Twelve Demon Kings Vol.5 - Actualité manga

Twelve Demon Kings Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 26 July 2019

Adu fait face à un terrible problème: s'il tuent les deux rois démons en train de ravager les villes humaines il sera bien trop affaibli pour affronter le huitième roi...mais sans affronter les deux présents comment débusquer ce dernier ?
Il élabore alors une stratégie pour vaincre trois rois démons en même temps, mais cette stratégie ne laisse pas de place à l'erreur et repose en grande partie sur ses alliés humains qui ne manquent pas de tomber sur des obstacles...


C'est dur à croire, surtout au vu de ce qui se passe dans ce tome, mais nous avons là déjà l'avant dernier tome de cette série qui se montre pour le moment vraiment excellente et particulièrement bien menée, et ce tome est totalement dans cette veine, prenant de bout en bout !


Dans un premier temps on assiste à l'affrontement des deux frères rois démons, orchestré par Adu lui même qui a semé les graines de la discorde auprès de l’aîné, moins puissant que son frère mais surtout plus manipulable! Et c'est notamment là que se joue son plan, il compte profiter de cet affrontement pour faire apparaître le huitième roi démon tout en s'alliant avec le sixième, certes le plus faible mais qui pourrait lui permettre de renverser l'équilibre des forces !
De leurs cotés, Yomi, Yung et Lou ont également un rôle à jouer mais se heurtent à une violente résistance...c'est sans compter Ichhast, grandement diminué, mais à nouveau animé par la volonté de s'opposer aux forces du mal !


Ainsi plus que jamais, Adu dépend de ses alliés humains sans qui il ne serait pas en mesure de s'opposer à ses congénères, et plus encore lors de la dernière partie du tome où il sera totalement vulnérable.
On le voit donc évoluer, pas seulement au niveau de sa puissance qui ne cesse de diminuer au fur et à mesure qu'il terrasse ses adversaires, mais au niveau de sa personnalité; il découvre les émotions à commencer par le doute et la crainte, mais également la confiance! Et surtout, comme en témoigne la dernière partie il va même jusqu'à développer une certaine empathie, voire de l'affection pour ses camarades... Le démon calculateur en devient ainsi plus vulnérable !


On assiste à un affrontement plus cérébrale que physique qui vient apporter encore un peu de nouveauté et évite la redondance...mais maintenant il reste six rois démons pour un seul tome...comment l'auteur va t-il s'en sortir pour nous proposer quelque chose qui tienne la route sans nous laisser un arrière goût d'inachevé ?


Peu importe ce que donnera la fin, il faut retenir les excellentes idées de cette série qu'on regrette déjà avant même qu'elle ne se termine !


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News