Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE Vol.20 - Actualité manga

Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 05 January 2011

Sakura s’est faite transpercer par l’épée de Fye, celui-ci étant victime d’une série de puissantes malédictions qui l’obligent à tuer toute personne dont le pouvoir surpasse le sien. Or, étant affaibli et Sakura récupérant son pouvoir et ses souvenirs peu à peu, il était devenu évident que la princesse était supérieure au magicien. Personne n’arrive à en croire ses yeux, pourtant, et c’est dans l’hébétude la plus totale que Sakura se disloque, son corps s’envolant pour Sélés tandis que son âme prend la direction du monde que la jeune femme voulait visiter. Qu’adviendra-t-il d’elle, alors que Fye l’a assaillie ? Pour l’instant, il faudra le découvrir. Heureusement, Kurogané et Shaolan sont là pour soutenir leur ami dans ce coup dur, lui qui était si proche de la demoiselle aux cheveux courts. Mais malgré tout, plus personne ne comprend ce qu’il se passe ni les intentions de Sakura quand elle a décidé de se livrer à un destin aléatoire mais funeste, pour sauver au maximum le monde des rêves et ses compagnons de voyage. Et pour ça, on a bien évidemment Yuko qui débarque, comme dans tous les grands moments de l’histoire, pour nous éclairer plus avant sur le capharnaüm qu’est la narration de Tsubasa.

On se rend pourtant compte que, comme d’habitude, les mangakas et leur héroïne avait réfléchi bien en amont de nous, et que tout n’est que mise en scène, ou presque. Dans l’optique de sauver Sakura et d’effacer la culpabilité et la tristesse de Fye, Mokona, Kurogané, Shaolan et le magicien de glace décident de se rendre à Seles. Que les attend-il au bout du chemin ? Le passé de Fye, son présent, les souvenirs qui le rattrapent, et sa faiblesse face à ceux-ci. D’un rien, les CLAMP font un grand moment, du moins le tentent-elles. Car l’aspect dramatique commence à peser un peu au fil des tomes, qui ne laisse plus entrevoir la moindre parcelle de sourire ou de plaisir. Ceci-dit, le ton des auteurs est toujours remarquable de finesse, et elles font exactement ce qu’il faut pour toucher un public déjà très attaché à Fye ... c’est le côté fan-service qui revient, avec un beau déguisement de tragique, efficace mais les lecteurs ne seront pour la plupart pas dupes. Malgré soi, on se laisse porter par un sombre flash-back aux allures de fin d’un monde ... et on y prend presque goût. Reste un léger retrait, vis-à-vis de la facilité de l’émotion proposée.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

16 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News