Too bad, i'm in love! Vol.3 - Actualité manga

Too bad, i'm in love! Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 22 August 2019

Mahiru sort désormais avec Aoi, et commence à nager dans un bonheur dont elle peine toujours à profiter totalement, tant elle craint, encore et toujours, que sa "malédiction" ne frappe à nouveau et que tout tourne au malheur. Néanmoins, petit à petit, avec d'attachantes maladresses mais avec le soutien d'Aoi, la jeune fille avance, tente petit à petit de changer sa mentalité négative... et ça semble bien marcher ! Tandis qu'Aoi ne cesse de lui prouver à quel point il l'aime depuis longtemps, notre héroïne, elle, rêverait de devenir la petite amie idéale pour lui, ais n'a aucune idée de comment faire. Et si, en suivant les conseils de Ginga, la petite amie idéale pour Aoi serait d'être tout simplement une petite amie normale, avec qui il pourrait vivre des choses ordinaires ?

Dans ce troisième volume, Taamo poursuit très joliment les avancées de son petit couple, qui continue d'avancer à son rythme, avec de bien belles choses à la clé. La venue de Mahiru chez Aoi, sa rencontre avec ses adorables frères et soeur, certaines découvertes moins joyeuses sur la mère du jeune garçon, la volonté de ne plus se cacher au lycée... Au fil de petits événements sublimant l'ordinaire, notre héroïne continue de braver son manque de confiance en elle, sa peur du malheur, on sent bien que sa relation sincère avec Aoi y gagne, d'autant plus qu'elle s'interroge souvent sur la manière dont elle-même pourrait rendre Aoi heureux et lui être utile. Mais évidemment, il y a plein de petites épreuves face auxquelles Mahiru pourrait facilement paniquer et se remettre à douter: sa prise de conscience qu'Aoi a traversé des malheurs peut-être bien plus durs que les siens mais face auxquels il s'est relevé, sa peur d'être inutile, sa confrontation au regard des autres quand ils apprennent qu'Aoi sort avec ne fille aussi ordinaire qu'elle... Cependant, l'adolescente fait du mieux qu'elle peut, et sa relation n'en apparaît alors que plus sincère et touchante, d'autant plus qu'autour d'elle, elle eut aussi compter sur les conseils de Ginga et oriya, amis qui restent bien campés dans leur genre.

Mais c'est encore une autre épreuve qui risque de poser le plus de problèmes à Mahiru, à savoir, bien sûr, sa relation avec Mayo, et sa crainte que sa soeur ne lui "vole" encore ce qui lui est précieux. Pour cela, la mangaka fait appel à un rebondissement constituant la principale limite du tome: le coup de l'embauche dans le café et vraiment un hasard très gros et très facile. Néanmoins, ce qui en découle est bien dosé, non seulement du côté de Mahiru qui replonge un peu dans ses doutes même si elle sait que c'est elle qu'Aoi aime, mais aussi du côté d'un autre personnage: Mayo elle-même, qui adopte un comportement assez surprenant envers Aoi. Car dans le fond, comme cette adolescente qui plaît à tout le monde peut-elle bien vivre sa relation avec Mahiru. L'heure est venue de le découvrir, et on entrevoit alors une Mayo bien plus nuancée qu'il n'y paraît, et vivant elle-même très mal les comparaisons avec sa jumelle...

Reste alors la toute dernière page, qui annonce une évolution sentimentale ne faisant pas envie dans l'immédiat. Mais à part ça et certaines facilités, Too bad, I'm in love! reste ici une jolie lecture, Taamo prenant soin de ses personnages et les croquant toujours avec attachement, dans cette ambiance plutôt douce dont elle a le secret.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

14.75 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News