Slam dunk - Star Edition Vol.17 - Actualité manga

Slam dunk - Star Edition Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Mardi, 04 May 2021

Chronique 2 :

Le match contre les champions de Sanno se déroule au mieux, nos héros sont parvenus à surprendre leurs adversaires ainsi que le public et parviennent à conserver l'écart! Tout va pour le mieux mais Sanno va mettre en place de nouvelles stratégies qui vont perturber le jeu de Shohoku! Sakuragi va douter dans un premier temps puis ce sera Akagi lui même qui sera mis en difficulté...et autant dire que sans leur leader les joueurs de Shohoku ne peuvent faire face...

Le volume précédent avait permis de faire briller Shohoku, allant jusqu'à faire douter les champions en titre, et dans la première partie du présent opus on reste sur cette même dynamique et ce malgré l'entrée sur le terrain d'un nouveau joueur du coté de Sanno, non pas une carte maîtresse, mais un rouage qui pourrait tout à fait provoquer des ratés dans l'engrenage de Shohoku!
Pour l'occasion l'auteur va mettre en scène un personnage vraiment savoureux, un gros colosse tout timide passant son temps à s'excuser...peut être pas le personnage le plus original qui soit mais suffisamment amusant pour nous faire passer un bon moment!
De plus il est l'adversaire parfait pour un Sakuragi qui ne plie jamais devant personne!

Mais la suite va s'avérer bien moins plaisante pour nos héros et pour leurs supporters, la réalité va les rattraper et ils vont enfin se confronter à ceux qui sont considérés comme les champions invincibles! Ces derniers vont resserrer le pressing et vont tout simplement bloquer le jeu de Shohoku qui n'arrivera plus à marquer de points...ils ne pourront que regarder l'écart se creuser, inexorablement, les conduisant de plus en plus vers une défaite qui apparaît maintenant inéluctable! Mais est ce vraiment le cas? Les supporters baissent les bras, les joueurs sur le banc baissent les bras, même nos héros semblent douter, Akagi ne parvient à battre son adversaire désigné...est ce que tout est réellement perdu?
Mr Anzai semble penser le contraire et va encore une fois miser sur son arme secrète: Sakuragi!

Un volume absolument palpitant, toujours aussi intense mais avec une tension de plus en plus palpable! Malgré tout, on ne se fait pas trop l'illusion, et malgré le doute que l'auteur veut instiller dans la tête du lecteur, personne ne croit réellement à la défaite de Shohoku! Et attend la remontée fulgurante...mais ce sera pour le prochain opus!

Sinon, et au risque de me répéter, je trouve que 10 euros (ou presque) pour une édition qui n'a rien d'exceptionnel avec des volumes qui ne sont même pas des volumes doubles (parce que chez moi 31 volumes de l'édition simple divisé par 2 ça fait 15,5, or on est déjà au volume 18 de cette édition)...certes les tomes sont plus épais que la première édition, mais pas plus que certains volumes d'autres séries qui ne coûtent pas 10 euros...

Sans surprise un excellent volume qui se lit tout seul et qui nous laisse à peine le temps de souffler!


Chronique 1 :

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Shohôku parvient largement à rivaliser au score avec l'équipe de Sennô. C'est alors qu'entre en scène Mikio Kawata, colosse de 2,10m et petit-frère de Masashi. Malgré sa grande gentillesse et ses airs timides, son gabarit constitue une menace. Mais c'est sans compter un atout de taille prévu par le coach Anzai : Le caractère vif et la rapidité du génie autoproclamé...

Le match contre Sennô se poursuit dans ce volume, et n'atteindra pas sa conclusion au terme de celui-ci. Après avoir dépeint de manière plus condensée la rencontre avec l'équipe de Toyotama, Takehiko Inoue amène de nouveau une partie plus longue et développée, synonyme de rebondissements et d'intensité. Deux éléments qui, en effet, ne manquent pas dans cet opus.

On avait bien remarqué la longue transition entre les deux matchs, une volonté d'appuyer la dangerosité de l'équipe Senô, grande favorite du tournoi. Pourtant, le mangaka nous prenait à contrepied en instaurant un début de rencontre où l'écart ne se creusait pas vraiment. La roue allait-elle tourner dès le début de ce 17e opus ? La réponse est, là aussi, très surprenante. Pourtant, la menace constituée par le benêt mais attachant Mikio est palpable, aussi le joueur aurait représenté un fort danger pour le Sakuragi d'autrefois. Et c'est là l'une des forces de Slam Dunk : Une progression très juste du héros, reposant sur des qualités crédibles plus que sur des prouesses spectaculaires. Encore une fois, l'espoir demeure dans ce match, comme si l'artiste avait au préalable exagéré inutilement quant à cet adversaire.

Mais la réalité finit par rattraper l'équipe de Shôhoku comme le lecteur, et n'en n'est que trop douloureuse. Il y a ici, pour Takehiko Inoue, un jeu aussi cruel que malin, consistant à tous nous faire chuter de notre sommet de positivité. Une véritable descente aux enfers attend nos sportifs en herbe, un désespoir représenté brillamment. Certes, les astuces scénaristiques peuvent sembler simples, mais comment espérer la moindre victoire étant donné le virement pris par le match ? La défaite inéluctable de Shôhoku est un véritable spectre qui prend de plus en plus de place dans la deuxième partie de tome, sapant le moral qu'on gardait jusque-là. Et aujourd'hui, ce chamboulement dans la rencontre n'en n'est que plus rude puisqu'on sait qu'après ce volume, il ne restera que trois tomes avant la conclusion de la série. Un sursaut de nos héros est-il possible, pour ensuite mener à une victoire totale du tournoi sur si peu de volumes restants ? Les assidus de Slam Dunk qui connaissent la série depuis des décennies connaissent la réponse, évidemment. Pour pour un regard neuf, la tension est impeccable, le lecteur se trouvant alors dans une zone incertitude immense. C'est tout à fait remarquable, suscitant forcément une hâte de découvrir le 18e tome de la série. La parution proposée par les éditions Kana est donc bien faite, l'opus en question étant publié en même temps que ce tome dix-sept. Courageux seront donc celles et ceux qui ne se rueront pas sur cette suite !
  

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News