Yawara! Vol.3 - Actualité manga

Yawara! Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 08 March 2021

Pour les beaux yeux de M. Kazamatsuri plus que pour son grand-père, Yawara va participer au tournoi de judo de la coupe Kuji TV, dans le Budôkan ! Une compétition qui va être diffusée à la télévision nationale en plus de se dérouler devant un large public constitué de milliers de personnes, ce qui signifie que la jeune fille a intérêt à bien se préparer, notamment en obtenant enfin une ceinture noire lors d'un examen de niveau qui n'est qu'une petite formalité pour elle... Mais concernant le tournoi qui ne tarde pas à arriver, qu'en sera-t-il ? Notre héroïne pourrait retrouver sur sa route Yuki Tôdô qui est bien décidée à obtenir sa revanche, et surtout Sayaka Honami qui est bien décidée, avec son côté hautain habituel, à expédier l'énième sport de sa carrière en battant sa "rivale". Mais pour Yawara, les soucis semblent largement ailleurs: les garçons du club du lycée, après bien des efforts, doivent entamer leurs épreuves éliminatoires du tournoi estival avec un premier tour tombant pile le jour de la coupe Kuji TV ! Sans Yawara pour les aiguiller, les garçons risquent de ne pas s'en sortir, d'autant que Hanazono a un pied blessé et que Sudô est bientôt victime de ses rixes passées...

Qu'on se le dise, on a donc quasiment 200 premières pages consacrées à cette double compétition Kuji TV/éliminatoires des garçons, pour un résultat qui a de quoi très facilement emballer grâce aux qualités de narration et de rythme proposées par Urasawa ! Entre ce qui arrive à Sudô, le fait que Hanazono soit obligé de participer aux éliminatoires malgré sa blessure, les efforts des autres garçons pour leur première rencontre officielle malgré la peur, le désir de revanche de Tôdô, la rivalité de Honami, ou encore les petites considérations sentimentales de chacun (y compris Matsuda qui se décarcasse pour Yawara en se montrant décidément bien plus sympathique de Kazamatsuri) et même la brève réapparition du fiston/papa disparu, le mangaka distille un paquet de petites choses qui entretiennent en permanence un réel sens du rebondissement, pour ne pas nous lâcher. Et quand bien même le tournoi Kuji TV en lui-même n'a évidemment aucun réel suspense puisque Yawara et des kilomètres au-dessus des autres, Urasawa tire vraiment bien parti de cette absence de surprise pour plutôt jouer la carte de l'humour, du suspense sur un autre plan, et de l'évolution personnelle. Humour, car Yawara est si inquiète pour ses protégés du club du lycée qu'elle expédié son propre tournoi en s'en fichant un peu sous les yeux éberlués du public. Suspense, car le premier tour des éliminatoires des garçons offre de bons petits rebondissements où on appréciera les efforts de chacun et la mise en avant de Hanazono. Et évolution personnelle car, en plus des garçons, c'est également notre héroïne qui commence bel et bien à changer de point de vue sur le judo, puisque Hanazono et les autres lui offrent là une vraie leçon de par leurs efforts.

Yawara commencerait-elle alors à prendre du plaisir dans le judo ? Evidemment, cela ne va pas remettre en question ses désirs d'avenir plus simples, avec notamment les choix d'orientation classiques qu'elle aimerait... Mais certaines personnes pourraient bien en décider autrement. Tout d'abord son grand-père Jingorô bien sûr, le vieil homme étant toujours aussi décidé à choisir l'avenir de sa petite-fille à sa place. Mais aussi certaines autres sportives judokas de renommée mondiale qui, depuis leur pays respectif, sont de plus en plus intriguées par cette adolescente japonaise surdouée dont on parle de plus... ce qui, dans la dernière partie du volume, amènent déjà face à notre héroïne une nouvelle tête plutôt bien campée en Judy, force de la nature venue du Canada, plutôt attachante de par sa personnalité un petit peu simple mais sincère et gentille dans son genre.

Assez classique dans son déroulement, mais redoutablement efficace grâce aux qualité de narration et de rythme d'Urasawa, ce troisième volume de Yawara! est, tout comme les deux premiers pavés, un authentique plaisir de lecture.
   

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

16.25 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News