To Love Vol.10 - Actualité manga

To Love Vol.10

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 May 2010

Au programme de ce dixième volume de To Love, un Rito transformé en véritable dragueur suite à l'absorption d'un médicament d'une autre planète, une Lala tentant de se rapprocher de lui en suivant à la lettre les instructions d'un guide pratique pour séduire les hommes, une Saki tentant toujours en vain de séduire Zastin, une Run essayant toujours en vain d'humilier Lala, une fête du sport propice à un rapprochement entre notre héros et Haruna (rapprochement qui se révèlera finalement inexistant, comme toujours), une Yui de plus en plus intriguée par Rito, et une Ombre Dorée en danger aux bains publics face à des chasseurs de primes plus pervers qu'autre chose... Une nouvelle fois, nous avons donc là un volume qui voit la majorité des personnages mis en avant les uns après les autres, mais qui ne voit pas pour autant la moindre parcelle d'évolution, chaque chapitre se finissant une nouvelle fois en queue de poisson, comme toujours.


De plus, une question nous titille, arrivés à ce dixième tome: quid des extra-terrestres censés débarquer régulièrement sur Terre pour tenter de conquérir Lala en éliminant Rito ? Présenté au départ comme l'un des principaux éléments du scénario, ce point est à présent totalement absent, et ce depuis plusieurs tomes. Preuve que les auteurs n'ont que faire de leur semblant d'histoire et préfèrent se contenter de continuer à enchaîner les chapitres indépendants bourrés de fan-service. Un peu, ça va, mais au bout de dix tomes, voir que l'on tourne totalement en rond commence sérieusement à agacer, encore plus lorsque Saki Hasemi, la scénariste, avoue elle-même avoir du mal à trouver des idées...


Quoiqu'il en soit, ce dixième volume marque tout de même quelques points, avec un travail un peu plus poussé sur les raisons poussant Rin et Aya à être si attachées et fidèles envers Saki, la brève apparition, à peine exploitée, du grand frère de Yui, et la lente ouverture d'Ombre Dorée au sens du mot "amitié" au contact de Mikan.


To Love tourne plus que jamais en rond, c'est un fait, et si ce dixième tome parvient encore à se faire plaisant dans une moindre mesure, on émet de plus en plus de craintes quant à la suite.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

11 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News