The Witch and the Beast Vol.4

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 29 November 2021

L'heure est critique pour nos héros. D'un côté, Cooger des Chevaliers sacrés a été trahi par son bras droit Lowell et a été laissé à moitié mort après avoir vu son armée se faire annihiler, ce qui a laissé tout le loisir au Bourreau pour enlever la sorcière Helda, mais aussi pour prendre le contrôle du reste des hommes du colonel par lavage de cerveau. Et de l'autre côté, Ashaf se retrouve immobilisé de force par une magie spirituelle... En attendant que les deux hommes parviennent à s'en sortir (si tant est qu'ils s'en sortent...), Guido, de son côté, a pu s'en sortir en emportant de justesse l'épée maudite Ashgan, mais cette dernière exige de retrouver sa maîtresse Helda, et la Bourreau ne demanderait pas mieux... Dans cette situation périlleuse, que pourront faire nos héros afin d'empêcher le pire d'arriver ?

Plus longue partie de la série à ce jour, l'arc de la Sorcière et l'épée maudite s'étire encore ici, sur la quasi totalité du volume, pour une lecture pouvant défiler très vite, dans la mesure où elle fait beaucoup dans l'action. Une action où, à plusieurs reprises, Kousuke Satake fait dans l'économie de dialogues pour, une nouvelle fois, laisser exploser tout son potentiel graphique: ses planches restent denses mais lisibles, riches, amples... Bref, une nouvelle fois, la claque visuelle est souvent au rendez-vous.

Mais bien sûr, le mangaka ne néglige pas pour autant le fond, où nous laissions donc nos héros, surtout Ashaf et Cooger, dans un état critique... ce qui fait que, forcément, malgré leurs divergences de points de vue, ils risquent fort de devoir s'allier dans leur objectif commun. Cooger a une vengeance à prendre suite au massacre de ses hommes et à la trahison de son bras droit, tandis qu'Ashaf constate que le colonel n'est peut-être pas si obtus qu'il le croyait, puisqu'il s'est même montré plutôt clément envers Guido auparavant. Le scénario, se limitant à quelques grandes lignes dans ses rebondissements, va alors surtout jouer sur cette alliance, mais aussi sur l'énigme de la véritable puissance de l'épée maudite, et enfin sur certaines révélation qui contribuent à enrichir encore un tout petit peu plus le background de l'oeuvre. On découvrira principalement le passé de Helda, le drame de l'éradication de son village, la découverte de qui est à l'origine de ce drame, et son rapport ambivalent avec Ashgan. Sans oublier quelques informations sur l'épée maudite elle-même et sur ce qu'elle était avant d'être scellée...

L'arc se referme alors plutôt efficacement, en confirmant les qualités d'une série qui, en plus d'en mettre souvent plein la vue visuellement, poursuit tranquillement son bonhomme de chemin côté scénario et univers... Tranquillement ? Rien n'est moins sûr au vu des toutes dernières pages, qui pourraient enfin donner à l'ensemble le petit coup de boost manquant... et c'est tout ce que l'on espère !
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News