Toi, Ma Belle Étoile Vol.3 - Actualité manga

Toi, Ma Belle Étoile Vol.3

Critique du volume manga

Publiée le Mercredi, 08 Août 2018

Alors que sa relation avec Sera évoluaient positivement, Shino a vu un rival de taille entrer en scène : Kazuo, mannequin et ami d'enfance de l'adolescente qui travaille actuellement avec lui. Shino est alors persuadés que les deux sont fiancés, et il commence à perdre espoir... Heureusement, grâce à ses amis, notre héros va reprendre confiance en lui, au point d'être déterminé à avouer à Sera ses sentiments !

On pouvait reprocher au second volume de Toi, ma belle étoile un certain classicisme avec l'entrée en scène du classique rival amoureux au caractère orgueilleux. Néanmoins, cette situation permet au rythme de la série de s'accélérer puisque tout ce troisième volume a la charge de dynamiser la cadence dans la relation entre Shino et Sera.

Dans un premier temps, c'est au tour du jeune homme de s'affirmer, une scène à grand renfort de coups sensationnels puisqu'un échange décisif aura lieu lors d'une belle réception à l'honneur des deux mannequins. Lalako Kojima rompt temporairement avec l'ambiance douce et lycéenne de son titre pour apporter une tension dramatique assez saisissante, bien que très classique dans sa forme, jusqu'à apporter l'événement décisif qui guidera la suite du tome.

Malgré cette mise en forme très classique (peut-être un peu trop aux yeux de certains, la mangaka nous offrant de grands élans dramatiques qu'on n'aurait pas attribués à la série jusqu'à présent), le scénario parvient à évoluer vers le bon sens, notamment en ce qui concerne Sera. La jeune fille, à la vie sociale particulière, montre des doutes qu'on comprend très facilement et qui nous permettent de nous attacher davantage à l'adolescente. Il est même assez dommage que l'autrice règle ces interrogations de manière assez rapide, la série ayant pendant un moment les cartes en mains pour aborder une dimension sociale plus poussée, surtout à l'heure où on tend à ouvrir les yeux sur certains comportements abusifs.

Là aussi, c'est un mal pour un bien puisque cette direction permet à ce 3e volume de revenir aux origines de la série : son ambiance lycéenne particulièrement douce et pétillante. D'un côté, on suit avec un certain plaisir la progression du club d'astronomie qui met tout en œuvre pour réussir la fête du lycée, tandis que l'évolution de Sera donne lieu à des séquences d'une grande douceur, absolument mignonnes, et craquantes à souhait grâce à la naïveté et la candeur des deux concernés. Toi, ma belle étoile nous offre alors ce qu'on attendait du titre, cette ambiance légère véhiculée par les couvertures : une romance lycéenne pleine de douceur tournant autour de deux adolescents naïfs et attachants.

Malgré un rythme parfois trop accéléré, quelques élans scénaristiques ayant manqué d'inspiration ou de sujets sérieux vite passés à la trappe (pour nourrir lé légèreté du titre au lieu d'entretenir le drame, une intention d'écriture compréhensive), ce troisième opus fait avancer la romance principale habilement. Il dirige doucement l'intrigue vers sa résolution, le tout par une ambiance qui évolue vers une candeur adolescente saisissante, marquant une romance adolescente mignonne à souhait.

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

14 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News