Übel Blatt Vol.6 - Actualité manga

Übel Blatt Vol.6

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 25 January 2016

Alors qu'il est en chasse de sa seconde cible, le baron Barestar, Koinzell doit faire face aux guerriers envoyés par Glenn pour éliminer le « tueur de héros ».
Pendant ce temps, perdant de plus en plus pied, Barestar ordonne qu'on détruise la ville libre de Jullas-Bellas… Une nouvelle fois une preuve sera apportée que les soi-disant sept héros répandent le sang pour protéger leurs privilèges...

Le volume 6 nous arrive alors que la série est fraîchement auréolée du titre du meilleur seinen décerné au Japan Expo, ce qui n’est pas rien ! (mais de là à dire que c'est totalement mérité…). Cette série étant définitivement un titre à part, quelque peu inclassable, qui récupère les codes du shonen sans en être un !

Beaucoup de choses dans ce tome sans pour autant que l’intrigue avance énormément ; une nouvelle fois l’esprit manichéen du peuple est mis à rude épreuve, les sept héros sont-ils si bons que cela ? Protègent-ils réellement le peuple quand l’un d’entre eux ordonne la destruction d’une cité pour débusquer un jeune garçon ? Et ce jeune garçon est-il réellement un dangereux criminel alors qu’il risque sa vie pour protéger le peuple des actions de celui qui devrait veiller à son bien-être ?
On assiste donc à une prise de conscience des personnages fraîchement intégrés qui décident de prêter main-forte à Koinzell indirectement ! Mais seront-ils de taille face à la folie de Barrestar dévoré par la paranoïa ? Alors qu’il a recourt à une arme meurtrière, Koinzell jubile d’avoir sa cible à portée !

Malgré tout le bien que l’on pense de ce tome, il n’est pas exempt de défauts, comme la «transformation» de Ato, qui revient plus forte que jamais parce qu’elle possède un peu de sang elfique… (qu'elle a récupérée en se faisant lécher tout le corps par Koinzell...encore du fan service douteux), il faut garder en tête que depuis le début on voit des semi-elfes se faire massacrer, ce n’est pas leur sang qui en fait des guerriers sanguinaires… Mais le plus gros problème reste le même que depuis le début : le fan service qui ne sert en rien l’histoire…vraiment dommage !
Malgré tout on a beaucoup d'action, et ce vent de folie qui se répand sur le titre lui donne un ton particulier vraiment appréciable.

Un bon volume, mais qui affiche trop les maladresses de l'auteur. 



Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News