Wolverine - SNIKT ! - Actualité manga

Wolverine - SNIKT !

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 April 2008

En voulant créer un organisme capable de détruire les toxines qui ont envahies la Terre, les hommes ont finalement donné naissance aux mandates, qui sous l’influence d’une mutation génétique ont été doté d’intelligence. Avant même qu’ils s’en rendent compte, la planète était envahie de guerriers carnivores en perpétuelle évolution et l’humanité fut quasiment rayée de la carte. Seule une poignée d’humains a réussit à survivre dans les zones construites dans de l’adamantium, seul matériau que les mandates ne peuvent attaquer.
Tsutomu Nihei nous emmène une nouvelle fois dans un monde dévasté dont lui seul à le secret. Un monde où le peu de population vit en souterrain, cet univers rappelle un peu celui de Blame ou même de Matrix, hostile et dévasté. Si dans les premières pages, wolverine semble avoir pris un sacré coup de jeune, au fur et à mesure que l’histoire avance celui-ci retrouve peu à peu la maturité qu’on lui connaît. Un personnage peu bavard, au caractère bourru, mais d’une redoutable efficacité en ce qui concerne le combat au corps à corps.
C’est graphiquement superbe, toute l’ambiance oppressante passe par le trait particulièrement minutieux de Nihei. Peu de texte mais des illustrations pleines pages tout en couleur vraiment réussies.
Le mangaka fait honneur à l’un des héros les plus populaire du comics américain, même si toutes les fantastiques capacités qu’on lui connaît ne sont pas mises en valeur.
L’adaptation que nous offre Panini est plutôt luxueuse et le prix aussi. Le format est le même que pour une bande dessinée cartonnée classique, mais avec un nombre de pages plus important puisque l’intégralité de la série est disponible dans cet album. Reste qu’au poids on en a pour son argent.
En bref, les fans de l’auteur prendront un réel plaisir à la lecture de cet opus, quand à ceux du mutant au pouvoir autaguerrisseur et aux lames rétractables, ils trouveront certainement leur héros un peu raide sur ses jambes et sous exploité.

blacksheep

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Blacksheep

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News