Übel Blatt Vol.5 - Actualité manga

Übel Blatt Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 22 December 2015

La vengeance a commencé ! Un des sept est tombé, plus que six ! Mais maintenant que la première des cibles de Koinzell a été éliminée ; les autres seront sur leurs gardes et ne se laisseront pas approcher aussi facilement ; d'autant que l'empire envoie ses plus puissants guerriers afin d'éliminer le « tueur de héros » !

Un volume dans la lignée des précédents, un bon dosage entre action et évolution de l'intrigue générale. Koinzell s’est trouvé une nouvelle cible maintenant que Schtemwolech n’est plus, mais déjà, alors qu’un seul de ses bourreaux a payé le prix de ses crimes, Koinzell est recherché à travers tout l’empire.

L’intérêt de ce tome est que Koinzell n’apparaît quasiment que pour se battre, les états d’âme étant laissés aux autres personnages : à Barrestar en premier lieu, la nouvelle cible potentielle, qui est envahie par une profonde angoisse, la peur de la mort, du juste châtiment l’encrant dans une paranoïa maladive. Ato ensuite qui veut se prouver plus à elle même qu’à Koinzell qu’elle peut être utile ; et au passage, elle le prouve aussi aux lecteurs qui se demandaient à quoi elle servait…et bien la réponse est simple : toujours à rien, c’est un boulet, qui ne fait que gêner Koinzell, mais elle a au moins le mérite de tenter des choses et de se poser des questions sur son utilité à l'inverse de Peepi qui elle par contre est vraiment LE fardeau inutile !
Enfin c’est au tour de Glenn de nous faire part de ses états d’âme, bien que se sachant coupable (et qu’il déforme un peu la réalité), il refuse d’abandonner maintenant étant prêt à se sacrifier pour son royaume…et on le croirait presque !

Ce tome est surtout le moment pour intégrer de nouveaux personnages qui vont avoir un rôle à jouer dans cette lutte entre les vrais et les faux héros. Pour la plupart ils se montrent intéressants, Ikfes en tête, qui n'est autre que le successeur de Ascheriit au rang de « maître de l'épée », un titre convoité auquel seuls les meilleurs bretteurs du royaume peuvent prétendre. A partir de là il n'y a qu'un pas entre une confrontation téléphonée, mais qu'on attend tout de même avec une certaine impatience.
Le problème étant qu'on se rend compte que plus les personnages sont nombreux et plus ils finissent par tous se ressembler…

Un bon tome, qui nous donne envie de découvrir la suite et c’est là l’essentiel !

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News