!

15/20
  

Tome 8

La grande guerre contre les démons débute dans le chaos le plus total! Toutes les guildes se sont rassemblées pour faire face à l'invasion pendant que quelques héros triés sur le volet pénètrent discrètement dans la terre des démons...enfin discrètement, c'est ce qu'ils auraient préférés!
Cet événement épique va voir la naissance de plusieurs héros, mais laissera de nombreux joueurs sur le carreau!

Le grand événement qu'on attend depuis quelques tomes, celui teasé par la fin du tournoi, débute et force est de constater qu'on n'est pas déçu, bien au contraire!
Vous vouliez de l'épique, vous allez en avoir!

D’un coté, la défense de la cité s’organise autour de Low plus motivé que jamais (et il faut reconnaître que cela fait vraiment plaisir de voir ce personnage prendre de l’ampleur, alors que pour le moment il servait presque de bouffon de service)…mais il n’est pas seul, on assiste au retour de certains personnages également décidés à protéger la cité et on découvre également un nouveau venu plus que prometteur (bien que lui aussi fera les frais de l'humour des auteurs avant d'être un peu respecté).
La méthode est usée jusqu’à la corde, mais faire intervenir des personnages quand la situation semble désespérée fait toujours son petit effet et force est de constater qu'ici c'est vraiment efficace!

Et du coté des finalistes du tournoi, les deux équipes, ayant chacune pris un chemin différent, se retrouvent sur les terres des démons, et toutes deux sont accueillis par un des lieutenants du seigneur des démons…deux combats importants commencent alors !
L'univers du jeu se développe encore un peu avec l'apparition de boss se basant sur la mythologie avant de retrouver des organisateurs de l’événement qui tiennent ici les rôles principaux parmi l'armée des ténèbres!
Ainsi de par les échanges ayant lieu entre les personnages, a aucun moment le lecteur ne peut oublier qu'il est dans un jeu, tant il est fait référence aux mécanismes de ce dernier. Cela pourrait perdre de son charme mais cela contribue à impliquer davantage le lecteur dans le jeu en lui même.

Le bestiaire s’agrandit et le design des personnages intervenants est vraiment de qualité, ce titre s’approfondit de volume en volume et on en redemande !

17/20
  

Tome 9

Alors que les combattants les plus puissants du jeu tentent de pénétrer au cœur de la terre des démons, les autres joueurs, menés par Low, continuent de défendre la ville contre une armée surpuissante de monstres en tout genre!
Et alors qu'ils pensent avoir vaillamment surpassés cette épreuve, ils se rendent compte qu'il ne s'agissait que de la première vague...la seconde ne tarde pas à venir...et elle sera pire!

Encore un tome clairement découpé en deux parties bien distinctes! Et comme souvent ces deux parties se montrent assez inégales en terme d’intérêt.

La première, qui est également la moins prenante, voit le groupe composé de Lotto, Yureka, Adon et Olyus, rattrapé par Basara plutôt en colère... Suite à une explication les voilà face au général en chef de l'armée des démons...et alors qu'on était en droit d'attendre un affrontement digne de ce nom au vu du rang de l'adversaire de nos héros, ce seront les pitreries de Lotto qui vont "débloquer" la situation!
Ces mêmes pitreries auxquelles on avait déjà assisté durant la confrontation avec Basara... Autrement dit, durant cette première partie, Lotto va venir gâcher toutes les phases d'action et d'affrontement qui nous étaient promises... Cela ne joue pas en faveur du personnage principal qui se montre de plus en plus agaçant et ne rend pas hommage à son statut de combattant génial; il se comporte plutôt comme un lâche fuyant les affrontements délicats!
Donc en guise d’affrontement, on a droit aux pitreries de Lotto qui use et abuse de la naïveté du général face à lui…cela peut être drôle tout comme l’humour peut ne pas prendre, chaque lecteur appréciera, mais il faut reconnaître qu'on a déjà vu plus drôle.

Mais le principal intérêt de ce tome réside dans sa deuxième partie, les personnages « secondaires » s’unissent pour défendre la grande cité face à l’invasion des démons! Et là on en prend une nouvelle fois plein la gueule, c'est ici purement épique!
On va passer par plusieurs phases en commençant par la fierté de voir que Low va enfin être récompensé pour sa bravoure avant de rapidement goûter à la déception... Et tout comme dans le tome précédent, alors que tout semble perdu, l'espoir va renaître grâce au sacrifice de quelques joueurs!
Il est évident que malgré quelques grands moments proposés par certains joueurs, le MVP de cet événement est sans nulle doute Low qui brille plus que jamais et bien plus que Lotto par exemple.

Malgré une première partie décevante et en dessous de ce qu'on était en droit d'attendre, la seconde partie est tellement épique qu'elle rattrape largement le reste!

16/20
  

Tome 10

Les combats contre les généraux du seigneur des ténèbres se poursuivent, et nos héros ne sont pas au bout de leurs peines. Si de leurs coté Lotto et ses alliés de fortune sont parvenus à passer leurs épreuves, Boromir, Adon et leur deux compagnons sont bien loin d'y parvenir...mais ils ne sont pas sans ressources!

On les avait laissé de coté mais les auteurs vont revenir sur Adon et Boromir qui vont occuper la vedette sur l'ensemble du tome! Et on ne comprendra qu'un peu plus tard que les événements qui les concerne se déroulent exactement en parallèle de ceux de Lotto; on aurait pu croire que leur combat contre le général dresseur de monstres les a occupé un long moment (c'est ce que le début du tome laisse penser), mais ils ne sont pas en retard par rapport à leur camarade magicien!

On va donc suivre le second groupe de héros durant deux affrontements contre les généraux du seigneur des démons, en délaissant ici totalement la défense de la cité par les joueurs restés en retrait.
Et tout en suivant les combats (qui ici pour le coup se montrent bien plus intéressant que ceux du premier groupe) et les stratégies mises en place pour vaincre, quelques clés de compréhension nous sont dévoilées sur le but de cet affrontement contre les démons. Ou tout du moins les questions sont clairement posées à défaut d’obtenir de suite les réponses !
De plus encore une fois on s'attarde sur les secrets du jeu, sur les "hidden pieces" que même les développeurs peuvent ignorer. C'est un concept qui apporte beaucoup de facilités dans la résolution de certaines situations mais qui demeure intéressant tout de même.

Il faut noter un passage à mourir de rire face au seigneur des ténèbres: alors que l’on pouvait s’attendre à un moment plutôt grave et sérieux, Olyus s’échine à empêcher le roi Cast de prononcer un autre mot que « zizi » pour désigner son potentiel point faible…ça n’a l’air de rien dit comme ça, mais c’est vraiment un grand moment, très bien mis en scène par les auteurs de sorte à ce que cela fonctionne à merveille!
De même Boromir va une nouvelle fois totalement briser le quatrième mur pour s'intéresser à son temps de présence dans le titre et à la manière dont il est représenté.

Ce sont ces moments qui font de ce titre une série vraiment plaisante à lire, à la fois prenante et légère qui peut se montrer tout aussi épique qu'amusante.

On retrouve en fin de tome un chapitre revenant sur la rencontre de nos trois énergumènes de héros, plutôt sympathique, même si vu la qualité du tome, on aurait volontiers pris un chapitre supplémentaire de l’intrigue principale…on est obligé d’attendre le prochain tome !

16,5/20
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

15.60 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News