Slam dunk - Star Edition Vol.20 - Actualité manga

Slam dunk - Star Edition Vol.20

Critique du volume manga

Publiée le Lundi, 16 August 2021

Chronique 2 :

Il ne reste plus que quelques minutes avant la fin du match si serré entre Shohoku et Sanno, mais ces derniers mènent de 7 points alors que les joueurs de Shohuko sont épuisés. De plus Sakuragi en effectuant une action superbe s'est blessé au dos, ce qui pourrait lui laisser de graves séquelles s'il ne s’arrête pas de jouer de suite...ce qui lui apparaît inconcevable!
Rien n'est encore joué!

A chaque volume on a le sentiment qu'on a atteint le paroxysme de l'intensité que le titre est capable de nous proposer...mais à chaque fois on se trompe, le volume suivant est encore plus fort, plus intense, plus incroyable!
Et bien cette fois, c'est une certitude, on ne pourra pas faire mieux! D'une part parce que c'est le dernier tome, par conséquent il n'y aura pas de volume suivant, et d'autre part parce qu'en terme d'intensité on atteint un tel niveau qu'il est tout simplement impossible de faire mieux!

Il va être difficile ici de faire partager les émotions que nous procure cet ultime volume sans spoiler, mais ce serait vraiment dommage de vous priver des multiples surprises qui vous attendent dans ce tome.

Lorsque ce dernier commence on sait que la situation est désespérée pour nos héros, alors qu'ils sont épuisés, que Sakuragi est blessé, il leur faut remonter au moins 7 points en moins de deux minutes contre une équipe de champions qui ne lâchent rien...cela apparaît mission impossible!
Et pourtant ils vont y croire jusqu'au bout, le lecteur va y croire jusqu'au bout!

On pourrait naïvement se dire que les héros ne peuvent pas perdre, après tout ce sont bel et bien les héros de la série...et pourtant ils ne sont qu'au deuxième tour du tournoi et il s'agit du dernier volume!
Ils vont perdre dans ce cas? Pourtant il apparaît improbable que l'auteur (et que le lecteur par extension) abandonne ses personnages sur une défaite!
Le suspens est donc entier, on ne sait pas ce que l'auteur nous réserve, comment il va se sortir de cette situation... Mais ce qui est sur c'est que chaque page de ce volume va être plus forte et plus intense que la précédente. Jusqu'au bout on va suivre ce cinq majeur qui va briller et tout donner pour remporter la victoire même si celle ci semble si loin, on va assister à de superbes phases de jeu, y compris entre Sakuragi et Rukawa qui finissent enfin par compter l'un sur l'autre...
Les derniers chapitres ne comportent pas une seule ligne de texte, tout se joue au visuel, sur la mise en scène grandiose de Inoue qui démontre tout le talent qu'on lui connaît aujourd'hui...et on tourne les pages totalement absorbé parce qu'on est en train de vivre, car oui on le match vit aux cotés des joueurs...et soudain une phrase qui n'a l'air de rien mais pourtant lourde de sens vient rompre cet étouffant silence: "Il faut juste accompagner le geste de la main gauche"...

Et puis tout se termine...l'émotion est forte, très forte! Il ne nous reste que quelques pages pour dire au revoir à ces personnages si charismatiques et attachants...et enfin on clôt cet ultime volume, conscient qu'on vient de lire un des tomes les plus intenses toutes séries confondues, et on sait pourquoi Slam Dunk mérite son titre de série culte!


Chronique 1 :

Les prouesses d'Eiji Sawakita ont permis à l'équipe du lycée technique Sannô de creuser de nouveau l'écart avec Shôhoku. Pour contrer ce valeureux adversaire, Rukawa privilégie le collectif, ses passes permettant de nouveau à son équipe de rattraper Sannô. Il ne reste que quelques minutes avant la fin de la rencontre, des secondes décisives, d'autant plus que Sakuragi semble s'être sérieusement blessé suite à son action inespérée.

Nous y sommes : Le dernier volume de Slam Dunk s'ouvre sous nos yeux. Si une majorité de lecteurs connaissent la fin de l'œuvre depuis un bon bout de temps, c'est l'occasion pour une nouvelle génération de passionnés de manga de la découvrir.

Comme on pouvait le prévoir, la rencontre face à Sannô marque le point d'orgue de la série. Outre une étape de qualification du tournoi, le match fut surtout l'occasion pour les joueurs de Shôhoku de se découvrir davantage eux-mêmes mais aussi leurs alliés, et pour Takehiko Inoue de clore leurs parcours en bonne et due forme. Chacun a eu son moment de gloire, et ce dernier tome vient apporter les éléments qui manquaient à l'aboutissement de chaque route scénaristique. Ainsi, le geste fou de Sakuragi vient créer un enjeu majeur dans ces dernières minutes de match. Outre une volonté de créer une intensité plus dramatique qu'à l'accoutumée, l'auteur questionne surtout son protagoniste : Qu'est-ce que le basket pour lui ? La réponse sonne comme une vraie conclusion pour ce Sakuragi survolté, vantard et maladroit, et sa tirade n'en n'est que plus belle.

Évidemment, le mangaka ne lésine pas sur le suspense qui atteint son paroxysme vers la fin de tome, via des chapitres à couper le souffle qui ne s'embarrassent pas de dialogue pour montrer leur efficacité. Une nouvelle fois, la narration est la meilleure arme de Takehiko Inoue, aussi il propose une fin de lecture nerveuse où les pages défilent délicieusement, jusqu'à l'aboutissement de la rencontre bien méritée tant par les héros de l'oeuvre que par le lecteur, scotché à son siège depuis le début du match. Certaines planches véhiculent à merveille l'émotion crée par cette fin de rencontre, des illustrations puissantes qui confirment que Slam Dunk en est arrivé à son aboutissement.

Et alors qu'il ne reste que quelques pages avant la fin du volume, la conclusion nous est offerte. Elle sera frustrante pour certains, et a certainement divisé le lectorat lors de la conclusion de l'œuvre. Cependant, elle reste belle et logique étant donné ce que l'auteur a apporté dans cette incroyable rencontre face à l'équipe de Sannô. Slam Dunk ne fut pas simplement une compétition qui devait être montrée jusqu'au bout de manière idéaliste, mais une histoire de personnages trouvant leur place au sein de l'équipe de Shôhoku, caressant à leur manière l'amour du basket. Et par l'audacieux choix de Takehiko Inoue, c'est tout ce qu'est la conclusion de la série : Une belle lettre d'amour au basketball, ce sport ou prime le collectif, et qui permet l'épanouissement de chacun. Alors, il n'y a pas de regret à avoir... d'autant plus que le chemin n'est pas tout à fait terminé. Car dans les années 2000, l'auteur dessiné un épilogue nommé « Slam Dunk : 10 Years After ». Celui-ci n'a jamais été proposé en France à ce jour, et sans doute la fin de cette nouvelle mouture pourrait être l'occasion d'enfin amener ce chapitre conclusif en France. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts, une telle œuvre méritant que son épilogue nous soit proposé.

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

20 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

18 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News