The Dungeon of Black Company Vol.5 - Actualité manga

The Dungeon of Black Company Vol.5

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 03 May 2021

Pas moins de 15 mois d'attente auront été nécessaires avant d'enfin retrouver en langue française la suite de The Dungeon of Black Company ! Mais l'oeuvre est enfin de retour, la bonne nouvelle étant que le tome 6 semble prévu cet été dans nos contrées. De quoi, normalement, profiter comme il se doit de la future adaptation animée de la série, dont la diffusion devrait débuter en juillet.

On retrouve donc Kinji et sa bande, alors qu'ils viennent de permettre la résolution de l'épineux problème de manipulation de masse des aventuriers, un problème ayant notamment permis au petit groupe de consolider un petit peu plus ses liens. A présent, ils sont plus décidés que jamais à partir à la conquête du Donjon, afin d'y trouver avant Belza les ressources censées permettre à l'entreprise Raizaher d'asseoir dramatiquement son hégémonie dans le futur. Mais avant même d'explorer le 4e sous-sol, il leur reste un souci délicat à résoudre: ils sont à poil. Qui sait, peut-être que Kinji pourrait entrevoir une solution à ça en venant en aide à Cindy, une jeune marchande du fort du 3e sous-sol exploitée par Belza...

La première partie de ce volume se consacre donc surtout au cas de Cindy et à l'aide que pourrit lui apporter Kinji, une aide qui n'est évidement pas totalement désintéressée. On découvre raidement en la jeune marchande une fille désireuse de racheter son indépendance, elle qui veut sauver sa boutique mais dont tous les efforts sont exploités par Belza, au point que cette boutique laissé en héritage par son père et représentant tout pour elle ne semble pas loin de la faillite. La solution pour Kinji ? Exploiter à fond ce qui peut l'être parmi le matériel de la boutique afin de faire du commerce agressif avec, pour un résultat aussi intéressant que cynique dans la mesure où l'auteur, fidèle à lui-même, met en exergue à l'extrême, comme pour en faire ressortir les tares derrière le profit, des dérives capitalistes autour d'un marketing commercial si insistant qu'il lobotomiserait presque ses cibles. Il n'en faut pas plus pour que tous les aventuriers veuillent des compléments alimentaires censés les boostés, même si le tout est surtout psychologique et que les ingrédients ne sont pas tous tout à fait légaux... Mais bien vite, Youhei Yasumura met ensuite tout ça de côté pour s'attaquer à l'exploration du 4e sous-sol.

Ce début d'exploration est tout l'enjeu de la suite du volume, et pose déjà de sérieux problèmes à nos héros dès lors qu'ils se retrouvent enfermés dans le 4e sous-sol. Il va alors leur falloir gérer plusieurs choses à la fois.
D'un côté, le besoin de s'allier avec des ouvriers envoyés en éclaireurs pour faciliter les avances de la garde d'élite de Belza. Tous enfermés dans le même sous-sol, ils doivent forcément coopérer pour se mettre en sécurité tout en tâchant de bâtir une base. Et bien que très rapide, le résultat est assez intéressant, notamment pour le besoin de récolter des matières premières en exploitant la faune et la flore des lieux.
Et d'un autre côté, les retrouvaille de Kinji avec une vieille alliée marquent aussi l'entrée en scène d'une nouvelle tête: un nouveau démon tout jeune, envoyé là suite à l'abandon de poste de Rim, et qui n'est peut-être pas étranger à l'état actuel du Donjon. Cet état constitue précisément l'enjeu majeur ici: le Donjon est complètement déréglé, au point de mettre en péril le nouveau bébé démon. Pour sauver ce dernier, il va alors falloir "retaper" le Donjon, c'est-à-dire lui permettre de retrouver un équilibre dans sa faune et sa flore entre autres. Et si l'on suit tout ça avec intérêt (d'autant que l'auteur offre de régulières notes d'humour), on retiendra tout autant la découverte de ce nouveau démon encore très jeune et pouvant être aussi attachant que terrible (une sorte de mini-Rim, quoi), ainsi que le rôle de grande soeur que Rim se met à avoir ici, en montrant des choses nouvelles d'elle.

On a alors droit à un tome certes un peu trop rapide sur certaines idées, mais vraiment plaisant dans ce qu'il montre et dans l'orientation prise. Entamée dans le tome précédent, cette nouvelle partie de la série va tranquillement en se bonifiant, et ça devrait continuer dans cette bonne voie par la suite au vu de la fin du volume.
  

Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Koiwai

15.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News