Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE Vol.10 - Actualité manga

Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 15 November 2010

Fin du chapitre du monde de Shura, c’est peu à peu l’affrontement entre les deux dieux qui progresse pour finir en une apothéose émouvante mais un peu théâtrale, rendant nos héros quelque peu secondaire ce qui aurait presque l’avantage de nous faire découvrir les dimensions en elles même plutôt qu’à travers le regard de Shaolan et de ses compagnons de route. Bref, tout est bien qui finit bien pour Ashura et Yasha qui, une fois retrouvés dans le passé, apaisent les tensions du présent dans lequel nos voyageurs sont replongés bien vite pour constater de l’amélioration des relations entre les deux clans et des modifications qu’une simple intervention peut avoir, des années plus tard. Ainsi, comme le dirait Yuko, tout n’est que fatalité, et l’effet papillon fonctionne également lors des voyages dans le temps. Mais on quitte finalement cette ambiance festive et joviale que l’on a aimé suivre après le désespoir des deux dieux, pour se replonger dans la quête des plumes de Sakura. Arrivés à Piffle World, nos héros vont devoir s’habituer aux engins volants, et éventuellement participer et gagner une course grâce à l’un d’entre eux pour remporter le prix, une plume extraordinaire !

Mis à part cela, force est de constater que l’intrigue ne démarre pas. Au bout de dix tomes, on peut faire un rapide bilan et avancer que les méchants ne se montrent qu’à peine plus ici qu’au tout début de la série, et que l’on ne sait toujours rien sur leurs plans ou motivations. Le deuxième Shaolan semble prêt à l’emploi mais les CLAMP nous font languir encore et encore, sans se soucier d’enchainer avec redondance des mondes qui, s’ils ne se ressemblent jamais vraiment, commencent à perdre un peu d’impact. Il faudrait qu’enfin le clan adverse se mobilise, qu’on en découvre plus sur nos héros ou que Yuko remue tout cela mais … quelque chose ! En attendant on se suffit de la beauté assez creuse de la course, appréciant seulement le fait que Sakura commence enfin à servir à quelque chose … peut être. A voir si les auteurs utilisent les bons vieux codes du dernier qui finit premier, ou de la fille naïve qui gagne grâce à sa détermination … Un peu trop cliché, sans doute. Tome assez décevant, donc, mettant en exergue les défauts de ce début de série interminable et le côté « fan service » et comédie que les mangakas ont donné à Tsubasa, en se centrant sur les personnages principaux sans les faire réellement évoluer.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
NiDNiM

13 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News