Strobe Edge Vol.2 - Actualité manga

Strobe Edge Vol.2

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 08 August 2011

Ninako fait sa déclaration à Ren mais ne tarde pas à se faire éconduire par ce dernier. Cependant, la jeune fille souhaite malgré tout qu'ils puissent rester amis et se parler comme avant. Mais c'est une chose plus facile à dire qu'à faire, surtout pour elle. Qui plus, Ando, un ancien camarade de Ren et dragueur invétéré, ne fera strictement rien pour lui faciliter la tâche, bien au contraire.

Les choses sont donc très claires dès le départ, Ninako s'est prise un râteau et le tome sera entièrement centré sur sa manière d'aborder sa relation d'"amie" avec celui qu'elle aime après ce qu'il s'est passé. De nouveau, l'auteur entame les débats en faisant intervenir toutes les amies de la demoiselles qui n'ont, visiblement, pas encore décidé d'apparaitre autrement que comme une troupe de gamines écervelées. Cela dit, c'est parfois tellement surréaliste comme situation que s'en devient drôle, ce qui n'était pas le cas précédemment. Et le délire ne fait que continuer lorsque l'on nous présente par exemple la "ligue des filles éconduites". Vous voyez le genre, je présume. Enfin, pour le coup, c'est une fois encore assez marrant mais pas bien pertinent cela dit. Qui plus est, Sakisaka a tendance de passer de situations cocasses à d'autres plus sérieuses en un rien de temps, ce qui n'aide pas forcément à donner un semblant d'intensité et d'émotions aux scènes en question. Ou alors de manière bien trop sporadique.

Mais il est clair que l'évènement le plus marquant de ce second opus est l'arrivée dans la série d'Ando, personnage qui occupera instantanément beaucoup d'espace. D'abord amusant, s'intégrant bien au contexte du moment, il finit par devenir légèrement agaçant à force de surgir constamment dès que Ninako et Ren sont ensembles. Heureusement, il se montrera un peu moins irritant dans la deuxième partie du volume. Mieux, il reculera d'un pas tout en se montrant décisif dans l'évolution de la relation entre nos deux héros. D'ailleurs, en parlant de se faire plus discret, le constat s'applique aussi à Daiki. Le bonhomme est toujours aussi réussi même si un brin trop insistant dans sa manière de se comporter avec Ando. Cela reflète en fait bien les problèmes de la série jusqu'à présent. Du matériel de qualité moyennement exploité. Jusqu'à présent en tout cas.

Finalement, le meilleur moment de cet opus est probablement le chapitre bonus qui se trouve à la fin de celui-ci. Il met en scène la rencontre entre Ren et sa copine, Mayuka. C'est là une bonne occasion de nous assurer du caractère de cette dernière et de constater, une fois encore et par la même occasion, que, derrière certains passages en dents de scie, l'auteur ne manque pourtant pas de bonne idées. Au niveau des moins, prenons par exemple une utilisation pas toujours bien sentie de trames dans les bulles. Enfin, pour revenir sur ce chapitre complémentaire, voir Ren évoluer avec deux années en moins au compteur nous permet aussi d'un peu mieux cerner le personnage qui restait jusque là fort mystérieux.

Strobe Edge confirme donc ce que l'on pensait de la série après son premier tome. Un petit shojo sympathique mais qui semble avant tout et surtout convenir au public ciblé à la base, celui qui pourra s'identifier à Ninako. Les autres risquent de lâcher prise assez rapidement. Cela dit, on pourrait encore être surpris, surtout en voyant la qualité du petit flashback dans le passé qui nous est offert en guise de conclusion.


Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Shaedhen

14 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News