Twin star exorcists Vol.15 - Actualité manga

Twin star exorcists Vol.15

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 11 Febuary 2019

Pour retrouver ses pouvoirs, Benio n'a pas d'autre choix que d'accepter le marché de Kamui, et de faire jaillir l'Impur qui est en elle. Tandis que la cérémonie bat son plein, un Basara s'en-mêle, et Kamui décide de l'affronter.
Pendant ce temps, dans le monde réel, sur l'île de Tsukichimikado, l'organisation de l'opération anti Yûto bat son plein, l'offensive approchant à grands pas...

Depuis quelques volumes déjà, Yoshiaki Sukeno nous fait miroiter le sort de Benio, mais cette zone d'ombre de l'intrigue se trouve enfin éclaircie dans la première partie de tome. Et comme souvent chez l'auteur, il ne prend pas le chemin le plus original pour parvenir à ses fins, préférant utiliser quelques poncifs qui ne surprennent jamais dans les rebondissements proposés. Néanmoins, en ce qui concerne l'intensité dramatique, la formule fonctionne correctement, sans compter que l'auteur nous offre de nouveaux designs plutôt stylisés en ce qui concerne Benio et Kamui, une qualité qu'on ne peut pas trop lui enlever.

Cette partie de tome est aussi l'occasion d'approfondir un peu plus Kamui, là aussi de manière assez clichée, mais surtout de développer davantage la symbolique du Ying et du Yang, très présente dans la série. Ainsi, le sort de Benio a du sens, et il y a de quoi logiquement se questionner sur la manière dont la suite abordera cet aspect, notamment dans les très attendues retrouvailles avec Rokuro.

En seconde partie de tome, retour du côté de notre protagoniste, avec l'amorce progressive des hostilités contre Yûto, réel antagoniste de la série. Et pour le coup, le mangaka prend un peu plus de risques qu'à l'accoutumée : il ne prend pas une voie particulièrement classique pour entamer la phase d'affrontement contre l'ennemi, et prend même le lecteur à contrepied à travers une brutalité efficace et qui nous bouscule pas mal après quelques tomes qui manquaient cruellement d'envergure. Dommage cependant que la violence de cette séquence soit amoindrie par le fait que nous n'avons pas trop eu le temps de s'attacher à certains personnages, introduits comme énormément d'autres depuis l'arc de l'arrivée sur Tsukichimikado. Mais ne boudons pas notre plaisir, on attendait d'être bousculé de la sorte, et la fin de tome parvient enfin à créer chez les lecteurs une réelle hâte de lire la suite.

Au final, malgré le classicisme dans lequel s'ancre la série depuis ses débuts, l'auteur nous offre un tome qui fonctionne globalement. L'absence de surprise de certaines scènes ne les empêches pas d'être efficace, et la fin de tome parvient même à surprendre par sa violence inattendue. Un tome globalement efficace, donc, et on espère que la suite le sera tout autant.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

15 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News